Vous faites une liste des livres de science-fiction à lire absolument ?

Vous avez raison, c’est une occasion en or d’améliorer votre culture générale en lisant des romans d’anthologie.

Ne vous contentez pas de regarder les meilleures ventes de livres actuelles et allez voir du côté des ouvrages mythiques.

Le choix du genre est large :

Voici pour vous la liste (non exhaustive) des meilleurs livres de science-fiction de tous les temps.

 

La science-fiction en quelques mots

La science-fiction est un genre littéraire qui consiste à imaginer le futur en s’appuyant sur les progrès de la science.

On le décompose en plusieurs sous-genres de romans :

  • Le space opera : qui parle du voyage spatial.

 

  • L’uchronie : fondée sur une alternative historique.

 

  • Le post-apocalyptique : l’humanité telle que nous la connaissons a vécu une catastrophe.

 

  • Le roman d’anticipation : qui se déroule dans un monde proche du nôtre et s’apparente souvent à la dystopie.

 

livre de science fiction dans une autre galaxie
Dans une autre galaxie….

 

⚠ Attention à ne pas confondre la SF avec les livres fantastiques (les aventures d’Harry Potter à Poudlard) ou l’heroic fantasy (la saga du Seigneur des anneaux).

Voyons maintenant quels sont les meilleurs livres de science-fiction, à avoir de toute urgence dans sa bibliothèque…

 

La liste des meilleurs livres de science-fiction

La Machine à explorer le temps de H.G. Wells

La Machine à explorer le temps est un grand classique écrit en 1895. On considère que c’est un livre référence sur le voyage dans le temps.

En effet, le lecteur y écoute le narrateur, premier voyageur officiel dans le temps, qui raconte à ses amis toutes les époques dans lesquelles il s’est rendu. Il commence d’ailleurs son histoire en parlant de l’an 802 701.

 

La Guerre des mondes de H.G. Wells

La Guerre des mondes fait très certainement partie des meilleurs livres de science-fiction. Publié en 1898, c’est un roman précurseur dans l’univers de la SF.

Il dépeint un monde dévasté par les tripodes, des extraterrestres venus anéantir toute trace de vie sur Terre. En 1938, les Américains ont été saisis de panique en entendant la lecture du livre à la radio !

 

Le Meilleur des mondes d’Aldous Huxley

Au panthéon des meilleurs livres de science-fiction, on peut aussi citer Le Meilleur des mondes d’Aldous Huxley. En effet, ce roman d’anticipation écrit en 1931 est un chef-d’oeuvre glaçant.

Il dépeint un monde dystopique où les êtres humains se répartissent par castes. Leur niveau d’intelligence, leur physique et leur future profession sont décidées avant même leur naissance en laboratoire.

 

Ravage de René Barjavel

Ravage est un roman post-apocalyptique paru en 1943. Il plonge le lecteur dans un véritable cauchemar, né des doutes de René Barjavel sur le bien-fondé de la technologie.

Un jour, à la suite d’une catastrophe, les êtres humains se retrouvent privés d’électricité. Sans moyens de transports, sans lumière et sans machine, l’humanité s’effondre rapidement.

 

1984 de George Orwell

Probablement un des meilleurs livres de science-fiction ayant existé. Le plus célèbre roman de George Orwell, écrit en 1949, dépeint une réalité effrayante qui rappelle à la fois le stalinisme et le nazisme.

Dans une Grande-Bretagne dystopique, Big Brother contrôle toute la vie des êtres humains, allant même jusqu’à leur dicter leurs pensées et leurs émotions.

Ce roman adapté en film a un très fort impact sur ses lecteurs. Il dénonce le totalitarisme,  mais également la réduction des libertés due à la publicité et aux nouvelles technologies.

 

Chroniques martiennes de Ray Bradbury

Chroniques martiennes est un recueil de nouvelles de science-fiction publié pour la première fois en 1950 aux Etats-Unis. Il raconte l’histoire des premiers colons qui se rendent sur Mars.

La civilisation martienne disparaît rapidement à cause de l’arrivée des êtres humains. On peut dire que ce recueil de nouvelles de Ray Bradbury est un classique du genre SF, très souvent cité par les fans.

 

Fondation d’Isaac Asimov

Fondation se compose de cinq nouvelles écrites par Isaac Asimov et compilées en 1951. L’intrigue se déroule 22 000 ans dans le futur, alors que l’humanité a trouvé refuge dans les étoiles.

Un expert en « psychohistoire » prédit la chute de l’empire actuel, suivi de millénaires de barbarie. Afin de contrer ce futur menaçant, les hommes décident de créer une Fondation qui rassemblera tout le savoir accumulé. Par la suite, deux autres tomes du cycle d’origine seront écrits par l’auteur, suivis quelques années plus tard de deux nouveaux romans et de deux préquels.

 

Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

Fahrenheit est un très célèbre roman de science-fiction écrit par Ray Bradbury en 1953. Le titre mystérieux fait référence au niveau de degrés Fahrenheit (une unité de mesure de la température) auquel s’enflamme le papier.

On y suit le pompier Guy Montag, un pompier chargé de mettre le feu aux maisons qui renferment des livres. En effet, dans ce monde futuriste, la culture a disparu et les romans sont interdits de lecture…

 

La Planète des singes de Pierre Boulle

La Planète des singes est un roman écrit en 1963 par Pierre Boulle, avant d’être le succès cinématographique que l’on connaît. En effet, c’est l’auteur qui a imaginé ce monde où les singes ont pris le dessus sur les hommes, après que ceux-ci se soient entretués.

Tout le suspense du roman vient du fait que les trois spationautes qui arrivent sur la planète, après avoir voyagé dans le futur, croient avoir trouvé un refuge potentiel pour l’humanité. Ils n’ont pas compris qu’ils étaient en réalité… sur la Terre.

 

Dune de Frank Herbert

Dune est le livre de science-fiction le plus vendu au monde, un incontournable donc. Publié en 1965 par Frank Herbert, il raconte l’histoire de Paul, le fils du duc Leto Atréides.

Après que sa famille ait été victime d’un complot politique, le garçon se retrouve livré à lui-même sur une exoplanète hostile nommée Dune. Le peuple du désert, appelé les Fremen, le recueille. Ces derniers vouent leur existence à la recherche de l’eau.

Perçu comme un messie par les Fremen, Paul décide alors de venger sa famille avec leur aide.

 

Ubik de Philip K. Dick

Ubik est un grand classique de la science-fiction. Écrit en 1966 par Philip K. Dick, il décrit une société très noire qui est dominée par la technologie.

Le héros, Joe Chip, est spécialisé dans la traque des télépathes. Mais il s’apprête à lutter contre une menace qui semble le dépasser…

Ubik est connu pour son univers à la fois fantaisiste, angoissant et absurde. Il dépeint également une belle histoire d’amour.

 

Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? de Philip K. Dick

Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? paraît en 1966. Ce roman est à l’origine du très célèbre film Blade Runner.

Philip K. Dick dépeint un monde ravagé par une guerre nucléaire où les êtres humains dépérissent à petit feu. Rick Deckard, un chasseur d’androïdes professionnel, se lance à la poursuite de robots Nexus 6 en état d’illégalité…

 

Les Robots d’Isaac Asimov

Les Robots est un recueil de nouvelles publié en 1967. Isaac Asimov, passionné par la robotique, développe dans ce livre les trois lois de la robotique censées permettre une cohabitation sereine entre l’Homme et la machine.

Un classique du genre sci-fi.

 

2001, l’odyssée de l’espace d’Arthur C. Clarke

2001, l’odyssée de l’espace a été écrit par Arthur C. Clarke en 1968, sur la base de plusieurs nouvelles rédigées par l’auteur. Le scénario du célèbre film du même nom de Stanley Kubrick a été élaboré en même temps.

Le roman imagine les incroyables découvertes que feront les hommes en quittant la Terre et en partant à la conquête des étoiles. Un voyage qui les amènera ainsi tout près des questions qu’ils se posent depuis la nuit des temps.

 

La Nuit des Temps de René Barjavel

La Nuit des Temps de René Barjavel est assurément un des plus beaux livres de science-fiction jamais écrits. Publié en 1968 et couronné de nombreux prix, il plonge le lecteur dans un futur proche où des chercheurs se rendent en Antarctique.

En effet, ils ont perçu un étrange signal provenant d’un iceberg. A l’intérieur, un vaisseau spatial renfermant les corps nus d’un homme et d’une femme…

Mais qu’a bien pu-t-il arriver à ces êtres ? Viennent-ils du passé ou du futur ?

 

Cycle de Majipoor de Robert Silverberg

Cycle de Majipoor est une série de livres fantasy écrits de 1980 à 2014. Toutefois, on l’apparente souvent à de la science-fiction, d’où sa place dans notre classement.

Robert Silverberg nous emmène à Majipoor, une planète où les humains se sont réfugiés après avoir perdu la Terre. Ils cohabitent avec de nombreuses espèces d’extraterrestres, comme les Piurivars (des métamorphes), les Skandars (des géants), les Vroons (de petites créatures avec des tentacules)…

 

Neuromancien de William Gibson

Neuromancien est le premier roman de SF de William Gibson, écrit en 1984. On le considère comme un des meilleurs livres de science-fiction écrits.

De plus, il serait à l’origine du mouvement cyberpunk qui  a inspiré aussi bien la saga Matrix que de nombreux mangas. Dans ce monde futuriste dominé par le capitalisme, des hackers s’introduisent avec tous leurs sens dans la « matrice », le réseau informatique globalisé. Mais à quel prix ?

 

La Stratégie d’Ender d’Orson Scott Card

La Stratégie d’Ender est un des meilleurs livres de science-fiction. Ecrit en 1985 d’après une nouvelle du même auteur, il est lauréat de nombreux prix littéraires.

On y suit l’enfance d’Ender, un garçon surdoué à l’intelligence hors du commun, recruté par une école de guerre spatiale… Ce livre est suivi de cinq autres tomes, regroupés sous le nom de Cycle d’Ender.

Une adaptation cinématographique du livre d’Orson Scott Card voit le jour en 2013.

 

La Lignée de Lilith d’Octavia Butler

La Lignée de Lilith est une saga de trois livres très populaire chez les lecteurs de Sci-Fi. Publiés de 1987 à 1989, ils relatent l’histoire de Lilith, une humaine enlevée par des extraterrestres, les Oankali.

Ces derniers veulent mêler leur patrimoine génétique avec celui des hommes pour concevoir une nouvelle espèce plus forte. Mais que se passera-t-il lorsque les humains seront confrontés à des êtres hybrides, qui ne sont autres que leur propre descendance ?

 

Hypérion de Dan Simmons

Hypérion est un space-opéra écrit en 1989 par Dan Simmons. C’est le premier volume d’un cycle comprenant quatre tomes.

Il raconte l’histoire de sept pèlerins envoyés sur la planète Hypérion pour rencontrer le Gritche. Ce dernier, un monstre robotique mythique, doit empêcher les Tombeaux du Temps de s’ouvrir.

 

Des milliards de tapis de cheveux d’Andreas Eschbach

Des milliards de tapis de cheveux est un roman de science-fiction publié en 1995. Ce livre écrit par l’auteur allemande Andreas Eschbach parle d’une étrange coutume sur une lointaine planète.

La Guilde des Tisseurs est chargée de tisser des tapis en utilisant les cheveux des femmes. Cependant, lorsque l’Empereur meurt, toute la lignée des tisseurs se voit menacée…

 

Le Moineau de Dieu de Mary Doria Russell

Le Moineau de Dieu est le premier roman de Mary Doria Russell, une scientifique anglaise. Ecrit en 1996, il raconte l’histoire du père jésuite Emilio Sandoz qui part en expédition vers une planète inconnue.

Là-bas, il doit nouer un premier contact avec une population d’extraterrestres qui communiquent par des signaux musicaux. Mais la mission tourne au désastre et le père se voit accuser d’un crime…

 

La Horde du Contrevent d’Alain Damasio

La Horde du Contrevent est un roman de science-fiction écrit par Alain Damasio en 2004. Ce grand succès commercial relate l’histoire de vingt-trois jeunes gens à qui on a confié une mission dangereuse. Ils doivent affronter les vents violentes de ce monde pour atteindre l’Extrême-Amont, la source de tous les vents sur la planète.

 

Le Problème à trois corps de Liu Cixin

Le Problème à trois corps est le premier tome de la saga Three-Body. Ecrit en 2008 par l’auteur Liu Cixin, il se déroule en Chine en pleine révolution culturelle.

Une astrophysicienne recrutée par une base secrète entre en contact avec des extraterrestres, les Trisolariens. Elle se rend alors rapidement compte que le destin de l’humanité est entre ses mains.

 

The Expanse de James S.A. Corey

The Expanse est une saga de 8 romans de science-fiction, écrits de 2011 à 2019 par James S.A. Corey (ce pseudonyme cache en réalité les deux auteurs Daniel Abraham et Ty Frank). Une série télévisée est tirée des livres.

L’intrigue se déroule dans l’espace, à une époque où les voyages inter-planétaires commerciaux sont communs. Une guerre se profile quand les travailleurs de la ceinture d’astéroïdes se rebellent contre l’impérialisme des grandes compagnies. L’inspecteur Miller enquête dans ce contexte très tendu…

 

Bonus 

Citons aussi la série de bandes dessinées V pour Vendetta, créée par Alan Moore et David Lloyd de 1982 à 1990. Dans une société post-apocalyptique, un parti fasciste prend le pouvoir. Un anarchiste qui se fait appeler V et porte un masque de Guy Fawkes va bousculer la tyrannie… Les bandes dessinées ont été adaptées en un long-métrage par les frères Wachowski.

C’est votre tour ! A vous de vous faire une place dans la littérature SF en écrivant votre propre roman. Mettre au monde un livre, c’est une aventure incroyable, encore plus exaltante que la lecture…

N’hésitez pas ensuite à partager votre ouvrage aux lecteurs sur la bibliothèque en ligne de CoolLibri.com

 

Vos suggestions bonus

Suite à vos nombreux commentaires, nous ajoutons ici d’autres classiques qui font l’unanimité :

  • « Solaris » de Stanislaw Lem.
  • « Le cycle de la Culture » de Ian M. Banks.
  • « Inhibiteurs » d’Alastair Reynolds.
  • « La Saga du Commonwealth », « L’étoile de Pandore et « la trilogie du vide » de Peter F. Hamilton.
  • « La trilogie de Mars » de Kim Stanley Robinson.
  • « Le cycle des inhibiteurs » de Alastair Reynolds.
  • « Carbone modifié » de Richard Morgan.
  • « Ténébreuse » de Marion Zimmer Bradley.
  • « Le vieil homme et la guerre » de John Scalzi.
  • « La guerre éternelle » de Joe Haldeman.
  • « Protecteur » et « l’Anneau Monde » de Larry Niven.
  • « Élévation de David Brin » et « le cycle de l’Ekoumene » d’Ursula K. Le Guin.
  • « Le monde des non-A » de A. E. Van Vogt.
  • « High-Opp » de Herbert.
  • « Le Péril Bleu » de Maurice Renart.
  • « Cristal Qui Songe » de Théodore Strurgeon.
  • « La Maison qui glissait » de Jean Pierre Andrevon.
  • « Pavane » de Keith Roberts.
  • « Le Maitre du Haut Château » de Philip K.Dick.
  • « Omale » de Laurent Genefort.
  • « Histoire du Futur » de Robert A. Heinlein.
  • « Étoiles, garde-à-vous ! » et « En terre étrangère » de Robert A.Heinlein.
  • « Les Xypehuz » de J.H. Rosny.
  • « Rêves de Gloire » de Roland C. Wagner.
  • « Spin », « Axis » et « Vortex » de Robert Charles Wilson.
  • « La Saga Vorkosigan » de Lois McMaster Bujold.
  • « Des Fleurs pour Algernon » de Daniel Keyes.
  • « Silo » de Hugh Howey.
  • « Tau zero » de Poul Anderson.
  • « Rendez-vous avec Rama » d’Arthur C. Clarke.
  • « Tous à Zanzibar » de John Brunner.
  • « Métro 2033 » de Dimitri Glukhovsky.
  • « Les seigneurs de l’Instrumentalité » de Cordwainer Smith.
  • « La ballade de Pern » d’Anne McCaffrey.
  • « Le feu de Dieu » de Pierre Bordage. 
  • « Valérian et Laureline » de Jean-Claide Mézières et Pierre Christin.
  • « Terre champs de bataille » de L. Ron Hubbard.
  • « Loumina » de Simon Laroche.
  • « Dorsai » de Gordon R.Dickson.
  • « Le monde inverti » de Christopher Priest.
  • « Aussi lourd que le vent » de Serge Brussolo.
  • « Le dernier rivage » de Nevil Shute.

 

Vous en avez d’autres?

Suggérez-les-nous avec la raison en commentaire 🙂

134 comments

  1. Vous avez oublié la saga allemande Perry Rhodan toujours en cours de K H Sheer et Clarke Dalton. Bien à vous et merci pour cette liste

  2. Dommage ; toujours les mêmes titres qui sortent et on a finalement l’impression de tourner en rond. Et, toujours, si peu de femmes. La SF n’est pas un genre mort et recèle de vrais trésors. Je trouve ça un rien sclérosant et carrément dommage de ne pas pousser à faire découvrir de nouveaux titres.

    Parmi les « ancien.ne.s », où sont Le Guin, Vonarburg, Verlanger, Willis, … ?

    Et pourquoi ne pas profiter d’une liste pour faire découvrir Catherine Dufour, Jo Walton, Jeanne-A-Debats, Tade Thompson, et j’en oublie pléthore d’autres ?

  3. Vous auriez aussi pu regarder du côté des dernières sorties et traductions.
    Ainsi, aux côtés de Huxley et Orwell, serait peut-être apparu Herbert, avec son HighOp, traduit il y a 3 ou 4 ans seulement, et collant tellement mieux à notre époque que les deux susnommés

  4. Simulacron 3 de Daniel Galouye
    Les voies d’Anubis de Tim Power
    L’empire de l’atome de Van Vogt
    L’anneau de ritornelle de Charles Harness
    Dans le torrent des siècles de Simack

  5. Il manque l’un des auteurs américains essentiels, Robert A. Heinlein, avec son Histoire du Futur composée de plusieurs nouvelles et romans, et ses deux plus grands succès, Starship Troopers et En Terre étrangère.
    Côté français, Les Xypehuz, de J.H. Rosny aîné, et plusieurs autres de ses oeuvres, sont essentielles.
    Et, dans une longue liste d’autres oeuvres, je tiens à ne pas oublier Rêves de Gloire, de Roland C. Wagner, uchronie sur l’Algérie et sur le rock, mais aussi sur tout le reste.

  6. AE VAn Vogt: La Faune de l’espace.
    Keith Roberts: Pavane
    Maurice Renart: Le Peril Bleu
    P.K Dick: Le Maitre du Haut Chateau
    Theodore Strurgeon: Cristal qui songe
    Jean Pierre Andrevon: La Maison qui glissait
    Laurent Genefort: Omale…

    1. Impossible de passer à côté de cette œuvre de Philip K. Dick, vous avez raison !
      Nous ajoutons vos nouvelles suggestions à la liste bonus.

  7. AE Van Vogt: La Faune de l’Espace ( le meilleur de cet auteur majeur) et l’une des sources non avouées de Alien)
    Maurice Renart: Le Péril Bleu ( d’un auteur français, une version inattendue de La Guerre des Mondes)
    Théodore Strurgeon: Cristal Qui Songe ( une des œuvres majeures de ce très grand auteur)
    Jean Pierre Andrevon: La Maison qui glissait ( une histoire terrifiante sur le changement de dimension vu à travers le microcosme d’un petit immeuble)
    Poul Anderson: Le cycle de La Patrouille du Temps ( le livre sur le voyage dans le temps)

  8. Il y a aussi la trilogie Serge Lançon de Paul Borrelli, aux éditions de l’Atalante. « L’ombre du chat », « Désordres », « Trajectoires terminales », ça se situe à Marseille, dans les années 2030.

  9. Pour celles et ceux qui cherchent à s’y retrouver dans l’univers artistique de la SF voici un lien vers « l’Arborescence simplifiée des thèmes de la Science Fiction » qui rassemble près de 500 œuvres tous médias confondus : futurhebdo.fr/arborescence-simplifiee-des-theme-de-la-science-fiction-maj-290917/

  10. J’ai lu quasiment tous les livres de cette liste et je la trouve évidemment légitime.

    À titre personnel, j’ai toujours préféré Le cycle de Fondation à celui des Robots d Asimov même si les 2 sont liés. J’adore aussi la trilogie de Rama d’A.C. Clarke mais il est déjà représenté. Enfin je trouve dommage que l’on inclut pas de Stephen King à la SF car pas mal de ses livres sont à la frontière. Pour moi Marche ou crève est un must !

    1. Bonjour Cyril,
      Merci pour votre commentaire !
      Effectivement, beaucoup d’ouvrages de Stephen King flirtent avec la science-fiction mais sans remplir certains critères qui leur donneraient véritablement une place dans le genre (monde parallèle, progrès technologiques…). Marche ou Crève reste toutefois un excellent choix.

  11. Tous à Zanzibar (et autres) de John Brunner est aussi un must.
    Brunner est un auteur qui a imaginé très clairement l’avenir dystopique dans lequel nous nous trouvons.
    Problème societaux, écologiques, l’avidité des puissants, la dérive de la télé, et le repliement moral des individus sous les conseils des publicités commerciales des trusts.

    Il a même décrit un président noir nommé Obami et un président blanc showman incompétent à la Maison Blanche.

    Enfin il est donné comme inspirateur de Damasio.

  12. A mon sens il manque :
    – A la poursuite des Slans, de A.E. Van Vogt : un classique sur les rapports humains/mutants.
    – Les seigneurs de l’Instrumentalité, de Cordwainer Smith : des mondes et des destins inimaginables, et pourtant imaginés…

  13. Bonjour, regardé la liste un peu trop vite, mais…Livres clés pour moi : Le monde inverti de C.Priest/ Rêve de fer de Spinrad/ La cinquième tête de cerbère de G.Wolfe/ Le fils de l’homme/ Les nomades urbaines ou le livres des cranes de Silverberg incontournable auteur/ Très grande déception de ne pas voir figurer Monsieur Ballard, à ce stade pas de mots…Une affaire goût ? Cordialement.

    1. Bonjour Gilles,
      Merci pour vos suggestions. Des absences dues à la nécessité de faire un choix et au fait que personne ne nous les avait encore proposées. Les voici ajoutées à la liste bonus !

  14. Bonjour,
    Merci pour cette page.
    Pour ma part, je trouve la série « Nebular » de Thomas Rabenstein bien au-dessus du lot !
    Je cherche d’ailleurs d’autres auteurs ayant à peu près le même style.

  15. La ballade de Pern d’Anne McCaffrey mérite une place dans cette liste. Anne McCaffrey a un style littéraire plus intéressant que plusieurs grands auteurs masculins ce cette liste.

  16. Pour ce qui concerne 2001, d’Arthur C. Clarke, je crois qu’il faut considérer l’ensemble des quatre livres dont celui-ci est le premier. On ne comprend bien qu’en ayant lu l’ensemble.

  17. Les Mondes d’Aldébaran , une série de bandes dessinées conçue et réalisée par Luiz Eduardo de Oliveira, dit Leo. Cette collection comprend cinq cycles (Aldébaran, Bételgeuse, Antarès, Survivants et Retour sur Aldébaran)

  18. Bonjour,

    Une liste bien trop classique à mon goût. Toute liste aura ses partisans et ses détracteurs.
    Après l’avoir parcouru rapidement je n’ai pas vu :
    Le fleuve des dieux de I.Mc Donald
    La fille automate de P.Bacugalupi
    Pas de trace non plus de G.Egan, T.Chiang, Ken Liu

  19. Et pourquoi pas Peplum d’Amelie Nothomb?
    Un bouquin qui n’invente rien de transcendant mais qui utilise la SF pour creer un dialogue compact assez jubilatoire.
    Et puis une femme francaise, qui a aussi ecrit Acide Sulfurique, un roman d’anticipation adapté a notre epoque, cest assez rare!

  20. Bonjour,
    Vous citez Hyperion de Dan Simmons. Je trouve que Ilium et sa suite Olympos sont encore meilleurs. Il réussit avec génie à mêler science fiction et guerre de Troie. Deux bijoux de 1000 pages chacun.

  21. Je suggère un livre rare, unique roman de son auteur, à la lisière de la SF, su fantastique et de l’absurde. L’Autre Coté d’Alfred Kubin.

  22. « Elle, qui chevauche les tempêtes »
    Livre de George R. R. Martin et Lisa Tuttle, G.R.R.Martin est plus célèbre pour GoT mais ce roman de SF est tellement poétique.

  23. Où pourrais-je retrouver les titres de science fiction que je lisais autour des années 80?
    À l’époque j’ai dû les vendre car je n’avais plus un sou pour vivre, et je n’ai pas pris soin de faire une liste pour les racheter quelques années plus tard! Maintenant je suis à la porte de la retraite , et j’aimerais les retrouver !

    1. Bonjour Pierre,
      Je vous inviterais à parcourir les vide-greniers, les marchés aux livres d’occasion mais aussi les plateformes de vente en ligne que ce soit entre particuliers (LeBonCoin, Ebay par exemple) ou non (Amazon, Rakuten, KiwiBook).
      Je ne saurais vous conseiller de plateforme directement spécialisée dans les livres de science-fiction mais si quelques titres vous sont restés en mémoire, vous devriez facilement les retrouver. 🙂

  24. Bonjour
    J’ai lu de nombreux livres que vous avez cités. Je suis amateur de Livres et de BD.
    Dans les BD, je ne trouve pas Valérian et Laureline, qui sont pour moi une référence absolument incontournable! Cordialement

  25. A lire absolument si vous aimez les rebondissements : Terre champs de bataille de L. Ron Hubbard
    Jamais un livre m’a autant laissé éveillé la nuit, voire le lire dans les toilettes du boulot pour finir le chapitre

  26. Très bonne liste de livres. Je me permets de souligner deux fautes :
    « … parlant de l’an l’an 802 701. » Le mot « l’an » est mis deux fois.
    « toute la vie des être humains, allant même ». C’est « des êtres humains ».
    Sinon je rajouterai dans la liste le roman Loumina de Simon Laroche, un excellent space opera que vous ne lâcherez pas.

  27. Le livre Dorsai de gordon r. dickson, qui fait partie de la série assez reconnue (mais aussi méconnue!) puisqu’elle a reçu pas moins de deux Hugo.

  28. les Jules Vernes: 20 000 lieues sous les mers, voyage au centre de la terre, de la terre à la lune, Robur le conquérant
    « le temps désarticulé » et  » la vérité avant dernière » de dick
    sphère de Crichton
    et « 7 jours pour expier » de Walter John Wallace

  29. Il y a aussi les romans de Bernard Werber, « le papillon des étoiles » entre autres, et ceux de Michael Chricton (Andromeda, sphere, l’homme terminal, Jurassic parc…) soleil vert, l’âge de cristal, les hommes marqués de Julia Verlander… Bref j’ai lu un roman Sf dans mon adolescence et je n’ai plus arrêté depuis

  30. Ne manquez pas « Le monde inverti » de Christopher Priest. C’est passionnant et très intelligent . La fin est une surprise.
    Les premiers livres de Serge Brussolo comme « Aussi lourd que le vent », « Vue en coupe d’une ville malade ». Il quitte denoel ensuite pour du gore et les éditions policières malheureusement. Je n’ai pas vu cités les livres de Frédéric Brown, un délice d’humour noir. ; de Balard, de Sheckley, humour toujours,
    C’est difficile d’arrêter d’en citer. Il y a eu ne éclosion d’auteurs qui s’est tarie vers 1990 ? non ?
    Dominique Douay a réapparu avec la « Fenêtre de diane  » en conservant son ton mélancolique et charmeur.

    1. Merci beaucoup pour toutes ces suggestions !
      Difficile effectivement d’arrêter d’en citer, d’autant plus lorsque le genre semble tellement vous parler. 🙂

  31. La trilogie d’Helliconia de Brian Aldis
    Abattoirs 5 et le breakfast du champion de Vonnegut
    Le guide du routard galactique

    Tout Ursula Le Guin bien entendu !
    Crash, IGH, le Vent de nulle part de Ballard

    Les seigneurs de l’instrumentalité de Codwainer Smith

    La fin du rêve de Willis

    Rêve de fer et jack baron et l’éternité de Norman Spinrad !

    Bon ben voilà, on y arrive !

  32. Parmi mes préférés, Ursula K Leguin avec le cycle de l’Ekumen (la main gauche de la nuit, les dépossédés, le dit d’Aka et le nom du monde est forêt) et Terremer /Tehanu, ainsi que Roger Zelasny (les princes d’ambre, Seigneur de lumière et toi l’immortel)

  33. Je vous propose un livre que je relis assez régulièrement car j’adore le thème traité: il s’agit de Mission Gravite de Hal Clément paru aussi il y a quelques décennies sous le titre « Question de poids ». C’est de la vraie SF, pas du fantastique.
    J’ai aussi beaucoup aimé les guerriers du silence de Pierre Bordage.

  34. Je suis surpris de ne pas voir l’hilarant « Martiens, go home » de Fredric Brown
    Et Roger Leloup avec le roman « Le pic des ténèbres » et son œuvre graphique dont l’héroïne Yoko Tsuno passe la moitié de sa vie dans un univers extraterrestre (un album sur deux est de la SF). Le cycle de Vinéa est un enchantement.
    Une place devrait aussi être faite à « Battle Royale » de Kōshun Takami, dont l’écriture vaut tellement mieux que le film qui en a été tiré, et à
    « Under the skin » de Michel Faber, très perturbant
    Egalement, pour la BD, toute l’œuvre de Enki Bilal et particulièrement « La Trilogie Nikopol »

  35. Je viens de lire tous les commentaires pour être sûr de ne pas faire de doublon, je ne crois pas y avoir vu « les plus qu’humains » de Sturgeon, ni « la nuit des enfants rois » de Bernard Lenteric. Sinon j’ai eu le plaisir de voir quantité de titres que j’ai lus, et rien que de voir leurs noms, remontent avec eux les réminiscences des mondes dans lesquels ces maîtres nous embarquent. Merci pour ce sujet !

  36. Je ne suis pas certain que “Le Dernier Rivage” de Nevil Shute figure dans cette énumération. L’un des plus poignants et mélancoliques roman d’anticipation post atomique (doublé d’un film en N&B tout aussi déchirant) et qui raconte les derniers mois de l’humanité et la disparition de celle-ci, avec la mort en Australie des derniers humains, survivants d’une guerre nucléaire dont les retombées déciment inexorablement toute vie sur terre.

  37. J’ai vu passer « la bohème et l’ivraie » d’Ayerdhal et je valide ainsi que « Mytale » et finalement toute son œuvre.
    J’en profite pour rendre hommage à cet auteur français qui nous a quitté trop tôt. J’ai adoré vivre ces histoires et je le place au panthéon des Grands.

  38. Bonjour, alors je rajouterais a cette liste déjà très bien (ah Zanzibar !!!):
    * Kirinyaga, de Resnick, car ce sont des contes de sf (tiens, ya pas le Guide du routard …)
    * Origin, de Baxter, une saga de l’humanité énorme
    * le Successeur de Pierre, de Truong, car il explore des thèmes on ne peut plus actuels

  39. Kirinyaga j’insiste 🙂 des contes africains en sf, de belles leçons philosophiques, un delice littéraire; j’ai introduit des personnes réticentes à la sf avec ce livre, ils ont adoré. A lire d’urgence. (Les autres sont bien aussi, mais il ne faut pas manquer ce chef d’œuvre méconnu). Voilà et merci.

  40. Le voyageur imprudent de René Barjavel. Un classique du voyage dans le temps et, à ma connaissance, le premier écrivain français à poser le problème du paradoxe temporel. Dans tous les cas, Barjavel est à l’origine de nombreux concepts novateurs, un modèle pour moi.

  41. Bonjour.
    Merci pour ce travail qui va me guider dans mes prochaines lectures.
    Dans les livres à éventuellement rajouter (après les 25), je vous proposerai L’ŒUF DU DRAGON écrit par Robert FORWARD. C’est (pour moi en tout cas) un des meilleurs romans de Hard Science.
    Bonne journée.

  42. La trilogie le Passage de Justin Cronin ou les livres de China Mellevil, Perdido Street Station ou les Sacrifiés méritent leur place dans cette liste.

  43. Ne pas voir le créateur du space-opera qu’est Edmond Hamilton dans votre liste est un grand manque, les rois des étoiles ou les loups des étoiles même si c’est un peu naïf sont à lire. ceux de son épouse Leigh Brackett comme le livre de Mars aussi.
    En autrice, on pourrait citer aussi A Mc Caffrey pour sa saga de Pern Et M Zimmer Bradley pour celle de ténébreuse.

  44. L’autoroute sauvage. premier tome d’une trilogie qui peut se lire indépendamment les uns des autres (mais il vaux mieux les lire dans l’ordre puisqu’ils se suivent dans le temps) c’est du post apocalyptique , le bonus la dessus c’est que les livre se lisent comme un film d’action, rythmé, les descriptions sont courte et donne un images nette, quasi éblouissante. Ils sont signé Gille Thomas, un pseudo de Julia Verlanger . Et malgré leur demi siècle d’écriture il restent moderne d’écriture (d’ailleurs cette auteur français à d’autre roman, ou est privilégié comme ceux ci l’action et l’intrigue plutôt que les techniques ce qui fait d’eux des romans intemporel)

  45. La horde du contrevent a été cité mais que dire des furtifs d’Alain Damasio qui m’a scotché par son histoire, son mode presque plus dystopique et sa qualité littéraire ! Si vous avez aimé la horde celui est encore au-dessus !!!

  46. Bonjour à tous (et toutes !)
    Je verrais bien un BD injustement méconue dans cette liste « les Mange-bitume » de Lob et Bielsa. La civilisation du tout-bagnole, qui finit mal.
    Et « la guerre olympique » de Pierre Pelot, quand le sport devient la guerre (comme le chante Renaud). Pierre Pelot prolifique écrivain touche-à-tout et notamment de S.F., vivant et français (vosgien pour être exact)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.