Quand on parle d’impression monochrome, la première image que l’on peut en avoir, c’est celle d’une impression en noir et blanc. Or, une impression en noir et blanc est certes une impression monochrome, mais une impression monochrome n’est pas uniquement en noir et blanc.  Elle peut être aussi une impression en rouge, en bleu, ou dans une toute autre couleur. Monochrome, donc, pour une seule couleur et non pas, seulement noir et blanc.

A quoi une impression monochrome peut-elle bien servir ?

L’impression monochrome d’un document est la moins coûteuse.  C’est aussi la plus ordinaire, si la couleur retenue est noir et blanc. C’est celle des imprimantes dites monochromes. Pour agrémenter un document et le rendre plus attrayant, l’impression en couleur est indispensable. D’une manière générale, une impression en couleur est réalisée, soit à partir d’une base CMJN, soit à partir d’une base Pantone.

  • La base CMJN correspond à 4 couleurs primaires :  le Cyan (bleu) , le Magenta (rouge), le Jaune et le Noir. Leur mélange donne une impression en quadrichromie.
  • La base Pantone permet de mélanger 14 couleurs de base, tirées d’un nuancier, et de réaliser un bon millier de teintes différentes. On parle alors d’une impression en Pantone.

La qualité du rendu d’une impression en Pantone est nettement plus grande que celle d’une impression en quadrichromie. Elle est aussi plus coûteuse.

L’impression monochrome, une étape intermédiaire

L’impression monochrome, d’une couleur autre que le noir et blanc, constitue une étape intermédiaire. Elle se situe entre l’impression monochrome en noir et blanc et l’impression Pantone ou Quadri. Son coût est à peine supérieur à celui d’une impression en noir et blanc. Et il est nettement moindre que les deux autres types d’impression couleur.

 

 

Impression en une couleur, le Pantone 132

 

 

En dehors du noir et blanc, un document monochrome peut être, facilement, imprimé en rouge, bleu, ou jaune. Un vert ou un orange nécessitera le recours à un imprimeur professionnel. Avec une seule couleur par face, un document monochrome peut aussi avoir un recto dans une couleur et son verso dans une autre. Cette option couleur, bon marché, permet de rendre un document plus attractif et d’utiliser les codes couleurs avec simplicité.

Prenez, par exemple, le cas d’une association sportive, dont le maillot est à dominante bleue. Ses membres apprécieront sans doute mieux un bulletin de liaison édité dans un bleu dynamique, plutôt que dans un formel noir et blanc.

 

 

Qu’est-ce qu’une impression monochrome ?
Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.