Qui n’a pas rêvé un jour d’écrire son livre ? Oui, mais comme en toutes choses, l’envie ne suffit pas et les idées non plus. Pour passer du rêve à la réalité, il faut juste choisir la bonne méthode pour écrire un livre, beaucoup de persévérance et faire confiance à son naturel. Paul Léautaud, ne recommandait-il pas de « Se laisser aller, de ne pas chercher ses phrases, de se moquer des négligences de style même »N’ayez donc pas peur de vous lancer et lisez ce guide du débutant pour écrire un livre ; c’est pour vous qu’il a été conçu.

 

1. Se mettre en condition

La première chose à faire avant de se jeter sur son ordinateur, c’est de vérifier que toutes les conditions sont bien réunies pour se lancer dans l’aventure. 

 

Les meilleures conditions pour écrire un livre
Il faut se mettre dans les meilleures conditions pour écrire un livre.

 

✓ Avoir du temps devant soi

Si, par exemple, votre travail ou vos activités ne vous laissent pas une minute pour vous-même, il va être vraiment difficile pour vous d’écrire quoi que ce soit de personnel. La première condition à remplir pour écrire un livre est d’avoir suffisamment de temps pour le faire. Cela signifie qu’il faut que vous puissiez disposer, régulièrement, de plusieurs heures de tranquillité. Vous ne viendrez jamais à bout d’un ouvrage, si vous ne vous y tenez pas.

 

✓ Avoir des idées

Une fois devant son ordinateur, il faut avoir quelque chose à dire. Pas forcément quelque chose d’extraordinaire, mais quelque chose qui vous tient à cœur, que vous voulez transmettre. Bernard Werber, l’auteur des « Fourmis » dit : « Dans l’écriture, il y a forcément une vengeance contre quelque chose ou quelqu’un. Ou en tout cas, un défi à relever ». Ah tiens ! Tout le monde me disait incapable de faire ce voyage, eh bien si, justement, non seulement, je l’ai fait, mais, en plus, il m’a beaucoup appris.

 

✓ Avoir du plaisir à raconter

Vous avez toujours aimé raconter des histoires ou des blagues. Peu importe l’accueil qui a pu leur être réservé, par vos proches ou vos amis. Ce plaisir fait partie de votre nature. Vous aimez discourir et capter l’attention de votre auditoire.

Si vous réunissez au moins ces trois conditions de base, vous pouvez passer à l’étape suivante, qui est celle de la méthode pour écrire un livre.

 

 

2. Choisir la bonne méthode

D’une manière générale, vous pouvez choisir entre 4 méthodes pour écrire un livre : l’écriture planifiée, l’écriture libre, l’écriture assistée, et l’écriture créative.

La bonne méthode pour écrire un livre
Identifier la bonne méthode pour écrire un livre est essentiel.

 

 

a. L’écriture planifiée

Elle consiste à mener une réflexion approfondie, préalable à tout travail d’écriture proprement dit. Elle convient bien aux esprits méthodiques, car elle implique un travail de recherche précis, selon le schéma narratif retenu.

Ce dernier est central dans le travail d’écriture. C’est à la fois un plan détaillé, avec une intrigue, une galerie de personnages et un décor. Précisons que ce schéma est habituellement le même, quel que soit le genre littéraire choisi. Le CNED nous propose sa méthode.

 

b. L’écriture libre

Cette méthode est à l’opposé de la précédente et convient bien à ceux qui peuvent être rebutés par son aspect un peu « scolaire ». Dans ce cas, vous pouvez commencer sans attendre.

Votre récit va prendre forme de lui-même, au rythme de vos phrases. Il sera toujours temps à la fin de remettre un peu d’ordre dans le texte, pour lui assurer sa cohérence. Il n’est pas inutile de se souvenir que Célestin Freinet avait fait du texte libre un des piliers de sa pédagogie innovante. Vous pouvez le télécharger gratuitement

 

c. L’écriture assistée

Ces dernières années, les logiciels spécialisés destinés à aider les écrivains se sont multipliés. Une fois leur fonctionnement bien compris, ce qui n’est pas toujours simple, ils peuvent grandement faciliter le travail d’écriture en allégeant le poids de la construction du schéma narratif et en garantissant la cohérence d’ensemble. Ils vont notamment vous aider à gérer vos idées, vos recherches et vos fiches biographiques sans que vous ayez à jouer à saute-mouton d’un fichier à l’autre.

 

logiciels d'aide à l'écriture
Croque Bouquins a identifié des logiciels d’aide à l’écriture pour organiser nos idées et rédiger notre oeuvre.

 

d. L’écriture créative

L’origine de la méthode est anglo-saxonne. Le « creative writing  » est désormais enseigné à l’Université.

Participer à des ateliers d’écriture, qui en constituent la pièce maîtresse, c’est écrire des textes et les lire devant les autres participants à l’atelier. Quand vous commencerez votre livre, vous le ferez, en évitant bien des erreurs.

Des romanciers ou des scénaristes, aujourd’hui très connus, sont passés par ces ateliers. Vous pouvez accélérer ce temps d’apprentissage en vous substituant à l’atelier, un coach personnel qui vous apprendra le métier. Luniversité de Pau propose ce type d’ateliers.

 

3. Avancer pas à pas

Écrire prend du temps. Il ne faut pas vouloir avoir fini avant d’avoir commencé. Les étapes pour écrire un livre sont au nombre de 4.

Les étapes pour écrire un livre
Les 4 étapes pour écrire un livre, n’en sautez pas une.

 

 

Première étape : écrire

Vous êtes déterminé, vous êtes installé confortablement à votre table de travail, vous savez de quoi vous allez parler et vous avez choisi votre méthode pour écrire un livre.

Les premiers mots s’alignent sur votre écran.

Vous venez de commencer votre livre. Ce moment est important, c’est celui où, enfin, vous vous jetez à l’eau.

 

Deuxième étape : mettre de l’ordre

Votre livre doit avoir un début, un milieu et une fin. Si vous voulez garder votre lecteur jusqu’au bout, mieux vaut soutenir son intérêt en ne lui disant pas tout, tout de suite.

Et si vous ouvrez des portes, il vous faut aussi les fermer. Si vous faites intervenir un personnage à un moment donné de votre récit, vous ne pouvez pas le laisser en plan. Votre lecteur ne vous pardonnerait pas de ne pas connaître le fin mot de l’histoire.

 

Troisième étape : lire et relire

N’hésitez pas à lire à voix haute ce que vous avez écrit. Vous en êtes le premier lecteur et vous devez y prendre plaisir.

Vous pouvez aussi faire cette lecture devant un public bienveillant, mais pas complaisant. Ce ne serait pas vous rendre service. Certaines de vos phrases peuvent être particulièrement indigestes.

N’oubliez pas non plus de vous corriger. Les fautes d’étourderie, une orthographe approximative, une ponctuation aléatoire, autant de petits couacs qui font mauvais effet, alors qu’ils peuvent être facilement corrigés. Il y a de bons logiciels pour cela. Cependant, voici une aide sur la ponctuation.

 

Quatrième étape : publier

Le moment tant attendu est enfin arrivé. Votre livre est terminé.

Deux voies s’offrent à vous pour le publier. La voie de l’édition classique avec ses aléas et la voie de l’auto-édition.

Notez bien que l’auto-édition est une édition à compte d’auteur, proprement dite. Vous pouvez très bien n’imprimer qu’un seul exemplaire. Vous n’êtes donc pas obligé de constituer chez vous un stock de livres.

De plus, vous allez pouvoir faire référencer gratuitement votre ouvrage dans la bibliothèque de la plate-forme d’auto-édition, comme le propose, par exemple, CoolLibri.

 

4. Derniers conseils

Le travail d’écriture est un véritable parcours du combattant. Gustave Flaubert disait: 

« Il faut une volonté surhumaine pour écrire, et je ne suis qu’un homme ».

Conseils pour écrire un livre
Encore quelques conseils pour écrire un livre

 

 

De ce fait :

  • N’hésitez donc pas de faire savoir que vous êtes en train d’écrire, évidemment auprès de personnes qui vous sont proches. Vous allez être engagé et vous sentir obligé de le terminer.

 

  • Ne pensez pas, non plus, que votre premier jet est le bon. Il y a de fortes chances pour qu’il ne soit pas à la hauteur de vos espérances et que vos lecteurs tests soient un peu critiques, voire très critiques. Ce n’est pas grave. L’important, c’est que la version finale, elle, soit la bonne. Les étapes pour écrire un livre sont très proches dans l’esprit d’un travail artisanal. Un artisan revient longuement et patiemment sur son travail pour le rendre parfait.

 

  • N’oubliez pas de lire ou de continuer à lire vos auteurs préférés. La lecture stimule l’imagination et par ricochet, vous aide à définir votre style.

 

  • Écrivez, enfin, d’une façon naturelle, simple et compréhensible. Dans son art poétique, Nicolas Boileau disait fort justement : 

« Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément. »

 


Le plaisir d’écrire.

Il est bien réel et pour l’éprouver, il n’y a qu’une façon de faire : osez écrireCe plaisir, c’est d’abord, celui de pouvoir mettre par écrit ce qui vous trotte dans la tête. C’est celui de pouvoir faire partager vos rêves ou votre vécu. Celui de pouvoir déposer, peut-être, un fardeau.
Quelle que soit votre motivation, l’acte d’écrire est un acte positifC’est aussi un acte solitaire. Ce n’est pas un handicap.  Sachez que les moyens pour vous accompagner ne manquent pas. Une plate-forme comme CoolLibri peut vous aider, très efficacement, à les mobiliser. Alors, profitez-en. Sans modération.
Et vous quelle est votre méthode préférée pour écrire ?
Guide du débutant pour écrire un livre
Votez pour ce post

15 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.