Participer à un club de lecture, quelle belle façon de poursuivre ses lectures et de faire partager ses passions ! Et mieux encore, pourquoi ne pas créer son propre club de lecture ? Car, avouons-le, les clubs ne courent pas les rues.

En tout cas, pas autant qu’on voudrait. De plus, si on en trouve un, pas trop loin de chez soi, il peut arriver qu’on soit déçu. Pour telle ou telle raison.

Alors, créer son propre club de lecture peut être LA solution. Oui, mais comment faire ? Rassurez-vous.

Si vous êtes un lecteur passionné, les clés pour ouvrir un club de lecture sont assez simples à mettre en œuvre. Elles sont au nombre de 7.

 

Bien choisir son type de club de lecture

C’est la première clé. Comme le dit l’adage, « il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va. » Autrement dit, il faut faire le point sur ce qu’on aime et sur ce qu’on n’aime pas. Si, par exemple, vous n’aimez pas le fantastique, inutile de vous en imposer le pensum.

On ne vous saura aucun gré de votre grandeur d’âme ou de votre ouverture, si on s’ennuie fermement dans votre club. Car, comme vous le savez, on ne parle bien que de ce qu’on aime.

 

Bien choisir son type de club de lecture
Bien choisir son type de club de lecture

 

A vous donc de choisir le genre auquel sera dédié votre club de lecture. Ainsi ce peut être un club de lecture spécialisé dans les thrillers, les romans historiques ou les grands romans de la littérature classique. Tout est possible.

Et les genres ou sous-genres ne manquent pas dans ce domaine. Encore une fois, le critère de choix fondamental, c’est : « j’aime » ou « j’aime pas ». Vous pouvez, bien sûr, combiner plusieurs genres littéraires et sous-genres s’ils correspondent à vos goûts et à ceux des autres membres de votre club.

 

Identifier les futurs membres de votre club de lecture

Là, c’est déjà un peu plus délicat. Vous pouvez avoir le sentiment de ne pas avoir suffisamment le choix. De ce fait, on peut être tenté par deux formules. Une formule ouverte et une formule fermée.

Dans la formule ouverte, vous faites savoir le plus largement possible que vous lancez un « book club ». Aucun problème pour ça. Vous avez sûrement un paquet d’idées. Tenez, si vous en manquez quand même, passez par Instagram ou contactez un journaliste. Puis, attendez de voir qui se manifeste.

Il faut, tout de même, avoir pris la peine de préciser, au moins grossièrement, de quel type de club de lecture, il s’agit. Si vous êtes trop vague, vous risquez de voir se présenter à votre porte des lecteurs passionnés par des lectures totalement différentes des vôtres.

Déception presque garantie au bout de quelques séances. Donc, de l’ouverture, certes, mais dans certaines limites. Et, c’est valable pour tout le monde. Pour vous, bien sûr, mais aussi, pour vos futurs membres.

 

Club de lecture entreprise, familial ou amical

Dans la formule fermée, le processus est inversé. Vous allez contacter directement les personnes que votre club peut intéresser. Vous les connaissez. Un peu, beaucoup. Elles font partie de votre famille, de votre cercle amical ou de votre entreprise. Entre autres. Comme vous avez eu l’occasion de parler avec elles, vous avez déjà une idée de leurs goûts et de leurs envies. C’est une bonne base. Il ne vous reste plus qu’à leur présenter votre projet.

 

Club de lecture entreprise, familial ou amical
Club de lecture entreprise, familial ou amical

 

Quelle que soit la formule utilisée, rassurez-vous, vous n’avez nul besoin de rassembler de gros bataillons. Il vous faut juste un nombre de participants suffisant pour avoir, régulièrement, des réunions à 5 ou 6. Cela dit, au minimum. Par suite, compte tenu des inévitables absences, pour différentes raisons, il vous faut pouvoir inscrire, là encore, au minimum, entre 10 et 12 personnes à votre club de lecture.

L’idéal, pour bien faire les choses, et si vous décidez de créer un club de lecture avec un peu d’ambition, il faut être en mesure de faire adhérer au projet, environ, 30 ou 40 personnes.

 

Choisir le lieu de réunion du club de lecture

C’est là une clé importante qui fait le succès, ou pas, d’un club de lecture. Ça n’a donc rien d’accessoire. D’une manière générale, vous avez le choix entre trois grandes options :

  • Chez vous.
  • Dans un local associatif.
  • Dans une arrière-salle de café.

Pour chacune d’entre elles, il y a des plus et des moins. Évidemment, différents.

Chez vous, c’est pratique, encore que tout dépend du nombre de participants, mais ça peut être lassant à la longue. De plus, vous n’avez peut-être pas envie de dévoiler votre intérieur à des personnes que vous ne connaissez pas ou peu.

 

Club de lecture bibliothèque

Le local associatif peut être une bonne solution. D’autant qu’on peut ranger dans cette catégorie, l’aide que peut apporter dans ce domaine une médiathèque. Cependant, quand on fait appel à ce type de structure, il faut faire preuve d’un brin de diplomatie.

Ce n’est pas parce que votre projet est culturel et peu coûteux que les responsables auxquels vous allez vous adresser vont sauter au plafond. En général, ils sont très sollicités.

 

Reste l’arrière-salle de café. Là, les choses sont plus simples, puisque vous payez… en consommations. Ça tombe bien, puisque dans un club de lecture, en principe, on parle beaucoup. Et, en général, chacun ne paie que ce qu’il consomme. Sauf que, les arrière-salles de café sont, justement, des arrière-salles et qu’elles peuvent être assez déprimantes.

En tout cas, si vous voulez assurer la pérennité de votre club, veillez à ne pas trop changer de lieu de réunion. L’habitude, comme en toute chose, crée une routine qui peut être bien commode. Car, comme on aime à le dire :

Il n’y a rien de plus difficile à perdre que la force de l’habitude.

 

Quid des books clubs virtuels ?

Après tout, les clubs de lecture virtuels sont très tendance et la crise sanitaire n’a fait que l’amplifier. En quoi cela consiste-t-il ? Hé bien les amateurs, au lieu de se rencontrer dans un lieu physique pour discuter de leurs auteurs préférés, le font via des applications de conférence web comme Zoom ou Discord. Ou encore, tout simplement par Skype.

 

Quid des books clubs virtuels ?
Quid des books clubs virtuels ?

 

C’est facile à mettre en place et ça règle le problème de salle. Bon, c’est quand même un peu moins convivial qu’une réunion en bonne et due forme avec petits gâteaux secs, tasses de thé ou apéritif.

 

Déterminer le calendrier des réunions du club

La périodicité des réunion est une autre clé qui peut, ou non, conduire au succès du club de lecture. Une réunion par semaine, ça risque d’être un peu trop contraignant. Une réunion par trimestre, ça risque d’être démobilisateur. En général, la bonne périodicité tourne autour d’une réunion par mois.

 

Déterminer le calendrier des réunions du club
Déterminer le calendrier des réunions du club

 

C’est qu’outre, le fait d’avoir à se déplacer, il faut aussi tenir compte du rythme de lecture de chacun des participants. Pour certains, une semaine, c’est trop court. On n’a pas le temps de lire.  Pour d’autres, plusieurs semaines, c’est trop lointain. On oublie ce qu’on a lu.

 

Comment animer un club de lecture : principes de base

Comme pour tout autre groupe en réunion, un club de lecture nécessite quelques principes de fonctionnement pour rendre la discussion féconde et plaisante.

Les premiers à prendre en compte sont ceux qui vont permettre à la réunion de se dérouler tranquillement et donner la possibilité à chacun de s’exprimer. Cela revient, en particulier, à désigner à l’avance un président de séance capable de régir les prises de parole.

Mais, ce n’est pas tout. C’est la raison pour laquelle cet aspect est une clé importante à avoir quand on veut ouvrir un club de lecture. Il faut, notamment, établir d’une séance à l’autre, la liste des livres à lire. Ni trop longue, ni trop courte, il faut que chacun puisse y trouver son compte et lire. Ce dernier point est crucial. Si les membres du club ne lisent pas au moins un des livres de la liste, le club va vite tourner à vide.

Et, ce n’est pas encore tout. La nature des discussions doit elle aussi être préformatée. Si possible. Se contente-t-on, à tour de rôle, de faire part au reste de l’assemblée, de ses ressentis, ou bien cherche-t-on, plutôt, à entrer dans l’œuvre d’un auteur de manière plus académique ou plus structurée ? Ce n’est pas tout à fait la même chose. Et, ça se discute.

 

Association club de lecture et nom du club

Ah ! On allait oublier. Pour bien asseoir votre club de lecture, n’hésitez pas à adopter la forme associative et à lui donner un nom. C’est facile et cela va faciliter vos contacts avec les institutions locales et vous permettre de développer d’éventuels partenariats. Dites-vous bien aussi qu’en augmentant votre visibilité, vous augmentez votre attractivité.

 

Agrémenter le déroulement des réunions du club

Les réunions d’un club de lecture sont aussi des moments de convivialité. D’ailleurs, beaucoup de membres ne s’y inscrivent que parce qu’elles leur permettent de rompre leur isolement et de se créer de nouveaux liens sociaux.

Les à-côtés sont donc aussi une des clés qui font la réussite d’un club de lecture. De ce point de vue, la discussion autour de livres et d’auteurs peut vite n’être plus qu’un prétexte à des échanges amicaux. Après tout, pourquoi, pas. Tant que chacun a le sentiment de vivre un moment privilégié.

Alors, vive les petits gâteaux secs, les tasses de thé, les verres de porto et autres choses du même genre. La lecture partagée est, en effet, un acte profondément humain et humaniste.

 

Élargir les objectifs d’un club de lecture

Cela dit, avec le temps, une certaine routine finit par s’installer et de commode, elle peut avoir pour conséquence de susciter un certain ennui et de provoquer une désaffection d’une partie des membres du club. Il est donc conseillé d’envisager l’animation d’un club de lecture de façon la plus large possible.

 

Qu’est-ce qu’un cercle littéraire ?

Car, un club de lecture peut prendre de multiples formes. Club de lecture, certes, mais pourquoi pas aussi cercle littéraire. Dans ce dernier cas, on peut inviter, par exemple, un auteur à une des réunions du club. Et, pour cela, le plus simple est sans doute de la faire en partenariat avec une librairie ou une médiathèque.

Club de lecture, mais aussi club d’excursion. Les maisons d’écrivain sont bien plus nombreuses et accessibles qu’on ne croit. Alors, pourquoi ne pas centrer les séances du club sur l’œuvre d’un auteur en particulier et conclure la saison par une visite de la maison où il en a écrit l’essentiel ?

 

Organiser un café littéraire ?

Autre idée de club lecture, le café littéraire. Comme son nom l’indique, il se réunit dans un café. Sa spécificité est d’être très ouvert et d’avoir une vocation un tant soit peu académique. L’intérêt, c’est qu’on y va comme on veut et que l’assemblée est très variable.

 

Élargir les objectifs d'un club de lecture
Élargir les objectifs d’un club de lecture

 

En bref, le club de lecture, un moyen constamment renouvelé de découvrir un auteur ou un genre littéraire

Sous la dénomination club de lecture, on peut mettre, en vérité, beaucoup de choses, liées, en particulier à la nature du public et à la personnalité de son créateur, même si les fondamentaux, propres, notamment, à l’organisation et à l’animation, restent identiques.

Notons ainsi, que monter un club de lecture en collège, que créer un club de lecture adulte, ou encore qu’animer un club de lecture jeunesse, nécessitent des façons de faire naturellement spécifiques. Mais, quoiqu’il en soit, un club de lecture reste un club de lecture, c’est-à-dire, un moyen original et facile d’aller à la rencontre des autres et de découvrir de nouveaux univers.

Rien de mieux, finalement, qu’un club de lecture pour comprendre que, comme l’a écrit, l’écrivain Daniel Pennac :

La lecture et un acte de création permanente.

De là à passer aux forums d’écriture, puis à l’écriture, elle-même, il n’y a qu’un pas …

 
 

 

2 comments

  1. Merci pour tous ces conseils : je suis vraiment tentée par l’aventure du club de lecture liée liée à un atelier d’écriture. Il me manquait une vision d’ensemble que vous venez de me donner. Je vous en remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.