Ecrire un livre est une chose, le publier en est une autre.

Les deux démarches sont très différentes, même si elles sont intimement liées. Les qualités nécessaires pour écrire un livre ne sont pas les mêmes que celles qui vont se révéler indispensables pour le publier.

Du moins, tant que vous restez dans le cadre de l’édition traditionnelle. Quand vous écrivez, vous êtes pleinement dans votre histoire, vous la vivez au travers de vos personnages. Vous êtes comme hors du temps. Vous planez au milieu de vos rêves.

Quand vous voulez publier, vous êtes obligé de revenir sur terre et, souvent, ce retour est bien douloureux. Heureusement, aujourd’hui, il est possible de vivre cette phase, plus en douceur et avec bonheur.

 

Qui peut publier un livre ?

Il y a plus d’écrivains que de lecteurs ! dit-on.

Preuve, s’il en est, que tout le monde peut écrire le livre de ses rêves et bien sûr, chercher à le publier. Il faut reconnaître que si vous écrivez un livre pour le laisser ensuite moisir dans un tiroir, ce n’est pas très satisfaisant … Si vous écrivez, c’est pour être publié !

 

qui peut publier un livre
Le talent est primordial pour publier un livre. Exercez vous.

 

Et il n’y a pas de conditions particulières à remplir pour cela. Soyez rassuré, vous pouvez même écrire et publier, sans aucun diplôme, ni aucun agrément administratif. Seul le talent compte et surtout l’envie d’écrire. Ce qui n’exclut pas un peu de méthode comme vous pouvez le constater dans notre guide du débutant pour écrire.

Cela dit, vous ne pouvez pas écrire, ni publier, n’importe quoi. Si vous êtes en activité, veillez bien à ne pas interférer avec celle-ci d’une façon qui pourrait vous être reprochée. Si vous devez le faire, n’abordez des sujets sensibles qu’avec précaution.

N’oubliez pas non plus qu’en publiant, vous vous donnez une image publique et que vous n’allez pas pouvoir contrôler cette image. Elle va vous échapper. Vous avez peut-être déjà des photos de vous qui circulent sur internet. Vous le regrettez, sans doute, un peu, voire beaucoup : elles ne sont jamais assez bien !

Or quand vous écrivez un livre, vous faîtes aussi une photo de vous-même.

 

A quel âge peut-on publier un livre ?

Vous pouvez publier un livre à n’importe quel âge. Mais, pour être honnête, il vaut tout de même mieux avoir un peu vécu. En tout cas, si vous voulez être publié par une maison d’édition traditionnelle. N’oubliez pas que vous êtes en concurrence avec d’autres auteurs tout aussi talentueux que vous pensez l’être.

 

Si vous êtes mineur, votre envie est louable, mais le chemin qui mène à la publication est encore plus difficile que pour un auteur adulte. Vous risquez de vous décourager, et c’est bien dommage.

Alors plutôt que de vous engager sur une voie qui a de fortes chances d’être sans issue, malgré tout votre enthousiasme, essayez plutôt de concrétiser votre travail d’écriture via une plate-forme d’auto-édition. Vous aurez le plaisir de pouvoir tenir votre livre entre vos mains, et qui sait, peut-être, de séduire aussi un éditeur.

 

Où publier un livre ? A qui s’adresser ?

Envoyer son manuscrit par la Poste

Evidemment, votre premier réflexe, c’est d’envoyer votre cher manuscrit aux éditeurs que vous aimez. Ce n’est pas déraisonnable, même si ce n’est pas très efficace.

Beaucoup de romanciers à succès ont commencé leur vie d’auteur professionnel en envoyant simplement par la poste leur roman à leurs maisons d’édition préférées. Les éditeurs traditionnels regardent, toujours avec attention,  chaque matin, les manuscrits que les auteurs leur envoient par la Poste.

Et si vous avez choisi certains éditeurs plutôt que d’autres, c’est que vous vous sentez en phase avec ce qu’ils publient. Et vous avez raison, un envoi tous azimuts n’a pas grand sens. Si vous voulez publier un roman, inutile de l’envoyer à un éditeur spécialisé dans les recettes de cuisine.

 

Faire une liste sélective

Cependant, ne vous contenter que  des éditeurs  que vous aimez, ce n’est pas forcément, non plus, très efficace.

Pour une raison simple, c’est que vous ne connaissez sûrement pas tous les éditeurs, et ils sont très nombreux. Tenez, une action simple à faire et qui va beaucoup vous aider pour établir la liste des éditeurs où envoyer votre roman : passez un peu de temps dans une bonne librairie et regardez qui publie quoi dans votre domaine privilégié.

 

les éditeurs pour publier un livre
A quels éditeurs s’adresser pour publier un livre ?

 

C’est une première approche qui va vous permettre de découvrir de nombreux éditeurs auxquels vous n’aviez pas pensé. Vous allez aussi pouvoir écarter ceux que vous aimez bien, si vous vous rendez compte que ce que vous avez à leur proposer ne correspond pas à ce qu’ils publient habituellement.

Voilà, c’est déjà mieux. Vous pouvez encore améliorer votre méthode en faisant une recherche internet avec des mots-clés bien choisis en fonction du thème de votre livre ou de votre roman. Tous les jours, il se crée de nouvelles maisons d’édition et elles n’ont pas toutes un bon réseau de diffusion.

Vous ne les avez sûrement pas vues en flânant entre les rayons de votre libraire habituelle. Pourtant, elles sont bien là et à la recherche de la perle rare que vous êtes, peut-être, pour elles.

 

Remanier votre manuscrit

Cette séquence est la plus difficile. En faisant votre liste d’adresses où envoyer votre manuscrit, vous allez peut-être vous rendre compte qu’il est bien éloigné de ce que les éditeurs publient. 

De deux choses:

  1. L’une ou vous considérez que vous êtes en train d’ouvrir une nouvelle voie, vers un nouveau public.
  2. L’autre, vous acceptez de le revoir, plus ou moins complètement, pour être plus en phase avec votre lectorat potentiel.

Dans tous les cas, pensez toujours à la manière dont un éditeur sélectionne un manuscrit.

« Le principe des éditeurs, c’est de n’aimer que ce qu’ils éditent et de faire croire le contraire : qu’ils n’éditent que ce qu’ils aiment. Allons, ils ne sont pas assez sûrs de leur jugement pour ça. » 

a l’habitude de dire Marc-Edouard Nabe.

 

Comment un livre est-il sélectionné pour être publié ?

Imaginez un peu le circuit que vous allez faire subir à votre manuscrit. Vous allez mieux comprendre les difficultés de l’exercice et la nécessité de bien vous y préparer :

  • Arrivé chez l’éditeur, il va faire l’objet d’une première sélection. Correspond-t–il ou non à sa ligne éditoriale ? Est-il bien écrit ou pas ? A ce stade, la plupart des manuscrits sont refusés et vous allez recevoir d’ici quelques semaines une lettre de refus type. Et là, vous allez peut-être  regretter de ne pas avoir fait les remaniements que vous avez pourtant  pensé pouvoir faire.
  • Si vous parvenez à franchir cette première étape, un lecteur professionnel va prendre en main votre livre et rédiger une fiche de lecture. Cette fiche se compose, en général, d’un résumé de votre livre,  d’une analyse du texte et d’une recommandation, argumentée, pour le publier ou pour ne pas le publier. Si la réponse est négative, vous allez recevoir une lettre de refus personnalisée, vous encourageant à poursuivre votre travail d’écriture et à rédiger, éventuellement, un autre ouvrage. Dans le meilleur des cas,  un membre de l’équipe éditoriale, qui saura vous conseiller, va vous inviter à le rencontrer.
  • Super ! Vous avez réussi à obtenir une recommandation favorable du lecteur professionnel  et le comité de lecture va examiner votre livre. Vous n’êtes pourtant pas au bout de vos peines. Rien ne dit que vous obteniez l’accord définitif du comité. En général, il prend ses décisions à l’unanimité. Si toutefois, vous recevez une décision négative, ce n’est déjà pas si mal, vous vous êtes fait connaître. C’est évidemment beaucoup mieux, si cette décision est positive.
étapes publier un livre
3 grandes étapes à maîtriser pour publier un livre.

 

Pourquoi publier un livre numérique ?

Et si, malgré tous vos efforts,  les éditeurs traditionnels refusent votre livre,  ce n’est quand même pas la Bérézina ! 

Pour vous aider à avaler la pilule, n’oubliez pas que vos droits d’auteur n’auraient été, au mieux, que de 10 % sur le prix de vente hors taxe de votre livre. Certaines maisons, très réputées, concèdent, royalement, à leurs auteurs des droits qui dépassent à peine 2 %.

Et puis, les comités de lecture peuvent se tromper, comme l’a écrit aussi Charles Dantzig dans « Pourquoi lire ? »

« Il n’y a pas plus d’art de lire que d’art d’écrire. Comme disait Woody Allen : j’ai pris des cours de lecture rapide. J’ai lu Guerre et Paix. Ça se passe en Russie. »

 

Il n'y a pas plus d'art de lire que d'art d'écrire
L’art d’écrire et l’art de lire

 

S’auto-éditer, ce n’est donc pas forcément tomber dans les affres du compte d’auteur. C’est même une façon de publier en progression constante.

La planète internet offre désormais de multiples possibilités aux auteurs et voir des auteurs confirmés abandonner leur maison d’édition pour s’auto-éditer via des plate-formes spécialisées n’est plus une exception.

Dites-vous bien, en plus, que la plupart des maisons d’édition traditionnelles scrutent régulièrement ce que publient les plate-formes d’auto-édition pour repérer les livres qui marchent.

Vous voyez, rien n’est perdu, même si votre livre a été refusé. Et si l’une d’entre elles vous contacte, vous serez en bien meilleure position pour négocier vos droits d’auteur. Si vous en avez toujours envie, car vos droits sur une plate-forme seront toujours plus élevés.

 

Comment CoolLibri peut-il vous aider ?

Cependant, pour publier un livre numérique, vous allez devoir travailler vos fichiers et votre mise en page. 

Et là, il faut bien le dire, vous avez plutôt intérêt à comparer les services que vous proposent les différentes plate-formes.

Si vous ne maîtrisez pas le traitement de texte, ou si vous n’en maîtrisez qu’une partie, vous risquez fort de vous y épuiser. Vous allez devoir aussi travailler à sa promotion. Et là aussi, toutes les plate-formes ne se valent pas.

publier un livre et autoédition
Et si on commençait par de l’autoédition ?

 

CoolLibri est là pour vous aider à faire votre choix. L’auto-édition est sa spécialité et ses équipes peuvent vous conseiller très utilement. N’hésitez donc pas à prendre contact avec elles. Cela ne vous engage à rien, sinon à mieux faire.

Tout savoir pour publier un livre
5 (100%) 2 vote[s]

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.