Question récurrente lorsque l’on s’attaque à la création de la couverture de notre ouvrage : le fameux numéro ISBN. Mais alors docteur, l’ISBN d’un livre, comment ça marche ?

 

ISBN : définition

L’ISBN est l’acronyme de International Standard Book Number. Traduit en français, cela signifie : Numéro International Normalisé du Livre. Ce sont les libraires qui l’ont créé au début des années 70. Il y a, ainsi, près de 50 ans.

C’est en quelque sorte la carte d’identité de chacune des éditions d’un livre ou d’un document soumis au dépôt légal. Celui-ci est, notamment, fait auprès de la Bibliothèque Nationale de France (BNF).

Depuis 2007, il comprend 13 chiffres répartis en 5 segments.Ils correspondent aux codes produit, origine géographique, éditeur, numéro d’ordre et clef de contrôle. Ils s’inscrivent dans le cadre de la norme ISO 2108.

Il est indispensable à la bonne gestion d’un livre, de son impression à sa distribution et à son référencement.

 

ISBN d’un livre

En France, c’est l’Agence Francophone pour la Numérotation du Livre (AFNIL) qui attribue l’ISBN d’un livre. Elle le fait gratuitement et il suffit d’en faire la demande. Cependant, sur un site d’autoédition comme CoolLibri, ce numéro avec son code-barres s’obtient au moment de la formalisation du projet d’impression. C’est immédiat et gratuit.

ISBN livre
L’ISBN d’un livre doit apparaître sur la 4ième de couverture.

 

Une fois obtenu, le numéros ISBN s’imprime au verso de la page titre, en pied de page et sur la partie inférieure de la quatrième de couverture. Dans ce dernier cas, l’ISBN s’accompagne du code à 13 barres correspondant. Toutefois, l’AFNIL ne fournit pas le code-barres.

 

 

 

ISBN obligatoire

Tous les documents ne nécessitent pas un ISBN. Ce numéro n’est obligatoire que lorsque l’éditeur a l’intention de vendre son ouvrage ou de le distribuer largement auprès d’un public. Cette intention s’accompagne de l’obligation d’un dépôt légal à la Bibliothèque Nationale de France et ce dépôt doit faire mention d’un numéro ISBN.

Autrement dit, une édition privée, limitée à quelques exemplaires, à titre gratuit, destinée aux proches et aux amis, ne relève ni de l’ISBN, ni du dépôt légal.

 

Pour finir …

Pouvoir imaginer l’ISBN de l’édition de son livre sur la quatrième de couverture, procure, assurément, le sentiment d’être bien avancé sur le chemin du succès et de la réussite. Sans doute, mais c’est aussi le cas, même si son édition est réservée à un petit cercle d’amis et de proches. L’important est d’avoir, enfin, écrit son livre.

 

6 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.