Editer son livre, c’est le rêve de la plupart des écrivains. L’envie de tenir son roman entre ses mains est très forte : c’est ainsi qu’on considère vraiment son oeuvre comme un livre à part entière. Malheureusement, le marché de l’édition est très difficile et décourage de nombreuses personnes.

Si l’on désire faire carrière ou donner vie à son livre, il va donc falloir choisir l’autoédition pour être indépendant.

Pas de panique, ce n’est pas si dur que cela et de nombreux auteurs se sont fait connaître grâce à ce choix courageux.

 

Voici les raisons pour lesquelles choisir l’autoédition :

1. Ne pas se heurter aux refus des maisons d’édition

Une des phases les plus dures lors de la création d’un livre, c’est de se heurter à la lourde tâche de contacter les maisons d’édition. Souvent, les nouveaux auteurs ne savent pas comment se vendre ni comment donner envie de lire leur roman. Ils envoient donc leur livre à un maximum de maisons d’édition dans l’espoir de recevoir au moins une réponse positive.

Le problème c’est que les éditeurs ont souvent des piles entières d’ouvrages à lire et se contentent de les survoler et de décider très vite si les écrits sont intéressants ou non. Un auteur en herbe a donc toutes les chances de recevoir des dizaines de lettres de refus de la part des maisons d’édition.

choisir l'autoédition maison d'éditions
Choisir l’autoédition peut être un bon moyen pour se faire remarquer par les maisons d’éditions.

Les conséquences sont nombreuses : perte de confiance en soi, lassitude… Si vous pensez que votre roman vaut la peine d’être publié, prenez donc les choses en main et faites-le ! Vous laisserez ensuite les lecteurs juger par eux-mêmes si votre roman leur plaît.

 

2. Avoir la liberté de faire un livre à son image

Les maisons d’édition peuvent être très restrictives dans les choix qu’elles imposent à leurs auteurs. Comme vous signez un contrat avec votre éditeur vous engageant à leur céder les droits de votre livre, vous risquez de ne pas toujours avoir votre mot à dire.

Or, il est très frustrant de devoir renoncer à son « bébé ». Si vous décidez de choisir l’autoédition, vous aurez le privilège de décider exactement comme sera votre livre.

choisir l'autoédition pour embarquer le lecteur
Plonger le lecteur dans son monde sans limite grâce à l’autoédition.

Choix de la couverture, de la police, du chapitrage… Vous pourrez créer un roman entièrement à votre image, ce qui est extrêmement gratifiant. Bien sûr, n’hésitez pas à demander l’avis de personnes de confiance pour être sûr de prendre les bonnes décisions. Il est parfois difficile d’être objectif lorsqu’on est seul à travailler sur un projet.

 

3. Posséder entièrement les droits d’auteur de son livre

Beaucoup d’écrivains amateurs avouent avoir signé leur contrat d’édition sans vraiment comprendre toutes les clauses du document. Attention, vous vous engagez pour toute votre vie à céder vos droits d’auteur ! En effet, la maison d’édition sera en droit d’exploiter, de diffuser et de reproduire votre oeuvre toute votre vie.

Votre livre retombera dans le domaine public 70 ans après votre mort. De plus, vous vous engagez à proposer à la même maison d’édition vos 5 prochains ouvrages. Pas très engageant pour de nombreux auteurs qui préfèrent posséder intégralement les droits de leur roman.

 

 

4. Percevoir la totalité de l’argent de la vente de son livre

Lorsque vous signez un contrat avec une maison d’édition, vous touchez des pourcentages proportionnels aux recettes de la vente du livre. Cela peut être un peu frustrant de devoir céder une bonne partie de sa rémunération à son éditeur.

Vous perdez ainsi une somme non négligeable chaque année. C’est en partie pour cette raison que des auteurs décident de choisir l’autoédition. Attention à bien calculer vos frais : vous allez probablement devoir dépenser de l’argent pour faire corriger et imprimer votre livre et pour en faire sa promotion.

Toutefois, vous aurez la satisfaction (si votre roman se vend bien) de toucher tous les revenus liés à sa commercialisation. Motivant, non ?

« On est écrivain quand on a quelque chose à dire et qu’on est le seul à pouvoir le dire » 

Pierre Baillargeon, romancier

 

choisir l'autoédition Pierre Baillargeon
Pierre Baillargeon aurait pu choisir l’autoédition

Les étapes de l’autoédition

C’est  certain, pour toutes les raisons évoquées ci-dessus, vous êtes sûr de vouloir choisir l’autoédition. Voici les principales étapes de ce parcours à la fois stressant et palpitant :

1. Corriger son livre

Il ne suffit pas d’un texte, même extrêmement bien écrit, pour faire un roman. L’aspect de votre futur ouvrage est au moins aussi important que le fond. Avant de vous lancer dans l’autoédition, il vous faudra donc mettre en forme votre texte.

Commencez par le relire d’un œil expert, en n’hésitant pas à vous faire aider d’un proche. Corrigez toutes les fautes d’orthographe, erreurs de ponctuation, de typographie… Il vaut parfois le coup de dépenser un peu d’argent pour faire appel à un correcteur professionnel qui connaît bien son métier.

Soignez ensuite la mise en page. Réfléchissez à la pagination, à la police de votre texte, mais aussi aux marges, aux intertitres… Votre travail ne doit pas faire amateur mais doit au contraire donner l’impression d’avoir été réalisé par un professionnel de l’édition.

choisir l'autoédition couverture
Choisir l’autoédition, c’est décider de toute la composante du livre

Personnalisez votre roman. C’est le moment tant attendu de choisir la couverture : ne le négligez pas, c’est la première chose que le lecteur voit. Si vous avez de l’imagination et une âme créative, vous pouvez tenter de la dessiner. Sinon, allez voir du côté des banques d’image qui proposent de très belles illustrations, le plus souvent gratuitement.

Réfléchissez également au résumé de votre livre et à votre présentation d’auteur. Une belle photo pour vous présenter et quelques lignes pour vous décrire sont un vrai plus. La 4ème de couverture est la deuxième chose que le lecteur regarde, après la couverture. Votre résumé doit donc être à la fois attirant pour lui donner envie d’acheter le roman, sans en dire trop non plus.

 

2. Imprimer son livre

Vient ensuite le grand moment de l’impression de son livre. Le mieux est de faire appel à un service d’impression en ligne, si possible spécialisé dans les romans. Vous pourrez choisir en détail le type de papier sur lequel vous voulez l’imprimer, le type de reliure, le pelliculage de la couverture…

Décidez ensuite le nombre d’exemplaires que vous souhaitez. Vous pouvez commencer par une dizaine d’ouvrages pour les faire découvrir à votre entourage. Si vous êtes plus ambitieux et que vous comptez commercialiser tout de suite votre roman, commandez plusieurs dizaines de livres pour avoir une bonne base de départ.

 

3. Publier son livre

Vous avez plusieurs solutions pour publier votre livre. La première est de le proposer directement à la vente à des librairies, mais sachez que la plupart travaillent uniquement avec des maisons d’édition. La deuxième est d’engager un éditeur indépendant pour vous aider à commercialiser votre ouvrage. Connaissant bien les rouages du monde de l’édition, il pourra vous donner les bons conseils et vous assister. Enfin, une solution très intéressante est de publier votre roman dans une bibliothèque en ligne.

Les internautes pourront ainsi feuilleter quelques pages de votre livre et, s’ils sont intéressés, vous passer commande. Le site CoolLibri, par exemple, imprime  votre livre et le met à disposition dans sa bibliothèque pour le lecteur qui souhaite l’acheter. Cela vous évite d’avoir à stocker de grandes quantités d’ouvrages et de devoir gérer les livraisons.

 

4. Faire la promotion de son livre

Si vous voulez que votre roman se fasse connaître, il va falloir en faire la promotion. Cette tâche réservée d’ordinaire à la maison d’édition acquiert une importance toute particulière lorsqu’on s’autogère.

Ne lésinez donc pas les moyens pour faire connaître votre oeuvre. Le plus important est de miser sur le bouche à oreille : parlez-en abondamment à vos proches et demandez-leur d’en faire autant avec leur entourage. Si vous utilisez les réseaux sociaux, communiquez le plus possible sur votre roman. Vous pouvez aussi démarcher directement des médias pour une interview ou distribuer des flyers présentant votre ouvrage.

« S’il a de la chance, l’écrivain peut changer le monde »

Arthur Miller, écrivain

citation Arthur Miller
Chacun à leur manière, les écrivains changent le monde

 

Autoéditez votre livre avec CoolLibri

Même si choisir l’autoédition peut vous faire peur, il s’agit d’une excellente solution pour publier votre premier roman. Des sites d’impression en ligne de qualité comme CoolLibri, sont là pour vous aider à sauter le pas et à vous conseiller dans cette grande aventure.

Vous pourrez ainsi gérer de A à Z la correction, l’impression puis la publication et la promotion de votre ouvrage sans stress.

Biographie, livre photo, bande dessinée… De nombreuses options sont proposées sur CoolLibri pour créer le livre qui vous ressemble et que vous serez fier de tenir entre vos mains.

Le devis en ligne est immédiat et un service client est à votre disposition pour répondre à toutes les questions que vous pourriez vous poser.

13 comments

  1. Bonjour,
    J’ai écrit l’histoire de ma commune et mis toutes les infos sur mon site :
    ludeslecoquet.fr
    Je souhaite faire imprimer un livre comprenant toutes ces infos mais ne pas le vendre, juste en donner quelques exemplaires aux amis.
    Toutes les infos viennent des archives ou d’internet. est-ce que l’impression est possible ?
    Cordialement

    1. Bonjour Monsieur Georgeton,
      Il vous appartient de vérifier que les informations que vous publierez ne sont pas soumise aux droits d’auteur. Par exemple les illustrations, cartes géographiques, plans et croquis et ouvrages plastiques relatifs à la géographie, à la topographie, à l’architecture et aux sciences sont concernés par les droits d’auteurs.
      Pour plus d’informations : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23431

      En publiant votre ouvrage dans la bibliothèque de CoolLibri, vous restez maître de l’oeuvre que vous publiez, il n’y a aucune cession de droit d’auteurs contrairement à d’autres plateformes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.