On l’appelle roman d’amour, roman sentimental ou roman à l’eau de rose, et en anglais, « romance novel ». En France, les critiques littéraires aiment le décrier et en faire un sous-genre.

Ce n’est pas le cas dans les pays anglo-saxons où à la suite de Jane Austen et de Samuel Richardson, il a acquis depuis longtemps ses lettres de noblesse. Mais, les temps changent, car force est de constater qu’il a une indéniable cote auprès d’un public majoritairement féminin.

De plus, d’année en année, non seulement cet attrait ne se dément pas et s’élargit à un public masculin, mais les ventes progressent et la thématique se diversifie.

 

Les romans à l’eau de rose, un succès qui ne se dément pas

L’époque où il était de bon ton, en France, en tout cas, de considérer ce genre de littérature comme un sous-genre, ne méritant pas qu’on y prête attention, est bien en passe d’être révolue. Il y a à peine quelques années, Emily Blaine, bretonne d’origine, publiait son premier roman d’amour sur un site d’autoédition. Aujourd’hui, elle est un des auteurs phares de la collection Harlequin. Les ventes cumulées de ses romans ont atteint dernièrement plus de 600 000 exemplaires.

 

histoires romantiques et romans d'amour
Les histoires romantiques triomphent dans les romans.

 

Pour peu qu’on en respecte l’esprit, de nombreux nouveaux auteurs peuvent suivre cet exemple. Les besoins de renouvellement sont, en effet, considérables. Nous vous en rappelons les principaux éléments ci-après :

Trame d’un roman d’amour

Quel qu’il soit, un roman d’amour a toujours la même trame. A l’origine, un homme et une femme se rencontrent et ont, d’emblée, une attirance très forte l’un pour l’autre. Malheureusement, tout les sépare.

Le roman qui s’ensuit est le récit des obstacles qu’ils devront surmonter pour finalement finir par vivre des jours heureux. A partir de cette trame originelle, de nombreuses variations peuvent s’envisager. La rencontre initiale peut être décrite comme un coup de foudre réciproque ou au contraire comme un rejet mutuel.

 

Jane Austen, auteur majeur de la littérature anglaise, dont l’existence ne fut pas rose, en a exploré toutes les subtilités. Dans son roman « Orgueil et préjugés », l’héroïne Lisbeth Bennet n’aime pas du tout Fitzwilliam Darcy quand elle le voit pour la première fois.

Elle finit pourtant par se marier avec lui. A l’inverse, dans son autre roman « Persuasion », l’héroïne Anne Elliot aime dès la première rencontre, Fréderick Wentworth. C’est le coup de foudre !

Las, ils ne peuvent envisager un mariage pour toutes sortes de raisons, dans lesquelles les différences de fortunes et de famille ont une grande part. Mais, fort heureusement, tout est bien qui finit bien et les deux amants finissent par se marier bien des années plus tard.

 

Cette trame est indispensable au roman d’amour, car c’est elle qui crée l’ambiance romantique dans laquelle les lecteurs vont aimer se projeter. Ainsi, peu importe qu’elle véhicule de nombreux clichés sur les individus, leurs sentiments et leur vie.

Ils font partie du genre et lui sont essentiels. Au demeurant, ce qui compte, c’est que le lecteur ait plaisir à lire et que sa lecture stimule son imagination. Un bon roman d’amour est un roman qui se lit facilement, sans « prise de tête », et dans lequel on se plonge avec délectation. C’est quasi une drogue.

 

Contexte d’une histoire romantique

Si la trame de la romance est constante, son contexte est extrêmement variable, de même que sa longueur ou son atmosphère. La série des « Angélique, Marquise des Anges », de Anne et Serge Golon en fournit un bon exemple.

La série se déroule en 13 volumes à l’époque de Louis XIV. La trame obéit au standard classique. Angélique rencontre Joffrey de Peyrac et doit l’épouser pour sauver sa famille de la ruine.

Oui, mais voilà, il est laid, vieux et boiteux et elle aime le beau Nicolas. Bref, la relation démarre très mal, mais, bien évidemment, après bien des péripéties, en France et de par le monde connu de l’époque, tout va finir par s’arranger.

histoire romantique et roman historique
Une histoire romantique touche son public quand il est parfaitement transporté dans le contexte de son époque.

 

Ce qu’il faut noter, c’est que Anne Golon, de son vrai nom Simone Changeux, et Serge Golon, son mari, de son vrai nom, Vselovod Goloubinoff, ont beaucoup travaillé les aspects historiques, scientifiques et techniques de leur récit. Tout y est rigoureusement exact.

Le succès sera au rendez-vous et la série se vendra à près de 150 millions d’exemplaires dans le monde entier !

Las, héroïne, elle-même et malgré elle, d’une histoire romantique, Anne Golon ne profitera que très peu de ce succès et n’en eut que peu de retombées financières.

 

D’autres univers conviennent aussi très bien aux romans d’amour. Le cadre peut être, par exemple, celui d’une dystopie comme dans le cas de la série, commencée en 2011, des « Divergente » de Véronica Roth.

L’action s’y déroule dans un temps post apocalyptique. La société y est divisée en 5 factions officielles : les altruistes, les audacieux, les érudits, les sincères et les fraternels. S’y ajoutent les sans-factions qui seront à l’origine d’une révolution du système. C’est l’histoire de Béatrice Prior, alias Tris, qui rencontre Quatre et qui …

 

Personnages d’un roman sentimental

Ils vont largement dépendre du public visé. Dans l’exemple ci-dessus, le public manifestement visé par Véronica Roth est celui des jeunes adultes, voire des adolescents. Mais, cela n’empêche pas que l’univers qui y est décrit peut être source de réflexions et d’émotions pour tout lecteur de 7 à 77 ans. Dans le cas de Jane Austen, le public est plutôt celui des jeunes filles à marier à l’époque de Georges IV. En France, cette époque correspond aux années qui suivent la chute définitive de Napoléon.

 

Les personnages doivent être conçus de telle façon que pendant la lecture on puisse facilement en endosser le costume et en adopter le profil. Raison pour laquelle, un soin tout particulier doit être apporté à la description et à la généalogie des héros.

Un personnage, dont on ne connait que les éléments d’une fiche signalétique succincte, ne favorise pas le processus qui doit conduire le lecteur à s’y projeter. Or, rappelons-le, un tel processus est essentiel à la réussite d’un roman sentimental.

 

Style d’une romance

Comme le disent de nombreux lecteurs, une romance est « facile à lire ». Sa « lecture est paisible et reposante ».  Même si l’intrigue est simple, « on peut y apprendre des choses. » « Ça se lit vite ».

« C’est un page-turner« . Cette dernière expression anglaise n’a pas encore de traduction en français. Elle signifie que c’est un livre qu’on ne peut pas laisser tomber avant de l’avoir fini.

Écrire une histoire d'Amour impossible
L’histoire d’Amour impossible est une constante. Jasper Fforde en décrit les piliers.

Facile à lire ne veut pas dire indigent. Les bons romans à l’eau de rose sont particulièrement riches en adjectifs. En effet, il s’agit de décrire minutieusement les émotions des principaux protagonistes. C’est la meilleure façon de faire partager leurs sentiments aux lecteurs.

Jasper Fforde écrivait, quant à lui, dans « Le début de la fin  » :

Les quatre forces concurrentes d’un roman sont l’atmosphère, l’intrigue, les personnages et le rythme. Mais l’équilibre entre elles n’est pas forcément nécessaire.

 

 

Écrire un roman d’amour

Il n’est pas inutile de rappeler qu’un roman d’amour comme tous les romans ne s’improvise pas. Il se réfléchit et il se prépare. Surtout, s’il s’agit d’écrire une histoire d’amour impossible.

Vous pouvez trouver de nombreux conseils pour écrire un roman d’amour en cliquant sur les liens des articles consacrés à ce sujet par CoolLibri tels que :

 

Prix du livre romantique

Preuve, s’il en est besoin, d’un succès qui persiste et qui trouve de plus en plus grâce aux yeux des éditeurs, il existe désormais un prix du livre romantique. Les éditions Charleston, créées il y a 6 ans, en sont à l’origine.

En 2019, sera attribué le 5ème prix. Le lauréat est assuré de se voir publié, mais les finalistes aussi. C’est le cas de Anne de Kinkelin, finaliste du prix en 2017 avec « L’année du flamant rose« . L’atmosphère du roman y est très poétique, comme quoi la palette d’expression du livre romantique peut être infinie, malgré une trame conventionnelle.

Toujours pour en illustrer l’ouverture, « Les lettres de Rose« , de Clarisse Sabard, lauréate du 2ème prix romantique, adopte un style épistolaire pour raconter l’histoire de Lola, de sa mère, de sa grand-mère et de son arrière-grand-mère. Par le biais de leurs histoires d’amour respectives, on voit défiler les époques et s’entremêler les secrets de famille.

 

Comment ne pas terminer cette évocation du roman d’amour par celle des romans d’amour courtois de l’époque des chevaliers. « Tristan est dolent et las, souvent, il se plaint, souvent il soupire, pour Yseut qui lui manque tant ».

C’est ainsi que commence le plus connu d’entre eux « Tristan et Yseut », dont l’auteur est inconnu et qui se déroule en Irlande, Ecosse, Angleterre et Bretagne. Ce fut un best-seller avant l’heure.

A quoi lui répond, un peu plus tard, au XIIème siècle, Guillaume de Lorris, auteur de « Le roman de la Rose » :  » Il est vrai que les épreuves par où doivent passer les amants sont les plus terribles qu’il y ait au monde. Pas plus qu’on ne pourrait épuiser la mer, nul ne saurait énumérer dans un livre les maux de l’amour ».

 

Roman d’amour, roman de vie

La lecture d’un roman d’amour est toujours une expérience qui permet de vivre des moments heureux. Quelles que soient les tribulations que les auteurs font vivre à leurs héros, ils arrivent à sortir leurs lecteurs de leur vie quotidienne et leur donnent, aussi, souvent, les moyens de la vivre autrement.

Car, comme l’a si bien dit Julien Green :

La vie est un roman qui a besoin d’être récrit.

 

 

Comment écrire une histoire romantique dans un roman d’amour ?
5 (100%) 1 vote[s]

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.