On aurait pu penser qu’avec l’irruption d’internet et de modes de vie de plus en plus « technologiques », les éditeurs de poésie finiraient repoussés dans quelques marges poussiéreuses du secteur de l’édition. Eh bien, il n’en est rien. L’édition de la poésie en France se porte bien.

Très bien, même. L’anthologie du haiku a fait plus de 100 000 exemplaires ! Alors, poètes de tous âges et de tous horizons, formez vos bataillons et n’hésitez pas à monter à l’assaut des maisons d’édition de poésie.

Les éditeurs de poésie sont bien plus nombreux que vous ne pouvez imaginer à vous attendre. Et, pas seulement, à Paris. De plus, dites-vous bien que si, par aventure et, sûrement, par mauvais goût, ils vous laissent de côté, ce n’est pas grave.

Car, s’il y a bien un domaine où l’autoédition peut rendre d’inestimables services, c’est bien celui de la poésie. Alors, à vos plumes et une fois votre recueil prêt, partez en quête de l’éditeur de vos rêves. Pour vous y aider, on vous dévoile ci-après quelques pistes.

 

Grandes maisons d’édition et affiliés

Gallimard – La Blanche

Gallimard est le champion toutes catégories de la grande édition française. La maison d’édition y occupe tous les créneaux et publie tous les auteurs qui comptent. Ou qui vont compter. Selon elle et son comité de lecture. Sa collection « blanche, » « la blanche », en est le vaisseau amiral et n’a guère besoin de publicité.

C’est un des auteurs de la « Blanche », également poète, André Velter, qui dirige la collection dédiée à la poésie. Pour lui, les choses sont claires :

Ce que nous voulons proposer, c’est un panorama, le plus large possible, qui témoigne de l’extrême diversité du champ poétique.

 

La Blanche
La Blanche

 

Adresse :

Editions Gallimard

5, rue Gaston Gallimard 

75 007 Paris

Contacts :

Tel. 01 49 54 42 00

Site Web :

www.gallimard.fr

Manuscrits : 

Par voie postale uniquement.

Fort heureusement, hors Gallimard, il y a quand même un salut. Et si on ne peut pas entrer dans le Saint des Saints, on peut néanmoins, entrer dans l’une de ses chapelles affiliées. Autrement dit, dans l’une de ses filiales. Notamment : 

 

  • La Table Ronde. 

L’éditeur est 100 % Gallimard depuis 1998. Il publie dans tous les genres de la littérature française. Son approche est traditionnellement plutôt classique.

Adresse postale : 26, rue de Condé, 75006 Paris. Contacts : Tel. 01 40 46 70 70. Site web : editionsdelatableronde.fr . Manuscrits : par voie postale uniquement.

 

  • P.O.L

La maison est petite, mais elle est à 88 % Gallimard, depuis 2003. Elle a été fondée par Paul Otchakovsky-Laurens, il est plus facile de dire P.O.L. Son approche est plutôt éclectique et la poésie occupe une place importante dans son catalogue.

Adresse postale : 33, rue Saint-André-Des-Arts, 75 006 Paris. Contacts : 01 43 54 21 20. On peut aussi écrire à : garillon@pol-editeur.fr . Site web : pol-editeur.fr . Manuscrits : uniquement par voie postale.

 

  • Mercure de France

La maison est une des plus anciennes de France. Elle est aussi une des plus anciennes conquêtes de Gallimard. Son département poésie est fidèle à l’esprit qui l’anime depuis sa création. Il publie les poètes majeurs du XXe et XXIe siècle. Bref, si la « Blanche » est la division 1, Mercure de France est la division 2.

Adresse postale : 26, rue de Condé, 75 006 Paris. Contacts : 01 55 42 61 90. Site web : mercuredefrance.fr . Manuscrits : par voie postale uniquement.

 

Robert Laffont

C’est une grande maison d’édition née après la guerre. Après maintes tribulations, c’est désormais une filiale du groupe Editis. Lui-même filiale du groupe Vivendi. Lui-même filiale du groupe Bolloré. Et de ce fait, au cœur d’une saga, opposant les deux milliardaires, Vincent Bolloré, d’un côté, Bernard Arnaud, de l’autre.

  • Seghers

La poésie y est présente via les collections de l’éditeur Pierre Seghers. C’est, désormais, une des marques de Robert Laffont. De fait, les éditions Pierre Seghers ont réellement dominé le monde des éditeurs de poésie pendant des années. Qui ne connait, en effet, le fameux petits livres, de la collection poètes d’aujourd’hui, au format 15,5 x 13,5 cm ?

Adresse postale : Robert Laffont, 92, avenue de France, 75013 Paris. Contacts : 01 53 67 14 00. Site web : editis.com/maisons/robert-laffont/. Attention, pour les manuscrits, pas d’envoi par la poste ; à cause de la covid-19. Donc envoi par mail au : servicedesmanuscrits@robert-laffont.com . En indiquant, bien sûr, la marque visée. En l’occurrence, Seghers. 

 

Editeurs indépendants avec de grandes ambitions

 

Bruno Doucey

La maison a été fondée par l’ancien directeur de Seghers. Comme il l’affirme avec force, son but est de promouvoir :

Une poésie vivante et généreuse, ouverte et offerte à tous, une poésie qui ouvre nos horizons et nous rend plus fort ensemble. 

Adresse postale : Cour Alsace-Lorraine, 67, rue de Reuilly, 75012 Paris. Contacts : 09 67 35 05 74. Site web : editions-doucey.com . Manuscrits : par mail uniquement à : manuscrits@editions-brunodoucey.com

 

Bruno Doucey
Bruno Doucey

 

Le Castor astral

La maison, fondée à l’origine par des étudiants, en 1975, sera bientôt cinquantenaire. Elle n’a rien perdu de son enthousiasme initial et de son goût pour la poésie francophone et étrangère. Depuis le début de 2020, elle a publié pas moins de 7 recueils de poésie. L’un d’entre eux, « Via Boston » a été écrit par un jeune poète talentueux, âgé seulement de 20 ans, Alexandre Bonnet-Terrile. 

Adresse postale : 1, r Franklin, 93310 Le Pré Saint Gervais. Contacts : 01 48 40 14 95 ou . Site web : castorastral.com . Manuscrits : par courrier ou par mail à : castorastral.manuscrits@gmail.com . Attention, aucun doublon, mail plus courrier, n’est consulté.

 

La Différence

Depuis ses origines, l’éditeur cultive effectivement sa différence. Ne serait-ce que du fait de ses tribulations, dignes d’un roman, qui l’ont fait passer, en janvier 2020, dans les mains de l’éditeur d’art Jean-Pierre Archenoult. Le fait est que depuis longtemps, l’art y est très présent.

C’est d’ailleurs la vente d’œuvres originales de Niki de Saint Phalle, de Jean Dubuffet ou de Marcel Barcelo qui lui ont redonné, entre autres, l’oxygène financier qui lui faisait défaut. 

Adresse postale : 30, r Ramponeau 75020 Paris. Contacts : 01 53 38 85 38. Site web : ladifference.com . Manuscrits : envoi par courrier à l’adresse postale.

 

Cheyne

Voilà un éditeur qui a aussi la particularité d’imprimer lui-même les livres qu’il édite. 

Le choix de l’impression typographique au plomb, qui répond à une conception du « beau livre », est la marque de fabrique de la maison d’édition, le signe de son identité. 

Et, surtout :

La poésie publiée par Cheyne se caractérise par son authenticité, son humanité, son interrogation du monde et de la vie. 

 

Cheyne
Cheyne

 

Cheyne reçoit en moyenne près de 1000 manuscrits par an. Il n’en retient qu’une douzaine. C’est à la fois, peu et beaucoup, comparé aux grandes maisons d’édition. 

Adresse postale : Au bois de Chaumette, 07320 Devesset. Contacts : 04 71 59 76 46. Site web : bibliotheques-clermontmetropole.eu . Manuscrits : Par voie postale uniquement.

 

La Dragonne

Exigence, haute subjectivité parfaitement assumée. 

Telle est la politique de la maison d’édition qui aime bichonner ses auteurs, poètes et artistes. A condition de réussir à en faire partie. Car les places pour les nouveaux sont chères.

L’éditeur ne publie, en effet, que 6 à 8 nouveautés par an, dont des auteurs anciens, sur près de 700 manuscrits reçus. Leur tirage se situe entre 500 et 1000 exemplaires. A noter que la forme juridique adoptée par l’éditeur est la forme associative. 

Adresse postale : 8 r d’Auvergne, Vandœuvre-Lès-Nancy. Contacts : editionsladragonne@wanadoo.fr . Site web : editionsladragonne.com . Manuscrits : par voie postale uniquement. 

 

 

Les éditeurs de poésie francs-tireurs

Ce sont des éditeurs de poésie qui, en général, fonctionnent à effectif réduit, voire très réduit, et souvent au feeling. Et, naturellement, en toute liberté sur le plan stylistique. En dignes successeurs d’André Breton.

La Cabane

Les éditions La Cabane en est une belle illustration. Elles ont été fondées en 2003 par Jeremy Taleyson qui y fait à peu près tout. Sa maison publie et fabrique, chaque année, 3 recueils de poésie. Ce sont, en général, des textes courts de poésie contemporaine.

Pour présenter son travail, on dit que : 

Cette maison d’édition bordelaise imprime, fabrique et coud chaque livre à la main. L’objet livre se veut néanmoins très sobre afin de laisser au texte et à la poésie la place centrale. 

Adresse postale : 96, bis r. Maurice, 33300 Bordeaux. Contacts : lacabane_edit@yahoo.fr . Site web : editionsdelacabane.fr . Manuscrits : uniquement par mail. 

 

Joca Seria

Le nom de l’éditeur est le titre d’un poème de Francis Ponge et signifie « Jeux sérieux ». Tout un programme ! Le fait est qu’en 20 ans, sous la houlette de Brigitte et Bernard Martin, les éditions Joca Seria ont su se construire un joli catalogue de près de 300 titres. Au-delà de la publication de 10 à 20 ouvrages par an, les éditions Joca Seria participent à des évènements comme « les écrivains en bord de mer » qu’elles organisent chaque année à La Baule. 

Adresse postale : 72, r. de la Bourdonnais, 44100 Nantes. Contacts : 02 40 69 51 94. Site web : jocaseria.fr Manuscrits : envoi par mail à info@jocaseria.fr

 

Wigwam

Là, la cheville ouvrière s’appelle Jacques Josse. Pour lui, poésie et peinture sont très liés. D’où trois collections : collection Wigwam, collection écrits de peinte et collection poésie inédite. Il l’avoue, sans peine, Jacques Josse publie selon ses coups de cœur.

Il privilégie les textes courts qui peuvent être traités comme des objets d’art et ses tirages excèdent rarement 200 exemplaires. 

Adresse postale : 14 bd. Oscar Leroux 35200 Rennes. Contacts : info@wigwametcompagnie.net ou http://jacquesjosse.blogspot.com/ . Site web : wigwametcompagnie.net . Manuscrits : contacter l’éditeur. 

 

Arpa

Il s’agit d’une revue poétique. Car, après tout, à défaut de trouver un éditeur bienveillant, pourquoi ne pas se contenter de publier seulement, un ou quelques textes, dans une belle revue dédiée à la poésie comme la revue Arpa ? De forme associative, elle a maintenant près de 44 ans et a publié 128 numéros.

Dirigée par Gérard Bocholier, depuis 1991, celui-ci insiste pour dire que : 

Ce n’est pas une revue de littérature et de poésie régionales, mais une des rares revues de référence sur la poésie contemporaine française et étrangère. 

 

Arpa
Arpa

 

Il reçoit les textes les plus divers, à condition, toutefois que :

leur lyrisme se développe dans les profondeurs de l’être intérieur. 

C’est, d’ailleurs, ainsi qu’il définit l‘esprit Arpa

Adresse postale : 44, r Morel-Ladeuil, 63000 Clermont-Ferrand. Site web : arpa-poesie.fr . Manuscrits : par voie postale, à l’attention de Gérard Bocholier. 

 

Quelques conseils en supplément 

Editeurs de poésie et livres d’art

Art et poésie font très bon ménage. Au point qu’ils donnent lieu à de très belles créations très recherchées par les bibliophiles et les amateurs d’art. Les éditions Al Manar en sont un très bel exemple. Son dernier ouvrage « Table d’écoute » de Werner Lambersy avec des illustrations de Maria Desmée, est tout simplement sublime.

 

Les prix de poésie et autoédition

L’autoédition est un excellent moyen de faire connaître, à peu de frais, ses talents de poète. Un beau recueil, joliment illustré, avec l’aide de professionnels, est une très bonne entrée en matière pour participer à l’un des nombreux prix de poésie existants. Sans passer par les éditeurs de poésie patentés. Citons, entre autres et sous réserve de leur règlement intérieur, le prix :

  • De la poésie Louis Montalte de la société des gens de lettres (plus attribué depuis 2011 malheureusement).
  • Omar Khayyam
  • Goncourt de la poésie.
  • Robert Sabatier.

 

 

Crise sanitaire et manuscrits

La crise sanitaire covid-19 a eu, et continue d’avoir, un impact certain sur l’activité éditoriale dans son ensemble et de même pour les éditeurs de poésie. Un certain nombre d’éditeurs n’acceptent plus, pour cette raison, de recevoir des manuscrits par la voie postale. Comme, de ce point de vue, les choses évoluent, de jour en jour, avant d’envoyer son manuscrit, il est plus prudent de vérifier la politique suivie dans ce domaine par l’éditeur visé.

 

Poésie, un acte littéraire éternel et … roboratif !

On peut considérer que la poésie est à l’origine même de la littérature. Quand l’humanité balbutiante en a pressenti toute la modernité. Ce n’est pas pour rien et d’évidence, la poésie est un des piliers majeurs de la culture.

A son sujet, Pierre Seghers avait, d’ailleurs, un jugement sans appel. 

Si la poésie ne vous aide pas à vivre faites autre chose

Je la tiens pour essentielle à l’homme

Autant que les battements de son cœur

Disait-il. Idée largement développée par William Sieghart, dans son livre paru en 2017, intitulé « The Poetry  Pharmacy : Tried-and-True Prescriptions for the Heart, Mind and Soul ».

Et, c’est, sans doute, une des raisons qui sous-tend, plus prosaïquement, le projet, unique en son genre, de la poetry pharmacy  de Bishop’scastle, dans le Shropshire, en Grande-Bretagne. Alors, poètes de tous poils, à vos plumes ! Et, si vous ne savez pas par quoi commencer, nous pouvons vous donner quelques idées faciles à mettre en œuvreNotre bonne santé dépend de vous !

10 comments

  1. Merci beaucoup pour cet article qui est venu se glisser sur mon mur « social » de réseautage virtuel alors que je pensais justement faire le pas d’envoyer mes recueils à des éditeurs.. Est ce les Gafas qui nous influencent ou l’inverse ?

    1. Bonjour et merci pour votre commentaire, je dirais que les Gafas disposent d’une influence largement supérieure !
      N’hésitez pas si vous avez quelques questions concernant l’édition de votre ouvrage, bonne continuation à vous. 🙂

  2. Bonjour,
    Sous quelle forme dois-je envoyer mon recueil aux maisons d’édition? Des feuilles libres ne suffisent-elles pas? Faut-il les relier en format A4 à l’image d’un rapport universitaire.
    Doit-on préciser quelques informations pratiques sur la page de garde?
    Un grand merci pour votre retour.

    1. Bonjour,
      Pas de feuilles libres pour vos envois aux maisons d’édition, votre manuscrit doit être correctement mis en page et relié. 🙂
      La couverture et la page de garde pourront-être retravaillées en amont une fois le manuscrit accepté, vous pouvez cependant anticiper en incluant quelques mentions légales.
      Vous veillerez cependant à accompagner votre manuscrit d’une lettre qui exposera votre parcours, votre projet et qui résumera votre histoire. Plusieurs modèles existent sur le net pour vous aider, n’hésitez pas à faire quelques recherches !

  3. Merci pour votre retour. Votre site est bien fait et accessible.
    Nul doute que je reviendrai vers vous si les maisons d’édition classiques m’éconduisent gentiment (ou pas).

  4. Madame,

    Je me permets de vous signaler que la dernière phrase du tout premier paragraphe de cette page ( ‘Hé bien, il n’en est rien. L’édition de la poésie en France se porte bien. ») comporte une erreur d’orthographe.

    La graphie correcte du premier mot est la suivante : « Eh ».

    On lit trop souvent les graphies « Hé » (qui existe mais ne s’utilise pas dans ce contexte) ou même parfois « Et », celle-ci me paraissant encore plus désagréable que celle-là.

    Donc, préférez « Eh bien, … »

    Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.