Ecrire un livre, c’est un travail de longue haleine. Toutefois, pour ne pas passer des heures à corriger les fautes d’orthographe lors de la relecture, il vaut mieux éviter ces dernières dès le départ.

Vous n’êtes pas très bon en orthographe ou vous avez peur de faire des fautes d’inattention ? L’idéal est d’utiliser un logiciel de correction orthographique pour vous assister pendant l’écriture de votre roman.

Ainsi, vous n’aurez plus de doute sur l’emploi du participe passé ou sur la grammaire d’un verbe du troisième groupe !

Pourquoi utiliser un logiciel de correction orthographique ?

L’utilisation d’outils numériques est de plus en plus répandue chez les écrivains. Peut-être êtes-vous déjà adepte des logiciels ou des applications pour écrire un livre.

Les logiciels de correction orthographique vous aideront à ne plus faire d’erreurs dans vos textes.

Orthographe et correction orthographique
Orthographe et correction, de la politesse.

 

 

« L’orthographe est de respect ; c’est une sorte de politesse »

Alain, philosophe

 

Quel logiciel de correction orthographique utiliser ?

Il existe plusieurs logiciels de correction orthographique sur le marché. Voici les plus réputés et les plus utilisés sur le banc d’essai.

 

Antidote

 

 

 

 

 

 

 

Antidote est réputé pour être un des meilleurs logiciels de correction orthographique sur le marché. Il est utilisé aussi bien par les étudiants en lettres et en journalisme que par les professeurs, les universitaires, les rédacteurs professionnels…

Si ce logiciel qui nous vient du Canada et a été créé par Druide Informatique est aussi utilisé, c’est parce qu’il est très performant. Antidote est basé sur une douzaine d’ouvrages de référence écrits par des linguistes et des lexicographes.

Il comprend des guides de grammaire, de typologie, de lexique, de syntaxe, etc., pour aiguiller l’utilisateur. Son interface est simple d’utilisation et permet d’exporter des fichiers Word ou Open Office par exemple.

Antidote surligne les fautes d’orthographe et vous conseille sur la correction à faire. Certaines options sont encore plus poussées que de la simple correction. Antidote peut par exemple repérer les tournures de phrases maladroites, les répétitions et l’emploi de vocabulaire familier. Seul bémol de ce fantastique outil : il n’est pas gratuit et coûte 99 euros à l’achat.

 

Scribens

 

 

 

 

 

 

 

Scribens est un logiciel gratuit très apprécié des rédacteurs et des étudiants. Il permet de corriger son texte avec un simple copier-coller dans l’interface.

Scribens identifie les fautes d’orthographe, de grammaire, de typo et de syntaxe et les surligne. Une petite bulle s’ouvre pour vous proposer de corriger le mot, mais aussi pour vous rediriger vers la règle d’orthographe correspondante.

C’est donc l’occasion d’apprendre de ses erreurs pour ne plus les reproduire. Gros avantage de Scribens : il peut corriger vos textes aussi bien en français qu’en anglais.

Il existe une version premium (39,90 euros par mois) pour disposer d’options supplémentaires. Cette version vous permet de corriger des textes jusqu’à 200 00 caractères (la version gratuite est limitée à 800 mots).

Elle vous donne aussi des statistiques sur le texte, repère les lourdeurs dans le style d’écriture et vous permet d’accéder à des exercices d’orthographe.

 

Cordial

 

 

 

 

 

 

 

Cordial est un très bon logiciel de correction orthographique, développé par la société toulousaine Synapse Développement. Il propose quinze dictionnaires différents : lexique, mais aussi synonymes, antonymes, rimes, abréviations…

En tout, Cordial propose 190 000 définitions de mots. Certaines options sont très sympathiques, comme celles de L’Anti-correcteur qui vous félicite de ne pas avoir fait de faute d’orthographe !

Cela permet de dédramatiser les éventuelles erreurs et de vous inciter à persévérer dans vos efforts. Un manuel de grammaire est inclus pour vous aider à comprendre les fautes d’orthographe les plus fréquentes.

La version gratuite permet de corriger un texte de maximum 1000 caractères. La version payante comprend deux versions :

  • Cordial 21 Référence, destiné aux particuliers et aux étudiants,
  • Cordial 21 Pro, pour les professionnels de la rédaction et les entreprises.

Pour un coût (assez onéreux) de 199 euros, vous aurez accès à des options de correction et de personnalisation plus poussées. Le bémol qui est souvent reproché à Cordial, c’est son interface qui n’est pas très claire et parfois difficile à comprendre. De plus, le logiciel présente parfois des lenteurs.

 

Bonpatron

 

 

 

 

 

 

 

Bonpatron est un logiciel gratuit et très simple d’utilisation. Vous devez juste faire un copier-coller du texte à corriger dans l’interface.

Bonpatron vous indiquera les erreurs et vous conseillera sur la manière de les corriger. Si l’orthographe d’un mot n’est pas reconnue par le logiciel, il vous proposera plusieurs mots pour le remplacer.

Une infobulle vous renseigne sur les règles de grammaire les plus courantes. Bonpatron ne corrige que la langue française, mais met à votre disposition un dictionnaire français-anglais.

Une option très appréciée des rédacteurs : vous pouvez définir si votre narrateur (« je ») est un homme ou une femme. Ainsi, le logiciel fera automatiquement l’accord masculin-féminin et vous indiquera lorsque vous vous êtes trompé.

Une version payante existe pour 11,99 euros par an : elle offre un éditeur plein écran, des exercices de grammaire, l’archivage de vos textes…

 

Larousse

 

 

 

 

 

 

 

Le cas de Larousse est un peu particulier. Il s’agit en réalité d’un dictionnaire en ligne, mais il est pourtant souvent utilisé en guise de correcteur orthographique.

En effet, le célèbre Larousse est une référence en la matière et a aidé des milliers de rédacteurs et d’étudiants à écrire des textes dénués de fautes d’orthographe. Toutes les définitions du Larousse sont disponibles en ligne et facilement accessibles via le moteur de recherche.

Le dictionnaire de synonymes est aussi bien pratique pour les auteurs en panne d’inspiration. On apprécie le conjugateur de Larousse qui vous donne la conjugaison de 9600 verbes français à tous les temps et à tous les modes.

 

Orthographe et correction orthographique texte
Orthographe et correction orthographique de son texte avant de l’envoyer à une première lecture.

 

Une aubaine quand on sait à quel point les erreurs de conjugaison sont fréquentes (qui n’a jamais hésité au moment d’utiliser le subjonctif imparfait dans une phrase ?). Des cours personnalisés et des quiz d’orthographe sont aussi disponibles sur le site.

 

Français Facile 

 

 

 

 

 

 

 

Le site Français Facile est un correcteur d’orthographe assez basique. Son interface n’est pas très esthétique mais est très facile à comprendre.

Faites un copier-coller dans la fenêtre et vous obtiendrez une correction de votre texte. Le logiciel vous explique les principales règles d’orthographe et de grammaire.

Il corrige aussi une quinzaine d’autres langues, de l’italien à l’espagnol en passant par l’allemand et l’anglais bien sûr. En résumé, Français Facile intéressera les auteurs qui ont juste besoin de vérifier leur orthographe ponctuellement.

 

LanguageTool 

 

 

 

 

 

 

 

LanguageTool est un logiciel de correction orthographique très simple à prendre en main. L’interface est basique : il vous suffit de faire un copier-coller de votre texte pour accéder à la correction. On apprécie la possibilité de télécharger une extension Google Chrome ou un plugin Open Office pour corriger directement ses textes sans avoir à faire un copier-coller sur le site.

LanguageTool propose une version gratuite (jusqu’à 20 000 caractères) et une version premium (jusqu’à 40 000 caractères) pour 59 euros par an. Option très pratique si vous écrivez dans d’autres langues, le logiciel ne corrige pas que le français mais aussi l’allemand, l’anglais, l’italien, le japonais, le russe, le polonais, l’espagnol et même le breton !

 

Reverso

 

 

 

 

 

 

 

Reverso est un logiciel de correction orthographique bien connu car il est proposé dans les premières positions du moteur de recherche Google. Il dispose d’une interface très claire : un copier-coller de votre texte dans la fenêtre vous permet d’accéder à une correction précise.

Reverso vous signale les fautes d’orthographe et, dans une moindre mesure, les fautes de grammaire. Son extension Google Chrome permet de l’utiliser directement lorsque vous écrivez un mail ou un post Facebook, ce qui est très pratique.

Reverso corrige vos textes en français et en anglais et peut ensuite les traduire en allemand, en italien ou en espagnol. Par contre, votre texte est limité à 2000 mots seulement.

 

Le Robert Correcteur

 

 

 

 

 

 

 

Tiré du célèbre dictionnaire du même nom, Le Robert Correcteur est apprécié des auteurs. Il analyse en trois étapes votre texte et corrige les erreurs les plus fréquentes.

Le site internet est moins fourni que les différentes versions papier du dictionnaire, mais représente tout de même une très bonne base. C’est Diagonale qui l’édite, à l’origine du correcteur ProLexis, qu’utilisent beaucoup de maisons d’édition et de groupes de presse.

On aime son interface moderne et la gamme étendue d’options de correction. Le Robert Correcteur est très efficace pour corriger les fautes de ponctuation.

Il se réfère au code typographique officiel de l’Imprimerie nationale. C’est un outil très simple parfait pour une utilisation quotidienne, que vous écriviez un livre ou que vous ayez besoin d’un coup de pouce dans la vie de tous les jours.

NeuroSpell

NeuroSpell, correcteur automatique neuronal

NeuroSpell est le premier correcteur automatique utilisant les réseaux neuronaux (Deep Learning). Il est encore expérimental, mais il est déjà capable de corriger les écrits de l’extrême, tels que ceux couramment vus sur les réseaux sociaux.

NeuroSpell ne se contente pas de chercher les erreurs, il réécrit tous les mots de votre phrase pour trouver la formulation la plus probable. De ce fait, un mot sans proposition de correction donne tout de même une information : il a été estimé correct compte tenu de son contexte dans la phrase.

NeuroSpell intègre le correcteur LanguageTool pour compléter la correction neuronale par une analyse à base de règles grammaticales, lexicales, et statistiques. NeuroSpell est gratuit via son interface web. Il est actuellement proposé en français et en anglais.

 

Les autres options de correction

Vous utilisez un logiciel de correction orthographique : c’est parfait, mais cela ne suffit pas. Ces logiciels sont excellents mais ne sont pas infaillibles.

Dans tous les cas, avant de faire imprimer votre roman (sur CoolLibri.com par exemple) et de l’envoyer à un éditeur, il vous faudra le relire plusieurs fois. N’hésitez pas aussi à le faire relire à une ou plusieurs personne(s) de votre entourage réputée(s) pour être bonne(s) en orthographe.

Enfin, si vous avez un peu de budget, l’idéal reste de faire appel à un correcteur professionnel dont c’est le métier de traquer la moindre faute de syntaxe, de lexique ou de grammaire. 

 

Orthographe et vie sociale
La vie sociale, vraiment ?

 

« L’orthographe participe de la vie sociale » 

Bernard Pivot, journaliste et écrivain.

En résumé, rappelez-vous que les logiciels de correction orthographiques sont des alliés de poids pour faciliter la tâche de relecture à la fin de l’écriture de votre roman.

 

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.