Professeur ou élève, vous vous questionnez sûrement sur la notation de l’épreuve d’écriture d’invention. Avec le commentaire composé et la dissertation, c’est la troisième tâche demandée aux étudiants lors de l’épreuve anticipée de français du baccalauréat

 

Qu’est-ce que l’épreuve d’invention ?

L’écriture d’invention consiste pour l’élève de première à laisser parler son imagination et à réaliser une création qui lui est propre. C’est une épreuve de français difficile car elle demande d’être à l’aise à l’écrit et de trouver son propre style de rédaction.

En effet, inutile d’aller chercher l’inspiration sur internet : un contenu original doit être créé, sous peine d’être sanctionné.

 

Quels sont les critères de notation ?

Voici maintenant les principaux points pris en compte lors de la notation de la copie.

 

écriture d'invention
L’épreuve redouté de l’écriture d’invention

 

Le respect des consignes

Tout d’abord, il faut que l’élève respecte impérativement la consigne. Le format du texte demandé est très important : lettre, article, fable…

Par exemple, si on lui demande de produire un discours de pièce de théâtre, il insérera des didascalies au milieu des discours de ses personnages. En réalité, l’élève obtiendra déjà de nombreux points si la forme du texte correspond bien à ce qui est demandé.

 

La cohérence du texte

Afin d’être sûr de ne pas faire de hors-sujet, l’élève veillera à respecter le registre littéraire demandé. Pour cela, il jouera avec la construction des phrases, la ponctuation, les éventuelles figures de style…

Effectivement, le texte doit être cohérent et s’adresser au bon destinataire du message.

 

La qualité de l’argumentation

Le raisonnement de l’élève est idéalement fluide et sensé. Il montre à travers sa copie qu’il est capable de créativité, mais aussi de rationalisme.

Sa prose ne part pas dans tous les sens, surtout si c’est une épreuve basée sur un texte argumentatif. De plus, l’élève démontre la richesse de ses idées et fait preuve d’intelligence lors de la rédaction.

 

Le style et l’orthographe

Bien sûr, le texte doit être bien écrit dans sa forme. L‘orthographe, la grammaire et à la syntaxe des mots sont vitales.

Les professeurs exigent, à raison, que la copie soit relue soigneusement sans laisser échapper de fautes. De plus, on attend de l’élève un style littéraire fin et un vocabulaire recherché.

 

Envie d’enseigner aux élèves comment rédiger une bonne copie ?

Couchez sur papier vos propres méthodes pédagogiques et rédigez votre manuel scolaire. Vous pouvez imprimer votre livre sur CoolLibri.com, référence en la matière.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.