Vous avez terminé la rédaction de votre manuscrit et vous êtes prêt à l’envoyer à un éditeur. Oui, mais lequel ? Et comment ? Sous quelle forme ?

Vous ne pouvez pas prendre une  » liste maison édition  » complète et envoyer votre manuscrit à tous les noms qui s’y trouvent.

Il vous faut faire une sélection sur cette liste de maison d’édition en fonction de la politique éditoriale de chaque éditeur et des procédures propres à leur comité de lecture. Faute de quoi, vous prenez le risque de vous adresser à la mauvaise personne ou sous une forme qui ne convient pas. Tout cela représente du temps et de l’argent.

Ici, nous vous aidons avec les 10 maisons d’édition les plus populaires pour vous permettre de trouver l’éditeur qui vous correspond. Il s’agit des 10 maisons d’édition les plus recherchées par les auteurs. Nous détaillerons les préférences éditoriales de chacune d’entre elles et vous préciserons où et comment leur adresser votre manuscrit.

 

1 – Maison d’édition Gallimard :

La célèbre maison d’édition a été créée en 1911 par André Gide, Jean Schlumberger et Gaston Gallimard. Il s’agissait alors des éditions de la NRF (Nouvelle revue Française). Aujourd’hui, elle fait partie du groupe Madrigall, 3ème pôle éditorial français.

Spécialités :

Livres : Albums, Beaux-arts, Beaux livres, Biographies, Critique littéraire, Encyclopédies, Dictionnaires, Essais, Guides touristiques, Histoire, Littérature française, Littérature étrangère, Livres de poche, Livres pour enfants, Manuels d’éducation, Parascolaire, Philosophie, Photographie, Poésie, Policier, Science-fiction, Psychanalyse, Religions, Revues littéraires et Revues de Sciences humaines, Société (actualité / politique), Théâtre.

Site Internet :

www.gallimard.fr.

Coordonnées :

5, rue Gaston-Gallimard,

75 328 Paris cedex 07

01 49 54 42 00

 

Remarques :

La maison n’accepte pas l’envoi de manuscrits par e-mail, sauf ceux destinés à la littérature jeunesse. Elle publie environ 800 titres chaque année.

 

2 – Les Éditions Flammarion :

Les éditions Flammarion ont été fondées en 1875 par Ernest Flammarion. Depuis 2012, elles font partie du groupe Madrigall comme les éditions Gallimard.

Spécialités :

Livres : Albums, Arts, Beaux-Livres, Biographies, Essais, Littérature classique, Littérature française, Littérature étrangère, Livres pour enfants, Photographie, Romans policiers, Romans historiques, Sciences humaines, Société (documents d’actualité / politique), Guides pratiques, Humour, Vie pratique, Médecine, Sciences, Théâtre, Poésie, Revues.

Site internet :

https://editions.flammarion.com/

Coordonnées :

37, quai Panhard-et-Levassor,

75 647 Paris cedex 13

01 40 51 31 00

 

Remarques :

  • D’une manière générale, notez que les éditions Flammarion ne publient que très peu de recueils de nouvelles et de poésie et pas d’autobiographies, mais essentiellement des fictions de plus de 100 pages.

 

  • Pour les manuscrits concernant les départements Littérature, Livres illustrés, Jeunesse :

Vous devez déposer ou envoyer par voie postale votre manuscrit dactylographié et relié à l’adresse ci-dessus, service des manuscrits, en précisant bien le département concerné, en outre, de préférence, utilisez une police 12 minimum, laissez un double interligne et imprimez sur un format A4.

Notez également que le Comité de Lecture n’examine pas les documents qui ne sont que de simples extraits ou synopsis, car il n’examine que les ouvrages achevés.

Après lecture (le délai est de trois mois environ), vous recevrez un réponse, qu’elle soit positive ou négative. Si la réponse est négative, vous aurez la possibilité, à l’aide du coupon accompagnant la lettre, de venir récupérer  votre manuscrit ou d’envoyer les timbres nécessaires à son affranchissement pour son retour.

Pour plus d’informations, envoyer un message à : manuscrits@flammarion.fr

  • Pour le département Sciences humaines, vous ne devez envoyer, par mail uniquement, que le synopsis du projet, ainsi que votre CV,  à l’adresse mail suivante :

manuscrits.scienceshumaines@flammarion.fr

 

3 – Les éditions Milan :

Les éditions Milan ont été créées en 1980, à Toulouse, par un groupe d’amis, Patrice Amen, Alain Oriol, Bernard Grimaud et Michel Mazéries. Elles ont été rachetées par le groupe Bayard en 2004.

Spécialités :

Les éditions Milan publient, principalement, des ouvrages pour la jeunesse mais,  elles s’intéressent, aussi, à la philosophie et à la sociologie.

Site internet :

www.editions-milan.com

Coordonnées :

1, rond-point du gal. Eisenhower,

31 101 Toulouse CEDEX 9

 05 61 76 64 64

 

Remarques :

  • Vous devez envoyer votre manuscrit sous la forme papier, car les envois par mails ne sont pas retenus.
  • Département Albums/Contes et éveil : service des manuscrits, 18, rue Barbès, 92128 Montrouge cedex.
  • Label BD Kids : 18, rue Barbès, 92128 Montrouge cedex.
  • Pour les 3 à 6 ans, les textes d’album doivent se situer entre 1500 et 13 000 signes.
  • Pour les 6 à 17 ans, les histoires ou les romans doivent se situer entre 1000 et 50 000 signes, suivant la tranche d’âge visée.
  • Les édition Milan ne publient ni fiction pour adultes, ni poésie contemporaine, ni théâtre.
  • Si aucune réponse ne vous est parvenue, après 5 mois, c’est que votre manuscrit a été refusé.
  • Les éditions Milan publient environ 300 nouveaux titres par an

Pour le pédopsychiatre Marcel Rufo :

« Les magazines Milan nouent un formidable dialogue écrit ! Ils soutiennent les enfants dans les grandes étapes de leur vie et de leur construction. Ils concernent vraiment les enfants tout en donnant la main aux parents. Leur lecture est une promesse de vivre, ensemble, une belle traversée. Enfant et parent, portés par le magazine, sont des coéquipiers embarqués sur un même voilier. Tous les enfants ont une prodigieuse capacité à vouloir apprendre ; Milan Presse en connaît les fondements et a à cœur de l’encourager. Tous les magazines Milan donnent accès à un socle de savoirs, d’aventures émotionnelles, de modèles positifs qui s’ouvrent sur des perspectives infinies.

Milan a confiance dans le talent des enfants et donne confiance à tous les enfants… Et à leurs parents. »

 

4 – Les éditions Baudelaire :

Les éditions Baudelaire ont été créées en 2007 à Lyon. En tant que partenaire de l’éditeur, le groupe Hachette assure la distribution des ouvrages que l’éditeur publie.

Spécialités :

Tous les genres littéraires sont acceptés.

Site internet :

www.editions-baudelaire.com

Coordonnées :

27, place Bellecour,

69 002 Lyon

04 37 43 61 75

 

Remarques :

  • Les éditions Baudelaire ne proposent pas de publication à compte d’éditeur. L’éditeur et l’auteur se partagent les coûts d’impression et de distribution.
  • L’envoi du manuscrit peut se faire par e-mail ou par courrier.
  • L’examen par le comité de lecture est très rapide, sous huit jours, et la réponse est, également, très rapide, sous 15 jours.

 

5 – Les éditions de Minuit :

Les éditions de Minuit ont été créées en 1941, à Paris, pendant l’occupation allemande, par Jean Bruller et Pierre de Lescure. Leur premier livre publié est le célèbre « Le silence de la mer », écrit par Jean Bruller, sous le pseudonyme de Vercors.

Spécialités :

Les éditions de Minuit publient aussi bien des essais que des romans ou du théâtre. D’une manière générale, l’éditeur accorde une attention particulière aux ouvrages de haute tenue rédactionnelle et exprimant une pensée originale.

Site internet :

www.leseditionsdeminuit.fr

Coordonnées :

7, rue Bernard-Palissy,

75 006 Paris

01 44 39 39 20

 

Remarques :

  • Les éditions de Minuit n’acceptent que des manuscrits papiers complets et il va vous falloir compter deux mois pour obtenir une réponse par courrier.
  • Les éditions de Minuit comptent trois Prix Nobel dans leur catalogue :

 

6 – Hachette :

Les éditions Hachette ont été créées en 1826, date de l’acquisition, par Louis Hachette, de la librairie parisienne Brédif. Depuis 1981, Hachette est l’un des deux piliers du groupe Lagardère. Sous le nom de Hachette Publishing, les activités d’édition du groupe le placent au troisième rang mondial. Hachette Publishing regroupe les marques Armand Colin, Dunod, Stock, Fayard, Grasset, Larousse, Calmann-Lévy et le Livre de Poche.

Spécialités :

Les éditions Hachette couvrent tous les domaines de l’édition : éducation, jeunesse, pratique, romans, livres illustrés, dictionnaires, encyclopédies, ….

Site internet : 

www.hachette.com

Coordonnées :

58, rue Jean Bleuzen,

92 170 Vanves

01 43 92 30 00

 

Remarques :

  • Hachette Livre regroupe un grand nombre d’éditeurs  et de collections présents sur une  » liste maison édition » . Chacun a sa politique éditoriale,  par conséquent, vous devez  vous rapprocher de chacun d’entre eux,  pour mieux répondre à leur attente.

 

  • Pour contacter, par exemple, Hachette éducation, allez  sur le site général de Hachette livre, puis sur l’onglet « éditer » et enfin sur l’éditeur spécialisé recherché, en l’occurrence, Hachette éducation.

 

  • La démarche est la même, par exemple, pour un autre éditeur, comme Foucher. Les coordonnées communiquées sont alors : 8, rue d’Assas, 75 006 Paris – 01 49 54 49 54

 

manuscrit aux maison édition
À combien de maisons d’édition dois-je envoyer mon manuscrit ?

 

 

7 – Maison d’édition Le léopard masqué :

Sur la liste maison édition, le léopard masqué est un des rares éditeurs à être encore indépendant. Depuis sa création en 2004, par Gordon Zola, la maison d’édition a publié près de 80 livres.

Spécialités :

Le léopard masqué s’est spécialisé dans les BD ou les romans loufoques ou burlesques qui, la plupart du temps, détournent des titres très connus.

Contact :

leopard.masque@orange.fr

Coordonnées :

90, rue Daguerre

75 014 Paris

09 67 00 35 64

 

Remarques :

  • La maison d’édition cherche à conforter son positionnement.

 

8 – Maison d’éditon Privat

Les éditions Privat ont été créées à Toulouse en 1839 par Edouard Privat et bien que régionales, les éditions Privat ont un rayonnement national. Depuis 1995, elles appartiennent aux Laboratoires Pierre Fabre.

Spécialités :

Les ouvrages concernant l’histoire, le régionalisme, l’aviation et la jeunesse sont la spécialité des éditions Privat.

Site internet :

www.editions-privat.com

Coordonnées :

10, rue des arts,

31 000 Toulouse

05 61 33 77 00

 

Remarques :

  • La maison d’édition n’accepte que des manuscrits complets envoyés par mail à l’adresse suivante : privat@gmail.com
  • Les manuscrits papiers ne sont, ni pris en compte, ni retournés.
  • Vous devez accompagner vos manuscrits, au format pdf, d’un résumé et d’une courte biographie.
  • Sans réponse au-delà de trois mois, vous devez considérer votre manuscrit  comme rejeté.

 

9 – Les éditions Julliard :

Fondée en 1942 par René Juillard, les éditions Juillard se sont toujours attachées à découvrir de jeunes nouveaux auteurs. Rachetées par les Presses de la cité en 1966, elles en suivent les tribulations. Aujourd’hui,  et depuis 2008, elles font partie du groupe Editis, détenu par le groupe espagnol Grupo Planeta.

Spécialités :

Les éditions Julliard publient principalement des ouvrages de littérature.

Site internet :

www.editis.com/maison/julliard

Coordonnées :

30, place d’Italie

75 013 Paris

01 53 67 14 00

 

Remarques :

  • Le comité de lecture est commun avec les éditions Robert Laffont, Seghers, et Nil, de sorte que  vous devez envoyer votre manuscrit, par voie postale, en un seul exemplaire, sur un support papier, format A4, relié, avec une typo lisible, à l’adresse suivante :
    • Editions Robert Laffont, Service des manuscrits, 30, place d’Italie, 75 013 Paris.
  • Vos coordonnées doivent figurer sur le manuscrit, soit :  nom, prénom, adresse, mail, téléphone.
  • L’éditeur ne donne aucun avis sur un résumé, un projet ou un manuscrit remis sur place.
  • Vous recevrez une réponse par mail, dans un délai d’un mois.
  • L’éditeur ne retourne aucun manuscrit refusé,  sans enveloppe affranchie au tarif en vigueur,  remise en même temps que le manuscrit.
  • Vous pouvez poser vos questions, par mail, à l’adresse suivante : servicedesmanuscrits@robert-laffont.com

 

10 – Les éditions Allary  :

Les éditions Allary sont une maison indépendante, lancée en 2014, par Guillaume Allary. Celui-ci est un ancien de Flammarion et de Hachette littérature. A ce jour, l’éditeur a publié plus de 60 ouvrages qui ont donné lieu à près de 200 traductions et à son catalogue figurent des auteurs connus comme Matthieu Ricard, Bernard Pivot ou Riad Sattouf.

 

 Spécialités :

L’éditeur prend bien soin de préciser qu’il n’accepte ni thriller, ni policier, ni science-fiction, ni théâtre, ni poésie, ni littérature jeunesse et d’ailleurs, son catalogue réunit, principalement,  des auteurs de romans, d’essais, ou de BD, généralistes, exigeants et populaires.

 

Site internet :

www.allary-editions.fr

 

Coordonnées :

5, rue d’Hauteville

75 010 Paris

01 84 17 42 39

 

Remarques :

  • Vous pouvez envoyer les manuscrits aussi bien par mail que par voie postale.

 

  • L’éditeur ne retourne les manuscrits papiers que s’ils sont accompagnés d’une enveloppe de retour affranchie au tarif en vigueur, sinon, il les détruit après un délai de 5 mois.

 

  • La maison publie environ une quinzaine d’ouvrages par an.

 

 

Derniers conseils avant d’envoyer le manuscrit à la liste de maison d’édition :

Soyez attentif à la qualité du manuscrit que vous envoyez aux éditeurs choisis sur votre  » liste maison édition « .

  • Veillez notamment à choisir une police de caractère ordinaire et à laisser des marges suffisantes pour que les lecteurs du comité de lecture puissent l’annoter si nécessaire. Pensez à leur confort !

 

  • N’oubliez pas non plus de mettre vos coordonnées sur votre manuscrit et à l’accompagner d’une lettre qui le présente. Outre quelques éléments montrant que vous avez de bonnes raisons de bien connaître votre sujet, ajoutez-y tous ceux qui vous paraissent aller dans le sens de la politique éditoriale des éditeurs  que vous avez retenus.

Evidemment, cela va vous obliger à varier vos formulations en fonction de chacune d’entre elles, mais n’en faites pas trop quand même ! Sachez rester court !

 

  • Enfin, pensez que vous êtes en compétition avec d’autres auteurs et que les lecteurs des comités de lecture de votre  » liste maison édition  » sont souvent de « jeunes » lecteurs …

127 comments

    1. Effectivement les éditions Baudelaire ne sont pas une maison d’édition classique. Elle ne propose pas de contrat à compte d’éditeur, autrement dit, sans frais pour l’auteur. Cependant, elle ne propose pas non plus de publication uniquement à compte d’auteur (voir https://www.coollibri.com/blog/edition-a-compte-auteur-bonne-ou-mauvaise-idee/), dans ce cas, tous les frais sont à la charge de l’auteur et à lui de se débrouiller pour assurer la distribution de son ouvrage. Le contrat proposé est dit « hybride », en ce sens que les éditions Baudelaire s’engagent à assurer un minimum de distribution grâce à leur partenariat avec Hachette Livres. C’est la raison pour laquelle les éditions figurent, néanmoins, dans le top 10 des maisons d’édition les plus populaires en 2018 et soumettent les manuscrits reçus à un comité de lecture.

  1. CoolLibri est un excellent site pour faire imprimer les livres personnels.
    Une création flexible permet de réaliser le livre comme on le souhaite.
    Les relations téléphoniques sont parfois utiles et apportent toujours une aide intéressante.
    Faites attention aux photos, le résultat n’est pas régulier, elles apparaissent souvent trop foncées et si on éclaircit les photos, celles-ci sortent avec trop de contraste.
    Le rapport qualité / prix est très correct.

    1. Merci d’avoir pris le temps de rédiger un formidable avis sur les services d’impression de livres de CoolLibri.
      Nous prenons en compte votre opinion et souhaitons vous revoir bientôt pour une prochaine commande sur le site.

  2. Merci pour cet article, pour ma part je cherche à envoyer mon book d’illustratrice plutôt qu’une maquette (en cours) , mais cette liste va venir étoffer un peu plus ma liste, qui est bien difficile à mettre en place.
    Donc merci pour ces infos et j’en profite pour donner mon avis « consommatrice » , j’ai fais imprimer mon book avec vous et j’en suis super contente, rapport qualité/prix excellent.
    Un book est très important dans mon métier et pouvoir l’imprimer sans devoir vendre un rein c’est super important !

    1. Merci d’avoir confier votre book à CoolLibri, nous sommes ravi d’avoir été à la hauteur de vos attentes pour l’envoyer à la maison d’édition.
      Nous avons consulter votre site et book, c’est un joli travail réalisé. Sachez que vous pouvez publier le book ou une partie du book sur la bibliothèque en ligne de CoolLibri pour obtenir plus de visibilité.

    1. Bonjour Pr S.Feye
      Merci pour votre commentaire. Cet article mentionne les maisons d’Édition française les plus populaires, recherchées via les moteurs de recherches.
      Les éditions BEYA sembleraient être belges et ne pas encore rentré dans le top 10 des intentions de recherche de l’hexagone.
      Il serait fort intéressant de mener une investigation sur les maisons d’éditions du plat pays dans un article dédié pour connaitre celle qui sont le cœur et mémoire collectives des belges.
      Merci beaucoup pour votre idée.

  3. Pour ma part les maisons d’édtions m’ont fixées un prix de vente. Après calcul, il fallait en vendre 600 pour tomber sur ses pattes. Pas loin de 2000€ d’avance, c’est trop pour moi, sachant que je ne veux pas vendre mon roman sur le marché du dimanche !

  4. Votre offre s’inspire de celle d’Amazon Kindle, en plus cher, moins souple, moins référencée. Parler des « principales » maisons d’éditions, sans préciser qu’un parrainage venant d’une ou plusieurs personnes appartenant au milieu de l’édition et des médias est indispensable, est… criticable.
    Vous cherchez simplement à vendre vos services d’imprimeur, on ne peut pas vous en vouloir. Vos services sont utiles, enfin, dans une certaine limite.

    1. Bonjour William,
      Merci d’avoir pris le temps de comment cet article sur les maisons d’éditions. Lorsqu’on bénéficie de contacts professionnels dans un secteur d’activité en plus de contacts dans les médias, tout devient plus facile. Quelque soit l’industrie dans laquelle on se trouve 🙂 . L’édition de livre n’y échappe pas non plus !
      CoolLibri.com propose de l’autoédition, simple, facile et rapide.
      Avez-vous testé ?

  5. Bonsoir
    J’aurai aimé savoir si quelqu’un connaissait les éditions Amalthée svp ?
    Parce que là j’ai ces derniers et les éditions Baudelaire qui ont accepté mes écrits mais qui me demande respectivement 2000 € pour le premier et 1760 € pour le deuxième.
    Je trouve que c’est un peu cher.
    Qu’en pensez-vous ?
    Merci.

  6. Sur mon site web cazauxdartagnan Quelques extraits des mes livres: »La vie aventureuse du peintre Cazaux. » Jamais pu trouver aucun éditeur sérieux qui acceptent mes livres.
    Sinon des voleurs comme la société des écrivains qui encaissent votre argent et ne tirent jamais les livres promis.
    Dussez-je mourir sans être édité, je crois en mes livres.
    Seuls livres autobiographiques d’un homme qui avait confié le destin de son hôtellerie à l’adresse de son crayon, en apprenant à dire dans toutes les langues: »Voulez-vous que je fasse votre portrait? » une seule nuit dehors aurait pu me clochariser et me faire irrémédialement sombrer dans la déchéance!
    Je reste seul confiant dans mes aventures, confiant dans mon style, confiant dans mon humour souvent vitriolé, ma détresse devant le malheur, mon aide quand je le pouvais. J’ai ainsi cotoyé la rue, les terrasses de bar et aussi les grandes chaîne hôtelières par un véritable coup de poker. Comme tous les hivers, je les passais sous les tropiques, je n’avais que pour vêtements, une paire de tongs, deux jeans et deux chemises un pull léger, même pas de veste! j’ai pris l’avion en tongs et marcel en guise de chemise, hôtesses et stewards n’avaient jamais vu ça! Par contre au niveau matériel à dessin, j’étais chargé comme une mule, chevalets, papiers de toutes les couleurs, pastels, aquarelles, couleurs à l’huile, terriblement angoissé à la seule idée de manquer! Tout un tas d’aventures parfois cocasses, jamais totalement tragiques puisque je suin encore là pour raconter, pourtant, je n’ai pas toujours pu éviter la prison ni des maladies réputées mortelles, souvent par ma faute pour avoir bu de l’eau polluée ou consommé des aliments infectés. Une vie que j’ai librement choisie pour m’offrir un espace de liberté que je ne pensais trouver nulle par ailleurs. Malheureux et anorexique dans mon enfance, toujours éloigné de ma campagne natale, Séminaire, pensionnats sordides, colonies de vacances « pas si jolies que ça! » contrat cassé à l’armée, prison, hôpital psychiatrique de cadillac (réputé le pire de france!) Je me rappelerai toujours de ce jour où, à 20 ans, j’ai quitté la ferme paternelle pour partir n’importe où en auto-stop, mon père me courrait derrière mais rien ne me retenait plus désormais, j’ai dormi dehors sous la morsure du froid, j’ai volé un peu et j’ai connu la prison mais sans jamais sombrer pourtant dans la grande délinquence….

    1. Cher Pierre, j’espère que tu vas bien. Ne sachant comment honorer ton parcours qui pourtant serait, dans le sang des ombres, fort digne d’être édité car relayant les chemins de la perdition empruntés par beaucoup… Alors, malhabile, je te souhaite tous les succès du monde et de voir un jour tes travaux en librairie… Bonne chance mon frère d’armes.

  7. Dans cette liste intéressante cela va de soi, vous indiquez les éditions Baudelaire qui m’ont tout de même demandé pour mon ouvrage de poésie Confessions Poétiques imprimé chez vous, et après certes des éloges flatteuses, 2360€ sans que le contrat et leur politique promotionnelle soit plus intéressante que des éditeurs moins chers.

    1. Bonjour Patrick
      Nous indiquons juste les maisons d’édition les plus populaires (les plus recherchés) de 2018 dans cette liste. Nous notons qu’il vous ont proposé une édition à compte d’auteur plutôt que l’édition « traditionnelle ».
      Merci pour votre transparence.

  8. Amalthée et autres éditeurs à compte d’auteur: à fuir absolument. Autant passer par les sites d’autoédition qui, eux, ne font pas payer. Ce sont souvent des Imprimeurs, tout simplement, mais Amalthée fait pareil en faisant payer, alors… Attention, je ne défend pas sites d’autoédition, mais c’est quand même plus honnête.
    Merci pour cet article, même si certains aspects sont tendencieux, il n’y a pas trop d’excès. Parfait. Et, chers auteurs (je suis directeur de collection dans un grande édition de sciences humaines), ne vous faites pas allumer par les éditeurs payants: fuyez!

    1. Bonjour René,
      Merci pour votre commentaire, l’édition à compte d’auteur est ce que vous propose les maisons d’éditions que vous avez sollicité. Vous pouvez améliorer votre ouvrage afin de proposer une version qui s’aligne davantage avec la ligne éditoriale de chacune des maisons d’éditions ou bien solliciter d’autres éditeurs.
      Bon courage.

  9. Bonjour,
    Merci pour votre dossier.
    Ce n’est pas du tout facile de choisir un éditeur. Pour mon premier livre, j’ai envoyé mon manuscrit à onze maison d’édition et j’ai reçu onze réponses favorables.
    Mais laquelle choisir ?
    J’ai fait un contrat avec les Editions Baudelaire, et j’ai été très déçu. En effet, la promotion du livre n’était pas au rendez-vous, comme ils ont voulu me le faire croire.
    Par contre, pour mon deuxième livre, j’ai choisi  » Le livre et la plume » et je suis vraiment très satisfait.
    Un conseil: mieux vaut choisir une maison d’édition qui sélectionne peu de manuscrits, mais de qualité !
    En effet, une maison d’éditions qui sélectionne seulement un ou deux manuscrit par mois, défendra ses auteurs .

    1. Bonjour Pierre,
      Merci pour votre commentaire et témoignage. Nos concordons avec celui-ci. Lorsqu’on a le choix de sa maison d’édition, les détails concernant la promotion ont tout leurs importances.
      Au passage, nos félicitations pour l’édition de vos livres.

  10. Bonjour,
    Merci pour cette article sur les maisons d’édition françaises les plus populaires.
    Je viens de finir mon premier livre pour enfant.
    Savez-vous s’il est possible de le soumettre sans les illustrations?
    Merci d’avance pour votre retour.

    1. Bonjour Kadbauer,
      Merci pour votre commentaire.
      Tout dépend des maisons d’éditions. Si vous n’avez pas toutes vos illustrations, vous pouvez laisser la page ou l’espace vide avec une cadre avec une mention qui signale qu’apparaîtra une illustration.

  11. J’ai publié un livre à compte d’auteur avec les éditions Amalthée il y a quelques années malgré les personnes bien intentionnées qui me le déconseillaient. Je les ai trouvé à l’écoute, disponibles, patients, très patients même, et compétents. Je recommande vivement l’équipe des éditions Amalthée pour leur comportement pendant le processus de l’impression.

    1. Bonjour Eddie,
      Merci pour votre retour d’expérience avec les éditions Amalthée.
      Félicitation vis à vis de la publication de votre ouvrage « Une vie parmi tant d’autres » avec le mode édition à compte d’auteur.
      Nous aurons probablement l’occasion de mentionner la maison d’édition dans un nouvel article. 🙂

  12. bonjour !
    Je suis en train d’écrire un roman contenant 42600 pages (avec les fiches personnages) !
    Mon roman parle du handicap mental, physique et du harcèlement scolaire !
    Je rêve d’être publiée ! mais l’apparent souci est que j’ai des traits autistiques. Donc je ne sais pas si mon roman sera publié un jour !
    Merci de me répondre au plus vite !

  13. J’aurais voulu savoir si vous accepteriez de publier mon livre de 42600 pages intitulé « Le défi impossible » qui parle du handicap mental, physique et du harcèlement scolaire ! Est-ce possible ?

    1. Bonjour Kim,
      Nous sommes exclusivement tournés vers l’auto-édition, c’est-à-dire que l’auteur se charge lui-même de toutes les étapes, de la correction à l’impression. À vous par la suite de vous occuper de la diffusion et de la promotion. Si vous le souhaitez, pourquoi ne pas vous rapprocher par exemple des éditeurs cités dans notre classement ?

  14. Bonjour,
    J’ai envoyé mon premier roman à plusieurs maisons d’éditions, j’attends des réponses, si mon roman est accepté, à qui faire confiance pour l’impression du livre, sa diffusion, le coût ? toutes ces discussions sur ce forum me laissent perplexe !…

    1. Bonjour Maryse,
      Merci pour votre question.
      La maison d’édition qui vous recevra vous guidera justement dans toutes vos démarches. N’hésitez pas à commencer à réfléchir au coût du livre que vous allez fixer, en suivant quelques conseils.
      Bonne continuation dans votre parcours littéraire !

  15. J’ai eu 3 réponses d’éditeurs qui trouvaient mon livre intéressant, varié dans son récit… et surtout relevant d’une histoire réelle advenue à quelqu’un de ma famille.
    J’ ai eu l’impression qu’EDILIVRE semblait être la bonne maison d’édition !! Je n’y connaissais rien et bien
    mal m’en a pris car le livre est sorti …. je dirais… brut… le texte démarrait à la seconde page et de papier
    de médiocre qualité. Pour le reste, débrouillez-vous !! Vraiment à fuir à toutes jambes !

  16. Bonjour à tous,
    Par l’expérience désagréable d’un proche, je vous déconseille les éditions Le Lys Bleu. L’écrivain a été obligé de vendre son livre seul, sans aucun soutien et pourtant il s’est vendu !!!
    Quant à Edilivre, fuyez aussi !

  17. Je préfère les plus éditions moins « populaires », mais plus à l’écoute, qui prennent vraiment le temps de se consacrer à leurs auteurs. Perso j’ai misé sur les éditions Maïa, à taille humaine, et je ne regrette pas. La campagne de promotion sur simply crowd qu’ils aident à lancer à en plus très bien marcher ! Quand on mise sur l’humaine, ça paye 😉

  18. Bonjour,
    Très, très indécis. Mon manuscrit a été retenu par deux maisons d’éditions : SYDNEY LAURENT et LE LYS BLEU. Laquelle choisir ? Les deux ont des avantages, des arguments, les deux ont des inconvénients.
    Qui a une opinion ou un conseil pour me convaincre de pencher pour l’une ou l’autre ?
    Merci.

    1. Bonjour Didier,
      Des avantages et des inconvénients des deux côtés en effet, n’hésitez pas à poser votre question sur certains forums d’écrivains afin d’avoir des réponses rapides (elles ont d’ailleurs été posées par d’autres auteurs et sont consultables sans inscription). Par ailleurs, veillez à faire la distinction entre la publication traditionelle et l’édition à compte d’auteur.

  19. Bonjour, je viens d’écrire un recueil de poésies, dont je suis particulièrement satisfait, en deux actes, pour une quarantaine de poèmes. Pouvez vous me donner des noms concrets où envoyer mon manuscrit en maison d’édition à compte d’éditeur, et non d’auteur. Même si la sélection est difficile, je veux que les frais soient pris en charge. Merci pour votre réponse.

    1. Bonjour,
      Pour une édition de poésie à compte d’éditeur, vous avez déjà la possibilité de vous tourner vers les maisons :
      – Spinelle
      – Le Lys Bleu
      – Gallimard
      -Boréal
      – Liv’Éditions
      – Actes Sud
      – Al Dante
      – Bruno Doucey
      – Cardère
      – Dumerchez
      – Potentille
      – Unicité
      Les détails seront à voir avec chacune d’entre elles. Il s’agit bien entendu d’une sélection incomplète, d’autres listes plus longue sont accessibles via une petite recherche internet autrement n’hésitez pas à demander de nouvelles suggestions.
      Bonne continuation.

  20. Merci pour vos infos madame !
    Je compte recopier mon livre en traitement de texte de mars à juillet 2020 puis de l’imprimer début aout 2020 et en envoyer des dizaines de millards d’exemplaires à ma famille et mes amis ! Mon roman raconte l’histoire de 2 soeurs qui au début et jusqu’à la page 86 se font harceler car elles ont des handicaps et ont été adoptées et vers les pages 87-88 il y a une nouvelle qui s’appelle Lottie Desmortiers qui arrive en 5ème et qui vient de la grande section et c’est au tour de Lottie de se faire harceler car elle est irlandaise et en chaise roulante ! Je ne vous dit pas la suite !

  21. C’est sûr ! Je verrai une fois que mon livre sera publié pour en envoyer des exemplaires à ma famille du coté de ma mère et j’ai une cousine en particulier, je compte d’ici là lui dédicacer mon livre !

    1. Bonjour Odile,
      Merci pour votre question.
      Sachez tout d’abord que les deux maisons d’édition éditent à compte d’auteurcompte d’auteurcompte d’auteur, ce qui ne satisfait pas toujours les écrivains. Il est tout de même possible d’éditer son ouvrage par ce moyen sans mauvaise surprise, n’hésitez pas à discuter avec l’une et l’autre de ce qui vous est proposé. Sur Internet, il semble qu’Anovi bénéficie d’une meilleure presse mais une fois encore, épluchez les propositions avant de vous décider. 🙂

  22. Bonjour je souhaite postuler pour un poste de lectrice. Ma demande a t’elle une chance d’aboutir et qu les démarches dois je effectuer ? Je vous remercie

    1. Bonjour,
      Pour être bien sûre, vous parlez d’un poste de relectrice-correctrice ? L’activité de lectrice me semble être autre chose.
      Du reste, la marche à suivre dans le premier cas est très simple à condition de miser sur un statut d’auto-entrepreneur. Vous pourrez alors proposer directement vos services aux maisons d’éditions ou aux nombreuses plateformes spécialisées disponibles sur internet. C’est ce qui reste le plus simple. Après bien sûr, il vous est possible d’attendre un statut fixe auprès d’une maison d’édition mais le secteur ne s’ouvre pas facilement, il faut le reconnaître. N’hésitez pas à parcourir notre article dédié à l’activité de relecteur-correcteur pour plus de précision. 🙂

  23. Bonjour, j’aimerais envoyer mon recueil de poème à une maison d’édition traditionnelle mais je n’en connais pas et je ne trouve rien de concret sur internet.
    Merci

    1. Bonjour Dina,
      Les maisons Gallimard et Flammarion citées dans notre article conviennent tout à fait pour des manuscrits de poésie. Pour rester dans les maisons d’édition qui ont déjà fait leurs preuves, vous avez également Les Editions du Cygne, Persée ou les Editions Vérone, le mieux étant bien sûr d’en essayer plusieurs. De nombreuses listes existent pourtant sur Internet, n’hésitez pas à poursuivre vos recherches et à vous tourner vers les maisons de plus petite envergure. 🙂

  24. Je tenais juste à mettre un petit commentaire pour vous remercier de toutes ces infos, que ce soit dans l’article ou dans les commentaires. Je viens enfin d’envoyer mon manuscrits à quelques maisons d’éditions… Je croise les doigts. Parce que j’y crois vraiment !
    Envoyez moi de bonnes ondes !

  25. Bonjour, je suis en train de terminer un écrit sur la mort de mon père des suites d’un cancer. J’y raconte mon enfance brièvement, la découverte de sa maladie et son combat durant deux ans, son dernier jour, et le deuil que j’ai du mal à faire. Je parle a la première personne et de mon point de vue.
    Après avoir fait lire à plusieurs personnes d’horizons différents, les retours sont très bons et l’on me pousse à le proposer aux maisons d’édition.. Etant totalement novice dans le domaine, bien qu’ayant toujours beaucoup lu, j’aimerais savoir sous quelle catégorie je dois présenter celui-ci… Biographie, autobiographie, mémoire, témoignage ? Pourriez vous éclairer ma lanterne ?
    Merci pour votre retour.

    1. Bonjour Maevah,
      Il y a de nombreuses maisons d’édition spécialisées dans les livres de jeunesse. Une petite recherche sur Google vous donnera une liste de dizaines de maisons, que vous pourrez contacter soit par mail, soit par courrier. N’hésitez pas également à vous tourner vers l’auto-édition qui peut être une autre solution pour publier votre ouvrage.
      Je vous souhaite bonne continuation dans votre projet.
      Bien à vous
      Carolina

  26. Mon manuscrit est accepté chez panthéon ,A.N.O.V.I et chez Saint Honoré éditions ? Que pensez -vous de ces trois maisons d’éditions? Laquelle des trois est la plus crédible ?

    1. Bonjour Antoine,
      Tout d’abord, félicitations ! Si je peux vous donner quelques conseils pour choisir votre maison d’édition, pensez tout d’abord à votre public cible. Analysez les livres déjà édités, faites des recherches sur ces différentes maisons sur Internet, lisez des forums, échangez avec des auteurs qui pourront vous donner un retour d’expérience précis et surtout, vérifiez attentivement les contrats proposés par chacune d’entre elles pour décider laquelle vous conviendra le mieux.
      Je vous souhaite une bonne continuation.
      Bien à vous

  27. bonjour,
    je ne comprend pas ce que les éditions Baudelaire font là parmi les 10 meilleurs Editions. Est-ce parce qu’ils payent bien, où parce qu’ils publient de bons ouvrages ?
    J’ai publié un livre à compte éditeur avec ma participation financière à la hauteur de 2460€, pour un contrat de 2 ans. c‘est un livre de plus de 330 pages vendu à 21,50€. Ma part dans le contrat était à 25%. Rappelant que mon livre avait été validé à la Bibliothèque nationale ou il est conservé jusqu’à ce jour, donc lu par les lecteurs. Au bout de 2 ans de contrat, ils m’ont payé 25€ ! Mais cette année pour la deuxième année de contrant, incompréhensiblement ils m’ont payé zéro euro ! Qui peut m’expliqué pourquoi ? Étant malentendant d’handicap, je recherche un appuies pour m’aider à mener à bien cette affaire qui parait-il comme une escroquerie.

    1. Bonjour Jean-Claude,
      Tout d’abord, pour répondre à votre question concernant le classement des maisons d’édition, il s’agit d’un classement basé sur un critère général de popularité auprès des auteurs.
      Ensuite, par rapport à votre problématique particulière, je vous conseille de prendre contact directement avec les éditions Baudelaire pour essayer d’exposer vos questions et ainsi avoir une réponse de la part des principaux concernés. Si vous n’arrivez pas à en avoir, à ce moment-là, n’hésitez pas à demander une aide juridique. Sachez que votre assurance peut inclure une assistance juridique et plusieurs organismes organisent des consultations gratuites d’avocats.
      Bon courage pour la suite
      Bien à vous

  28. Bonjour,
    L’an dernier, j’ai envoyé un manuscrit qui réellement était plus que moyen, sans intérêt, et je le savais d’avance avec des manques de paragraphes. Les quelques maisons à compte d’éditeur me l’ont refusé, et je le comprends tout à fait. Les très nombreuses maisons à compte d’auteur, même celles que vous citez me l’on toute accepté sans problème, je n’avais que l’embarras du choix. Certaines m’ont même relancé, c’est pour dire qu’ils étaient intéressés par mon manuscrit. Je veux dire par mon argent. Je voulais tester, je n’ai pas été déçu du système. Je viens de finir un livre, et je n’ai aucune idée quoi en faire. Je vais sans doute en faire imprimer quelques-uns à mon compte, et le distribuer à mon entourage proche. J’ai commencé un nouveau manuscrit car j’ai pris le plaisir d’écrire et de créer des histoires.

    1. Bonjour Alain,
      Tout d’abord, nous vous remercions pour votre retour d’expérience. Pour répondre à vos doutes, l’auto-édition semble en effet un moyen approprié pour partager votre ouvrage avec le grand public. N’hésitez pas à suivre tous nos conseils pour vous faire connaître.
      De plus, si vous avez fait évolué votre livre ou si vous en avez écrit un autre, vous pouvez relancer les maisons d’édition avec cette nouvelle version. Peut-être aurez-vous des retours positifs.
      Je vous souhaite bonne continuation dans vos projets.
      Bien à vous

  29. Salut ! Je voudrais s’il vous plaît savoir si un jeune passionné de lecture tel que moi pourrait être édité un jour sans posséder de moyens financiers dans une maison d’édition traditionnelle?

    1. Bonjour,
      Bien entendu, il n’est pas nécessaire de posséder de gros moyens financiers pour être édité dans une maison traditionnelle. Veillez simplement à être édité « à compte d’éditeur » ce qui sous entend que la maison prend tout en charge à la différence du compte d’auteur où la correction, l’impression, la distribution et autres sont à votre charge.

  30. Bonjour,

    J’écris actuellement un livre qui se classe dans le registre témoignage/histoire vraie, et qui n’est absolument pas romancé. Il porte sur un point de mon vécu, assez dramatique mais avec un message d’espoir. Quel éditeur me conseilleriez-vous?

    Je vous remercie.

    Bien cordialement.

    Pierrick

  31. Bonjour Carolina,

    J’ai une question qui peut sembler bête : si jamais deux maisons d’édition acceptent un même manuscrit (ce qui doit arriver très, très rarement, j’en conviens !), doit on forcément choisir, ou y a-t-il possibilité d’être édité par les deux?
    En clair, l’éditeur que l’on choisit a-t-il une exclusivité totale dans la distribution?
    Dans le cas de deux petites maisons d’édition par exemple, leurs circuits de diffusion peuvent être très différents, donc on pourrait imaginer que ce soit intéressant d’être publié par les deux.

    Je vous remercie et vous souhaite une bonne fin de journée.

    Cordialement.

    1. Bonjour Romain,
      Il pourrait en effet être très intéressant d’être publié dans deux maisons d’édition différentes, si cela était possible. Peut-être existe t-il de rares exceptions mais généralement, une maison d’édition quelle que soit sa taille vous fera signer un contrat d’exclusivité. Pour les livres papier en tout cas.
      Quant à savoir s’il est possible de cumuler papier et numérique auprès de deux organismes différents… Il vous faudra voir ces questions auprès de la maison d’édition qui vous recevra, chacune adoptant sa propre stratégie. 🙂

      Une excellente journée à vous

  32. Bonjour,

    J’écris actuellement un livre qui se classe dans le registre témoignage/histoire vraie, et qui n’est absolument pas romancé. Il porte sur un point de mon vécu, assez dramatique mais avec un message d’espoir. Quel éditeur me conseilleriez-vous?

    Je vous remercie.

    Bien cordialement.

    Pierrick

    1. Bonjour Pierrick,
      Il me semble que de nombreuses maisons d’édition seraient susceptibles d’être intéressées par votre genre. Difficile de n’en retenir qu’une, essayez de multiplier les envois ou faites votre choix parmi Les Éditions Vérone, Les 3 Colonnes, Albin Michel, Le Seuil, Fayard, Actes Sud, Ao André Odemard, Carrière, Cygne ou Rue Fromentin par exemple.

  33. Bonjour,

    J’ai achevé mon roman science fiction ce mois-ci. Je l’avais commencé il y a 10 ans. Autant vous dire qu’il a une grande valeur pour moi. Quelles maisons d’édition me conseillez vous pour ce registre ?

    1. Bonjour,
      Pour votre projet, je vous recommenderais les éditions Baudelaire ou Spinelle, Folio SF, J’ai Lu ou encore Actes Sud et Fleuve Noir pour les plus connus. N’hésitez pas à vous tourner également vers d’autres noms moins souvent mentionnés comme Lunes d’Encre, Armada, l’Atalante, Moutons Électriques ou encore Denoël.
      Je vous souhaite bonne réussite. 🙂

  34. Bonjour, je tenais a vous prévenir que les éditions du Panthéon ne sont pas fiables du tout. Je leurs ai envoyé 2 manuscrits, ils ont été tout les 2 acceptés. Sachant que l’un des deux avait été écrit à 11 ans et était bourré de fautes d’orthographe, fautes de grammaire, fautes de frappe et cætera. Je les déconseille, car les sommes sont astronomiques et les conditions un peu louches. Pouvez-vous me conseiller une maison d’édition à compte d’éditeur fiable pour des romans de science-fiction plutôt dramatiques ? J’ai une autre question, peut-on publier un livre en étant mineure ? Merci d’avance.

    1. Bonjour Mélody,
      et merci pour votre retour. 🙂
      Concernant vos questions, je vous suggère pour vos ouvrages les éditions Spinelle, Gallimard, J’ai Lu ou encore Actes Sud. Pensez peut-être aussi à d’autres maisons moins connues comme Armada, Lune Écarlate, Flammèche ou encore Denoël. Le mieux étant de multiplier vos envois.
      Quant à la publication d’un livre en étant mineure, aucun problème !

  35. Bonjour On me propose d’être édité chez « le livre et la plume » et de régler 1800 euros MAIS je voudrais m’informer quant à la distribution de mon livre car beaucoup de librairies ne connaissent pas cette maison et ont-ils le droit de me demander d’autres frais ?

    1. Bonjour Jean-Philippe,
      Le Livre et la Plume est une maison d’édition à compte d’auteur ce qui a dans la plupart des cas tendance à freiner les écrivains. Cela implique en effet que la finalisation, la distribution et autre tout est à votre charge, à l’inverse d’une maison d’édition à compte d’éditeur où les différentes démarches sont directement prises en charge par l’établissement. Si la somme demandée ici ne vous arrête pas, l’édition à compte d’auteur reste une solution à envisager d’autant que cette maison-ci semble faire preuve de transparence. Il n’est cependant pas exclu que des frais supplémentaires puissent se cacher quelque part, je vous invite à lire très attentivement votre contrat. 🙂

  36. Bonjour Carolina et merci pour les réponses très complètes déjà fournies 🙂

    J’aurais deux questions.

    Tout d’abord doit-on sécuriser ses envois postaux vers les maisons d’édition ? J’écris un livre et pendant un temps il échappe à mon contrôle, a-t-on jamais vu de souci à ce niveau-là (vol etc…) ?

    Ensuite, une demande liée au contexte. Pensez-vous qu’en sortie de confinement il soit plus discutable d’envoyer un ouvrage ? J’entends par là que certaines maisons d’édition doivent être submergées d’envois liées à la période propice à l’écriture que nous venons de traverser et qu’en plus certaines peuvent avoir subi de plein fouet la faible activité économique récente.

    Je vous remercie

    1. Bonjour,
      Tout d’abord oui, il est toujours préférable de sécuriser vos envois postaux. Le plus simple reste de vous envoyer votre manuscrit en recommandé avec avis de réception avant tout envoi à une maison d’édition. Une fois réceptionné, gardez votre paquet fermé, vous pourrez y avoir recours si nécessaire en faisant valoir la date indiquée sur l’enveloppe. 🙂
      Quant à la période actuelle en effet, beaucoup d’éditeurs ont d’ores et déjà demandé aux auteurs de suspendre l’envoi de manuscrits pour un temps, en attendant un retour à la normale. Cela varie sans doute d’une maison à l’autre, n’hésitez pas à vérifier au cas par cas en fonction des éditeurs qui vous intéressent.
      Bonne continuation.

  37. Bonjour,
    Je suis dans la relecture d’un récit plutôt autobiographique et je m’interroge sur son envoi à une maison d’édition. Vivant outre-mer, j’ai l’impression que ce sera compliqué question envoi car après avoir visité maintes pages, la plupart des maisons souhaitent recevoir des manuscrits par voie postale et sur papier. Comme je ne suis pas familière à ce milieu, et que c’est un projet très personnel que je garde depuis longtemps, je m’étais dit que je contacterais Gallimard rien que pour essayer et voir ce que cela donnerait. Je leur ai envoyé un mail pour demander si, dans les circonstances actuelles, un envoi par voie électronique serait possible, car j’ai vu sur leur site dans la rubrique « Nous contacter » : « Compte tenu des circonstances exceptionnelles liées à l’épidémie de Covid-19, nous vous demandons de surseoir à l’envoi des manuscrits ». Est-ce perdu d’avance ? J’ai également essayé d’appeler, mais je n’ai eu personne.
    Merci d’avance de votre aide et bonne journée.

    1. Bonjour Cassandre,
      En effet, la plupart des maisons d’édition préfèrent les envois postaux mais quelques éditeurs acceptent volontiers les mails comme les éditions de la Rémanence qui s’intéressent d’ailleurs tout particulièrement à votre genre littéraire. Pensez peut-être aussi aux éditions Belfond, Ring ou de l’Archipel.
      Quant au contexte actuel, il s’agit d’un frein forcément, beaucoup d’éditeurs ont déjà demandé aux auteurs de cesser les envois en attendant un retour à la normale. Pas de quoi laisser tomber votre projet cependant, voyez cela comme un contretemps provisoire. 🙂
      Bonne continuation.

  38. Bonjour,
    Je viens de finir mon manuscrit , quelles maisons d éditions me conseillez vous?
    Je recherche seulement à compte d’éditeurs.
    Cordialement

    1. Bonjour,
      Tout dépend déjà de votre genre littéraire, notez que les maisons proposées ici et ici restent généralement à compte d’éditeur, peut-être pouvez-vous déjà effectuer votre choix parmi celles-ci.
      Bonnes recherches 🙂

  39. Bonjour, j’ai achevé un recueil de nouvelles il y a peu. D’après ce que je comprends, tous les éditeurs généralistes n’acceptent pas ce genre. Pouvez-vous me conseiller une maison d’édition classique (uniquement, je ne suis pas intéressée par autre chose) qui édite ce genre ? J’ai pensé au Dilettante, Albin Michel, Julliard et Grasset, qu’en pensez-vous ? Merci de votre réponse 🙂

    1. Bonjour Amanda,
      Très bon choix que ces maisons d’éditions-ci, envisagez peut-être également les Éditions des Équateurs, Flammarion, La Dernière Goutte, le Lys Bleu ou encore la Chambre d’Échos.
      Bonnes recherches.

  40. Bonjour,
    j’ai questionné quelques petits libraires et d’autres plus importants comme « Cultura » qui font pourtant parfois partie des pistes de diffusion de livres mentionnées par les Editeurs à compte d’auteur et, étrangement, la réponse est toujours « on ne commande pas leurs livres, c’est trop compliqué (Edilivre par exemple) ou on ne les connait pas (Baudelaire, Saint-Honoré, Vérone, Persée, les Trois Colonnes). Or, à priori, lorsque l’on écrit un livre, on a envie d’être lu. Si les éditeurs vous font payer une certaine somme (totale ou partielle) et que le livre ne se vend pas, soit parce que l’Editeur ne fait aucun effort pour le proposer aux libraires, soit parce que les libraires ne veulent pas commander des livres à compte d’auteur parce qu’ils n’ont pas confiance, que faire ? J’aimerais savoir s’il existe des Editeurs demandant une participation mais commercialisant réellement les livres édités. Je pense que je pose là une question difficile !!!???

    1. Bonjour Denise,
      Question difficile en effet, à laquelle malheureusement je n’aurai pas réponse. Nous évitons généralement de recommander les maisons d’édition à compte d’auteur qui n’ont bien souvent pas la faveur des écrivains, aussi ne suis-je pas vraiment au courant de leur fonctionnement. À vrai dire, j’ignorais même que beaucoup de librairies refusaient les ouvrages publiés par ce procédé. Récemment, on voit apparaître des maisons dites participatives, c’est à dire à compte d’auteur mais qui assurent effectuer par la suite un vrai travail de diffusion. Penchez-vous peut-être du côté de Bergame, d’Amalthée, La Bruyère, Jet d’Encre ou Sémaphore pour ne citer qu’elles.
      D’une manière ou d’une autre, le chemin de l’édition est dans tous les cas complexe, je vous souhaite en attendant une très bonne continuation pour vos projets. 🙂

    1. Bonjour Stéphane,
      J’aurais tendance à vous recommander les éditions du Rocher, Michel Lafon ou Grenelle, l’idéal étant de privilégier dans tous les cas l’édition à compte d’éditeur, et non pas à compte d’auteur.
      Bonnes recherches. 🙂

  41. Je pense qu’il faut absolument arrêter de parler de ces pseudo-éditeurs comme Amalthée, Baudelaire, les 3 colonnes et autres Société des Écrivains. Il faut le dire une bonne fois pour toutes: ce ne sont pas des éditeurs. Ils jouent sur votre ego: publier un livre est valorisant. Se faire publier par eux est navrant: c’est que vous n’avez rien trouvé d’autre. Je ne porte aucun jugement sur votre ouvrage, mais voilà: nous sommes trop à écrire. Pas publié? Hé bien tant pis. Vous serez déçu mais vous vous en sortirez. Sinon, allez chez Edilivre ou mieux, chez MAIA (c’est un peu plus compliqué). Vous serez édité, mais évidemment pas lu. Tous ces éditeurs-arnaque jouent avec vous, ne l’oubliez pas: on devrait leur enlever le titre d’éditeur (je suis personnellement directeur de collection chez un grand éditeur, je sais de quoi je parle…)? Nota: j’ai publié une trentaine d’ouvrages.
    J’ai vu que quelqu’un cherchait un éditeur pour la météo: essayez les éditions CEPADUES (à Toulouse) très bien et gratuites. Je les connais.

  42. Merci Mariem Iluzoal pour votre sens critique et visiblement éclairé du microcosme de l’édition.
    Vous avez bien cité certaines adresses à éviter pour les nouveaux auteurs, dont je fais partie.
    Cependant il serait intéressant également d’avoir votre avis sur les maisons qui méritent que l’on s’y attardent.
    Le top serait d’avoir votre choix personnel avec 4 ou 5 éditeurs sérieux, ce qui ferait gagner un temps fou à tous les néophytes de l’écriture. Et dieu sait que nous sommes nombreux.
    D’avance merci.

    1. Bonjour,
      Et merci pour votre question.
      À vrai les indications faites ici ne sont que le fruit de quelques recherches accessibles à tous, je ne dispose pas des connaissances suffisantes pour évaluer la qualité de chaque maison et il est d’ailleurs vrai que quelques maisons à compte d’auteur se sont glissées dans le lot, j’en suis navrée. 🙂
      Celles mentionnées dans l’article en revanche sont des pistes à suivre, tout comme celles indiquées ici, et ici, dans un registre plus spécifique. En parallèle du sérieux, c’est aussi votre genre littéraire qui vous mènera à l’une ou l’autre des maisons.

  43. Je suis outrée de constater que parmi vos conseils, vous suggériez avec condescendance des éditeurs à compte d’auteurs des sociétés qui vivent de la naïveté des jeunes auteurs, je ne citerai pas de noms, mais, auteurs, fouillez ailleurs dans les avis vous serez édifiés par la différence . Un éditeur à compte d’éditeur ne doit rien vous faire payer, libre à vous de faire l’autre choix .Joranne

    1. Bonjour Joranne,
      Erreur de ma part en effet, j’en suis désolée.
      Mon but n’était cependant pas de faire preuve de condescendance, il me faut simplement faire quelques recherches pour pouvoir répondre à certaines questions posées et j’ai manqué de vigilance en suivant certaines sources. Je veillerai à ce que cela ne se reproduise plus.
      Bonne journée à vous.

  44. Carolina, j’ai lu tous ces commentaires; Je vous trouve très juste et très généreuse. Je vous en remercie pour nous tous, auteurs; Pour ma part, j’ai plusieurs manuscrits à proposer; je veux quitter mon éditeur Dangles car je vois bien que les sous qu’il me donne chaque année sont misérables et ne correspondent pas aux ventes réelles; J’ai rencontré plusieurs auteurs dans ma situation; Connaissez vous une association prête à aider les auteurs dans ces situations, J’en avais rencontré une au salon du livre à Paris; J’ai perdu leurs coordonnées; Aujourd’hui, je cherche un contrat à compte d’éditeur avec une édition qui serait prête non seulement à m’éditer mais à créer un réel rapport avec moi et mon écriture; J’écris depuis un demi siècle et sur plusieurs thématiques; Thérapie, vision sociale mais aussi théâtre et poésie et aussi fiction; Ma mission: Aider les humains dans la bienveillance à devenir eux-mêmes en toute positivité et créativité; Merci à vous;

    1. Bonjour Christian, et un grand merci pour votre message. 🙂
      Concernant votre recherche, j’ai en tête quelques associations qui pourraient je l’espère vous être utiles telles que :
      – La Ligue des Auteurs Professionnels.
      – Edilivre, qui propose une association dans chaque région.
      – Plumes d’Azur.
      – Écrituriales.
      J’ai peur de ne pas disposer de connaissances supplémentaires pour vous venir davantage en aide. Je vais faire remonter votre question, nous ne manquerons pas d’y consacrer un article à l’avenir pour apporter plus de précisions.
      Quant aux maisons d’édition, nous vous en proposons d’autres ici, peut-être correspondront-elles également à votre souhait.
      Bonne journée à vous.

  45. Bonjour Carolina,
    Je viens de terminer un livre sur mon parcours d’ex obèse ayant fait appel à la chirurgie bariatrique. Les éditions Sydney Laurent veulent le publier mais me demandent 650 euros pour la correction par un biographe agréé par eux. Je ne comprends pas le rapport entre biographe et correcteur. Le directeur de publication semble assez offensif. J’hésite à le choisir car il y a de mauvais avis sur internet. Il m’a envoyé d’emblée un lien pour lire « la colère des auteurs de Sydney Laurent  » Auteurs qui le defendent. Le lendemain de son mail avec avis favorable (auquel je n’avais pas encore répondu) , il me renvoie un SMS me demandant si mon livre est toujours d’actualité et qu’il faut que je l’appelle au plus vite. Je réponds par mail que je suis en vacances 2 semaines et que je lui téléphonerai à mon retour. Il n’en tient pas compte et me laisse dans ma boîte vocale un message assez mal aimable disant que « là par téléphone il ne peut pas grand chose ! » et qu’il faut que je l’appelle. Que pensez-vous de ces méthodes et de cette histoire de biographe agréé ? Merci Carolina !

    1. Bonjour,
      Je comprends que ce type de procédé puisse inquiéter, il me semble en effet que le recours à un biographe me semble plutôt inhabituel. Du reste, les avis divergent comme pour toutes les maisons d’édition. Certains y trouvent tout à fait leur compte, d’autres connaissent des expériences discutables, cela pourra varier d’un projet à l’autre, je ne saurais malheureusement pas vous indiquer précisément s’il vous faut accepter ou décliner l’offre.
      Ce que je peux vous dire, c’est que les éditions Sydney Laurent sont ce que l’on appelle une maison d’édition participative, à mi chemin entre l’édition à compte d’éditeur que tous les auteurs recherchent car elle prend tout en charge, et l’édition à compte d’auteur qui n’a généralement pas bonne presse.
      Je vous souhaite une bonne continuation. 🙂

  46. Bonjour Carolina,

    Je vous remercie pour votre effort de réponses aux questions. J’ai en ce moment des acceptations de publications de mon recueil de poésie par les maisons d’Editions Spinelle, Jets d’encre, Baudelaire, Panthéon. Avez-vous eu idée des maisons d’éditions qui assurent un minimum de promotion correcte pour des recueils de poésie ? Et / ou une liste à recommander de maisons d’Editions, hors mastodonte, qui s’intéressent à cette ligne éditoriale ?

    Merci
    Emmanuel

    1. Bonjour Emmanuel,
      Un grand bravo pour avoir reçu tant de réponses favorables là où tant d’auteurs peinent à obtenir une seule acceptation ! D’autant plus que les quatre maisons d’édition disposent d’excellentes critiques et de notes plutôt semblables. Je ne saurais malheureusement pas vous indiquer laquelle choisir, n’hésitez pas à effectuer quelques recherches, il semble dans tous les cas que votre ouvrage sera correctement pris en charge.
      Pour ce qui est des autres maisons, essayez peut-être du côté des Editions Contre Ciel, Dumerchez ou Le Temps des Cerises.
      Une très bonne continuation à vous !

  47. Bonjour Carolina,
    Je voudrais envoyer deux manuscrits pour une maison d’édition à compte d’éditeurs : le premier est une pièce de théâtre (25 pages) d’inspiration autobiographique en rapport avec mon expérience de la guerre du Liban et ayant des échos avec l’explosion de Beyrouth (août 2020), et le deuxième est mon mémoire de Master en analyse du discours (notamment en pragmatique du discours). Quelles maisons d’éditions me conseillez-vous ?
    Bien à vous
    Hala

    1. Bonjour Hala,
      Pour votre pièce de théâtre, je vous conseillerais l’Arche, La Fontaine, ABS Editions et peut-être Actes Sud qui est assez ouvert sur ce genre littéraire. 🙂
      Pour votre mémoire, tournez-vous plutôt du côté des PUF pour commencer, mais aussi Artelittera, Dunod, ou bien Sudel.

      Cela dit, je ne connais pas suffisamment le fonctionnement de chacun de ces maisons, nous proposerons très prochainement un article sur ces sujets qui lui sera bien plus précis. En espérant que certaines de ces suggestions vous seront utiles, je vous souhaite de très bonnes recherches !

    1. Bonjour Mourad,
      Nous avons consacré un article sur l’édition à compte d’auteur, les maisons de ce type n’ont généralement pas la préférence des écrivains et, sauf erreur de notre part, nous préférons orienter les auteurs vers l’édition à compte d’éditeur. 🙂
      Dernièrement, une nouvelle forme d’édition dite participative a émergé, celle-ci se situe au carrefour des deux autres formes d’édition précédentes et semble comporter certains avantages. Nous y consacrerons très bientôt un futur article dès que nous aurons finalisé nos recherches.

  48. Bonjour,
    Merci beaucoup pour tous vos commentaires et conseils.
    Je souhaite publier mon recueil de poésie illustré par des aquarelles. J’ai regardé plusieurs maisons d’éditions de poésies mais il y en a peu qui propose des éditions illustrées. Auriez-vous des idées de maisons d’éditions qui seraient intéressées par ce type de manuscrit ?
    Merci beaucoup d’avance
    Cordialement

    1. Bonjour Laura,
      Actes Sud, Editions du Cygne, Doucey Editions, Cardère Editions…N’hésitez pas malgré tout à multiplier vos envois même si les ouvrages précédemment publiés par ces maisons ne semblent pas comporter d’illustrations.
      Pour répondre plus précisément à votre question, je n’ai malheureusement pas beaucoup d’adresse à vous recommander… 😮 Cependant, les éditions Wigwam mêlent volontiers texte et peinture. 🙂
      En espérant vous avoir un peu aidée, je vous souhaite une très bonne continuation.

  49. Bonjour, je suis mineure, et je voudrais être publiée. Je suis en plein dans mon roman. Je le trouves très bien, j’en suis inspirée, et ça me plaît plutôt bien. Je vais avoir une excuse bête et sans doute disproportionnée : y’a t’il des maisons d’éditions qui répondent assez rapidement ? Évidemment, ça ne veut pas dire que j’ai envie d’aller vite pour mon roman. Je voudrais travailler un an pour mon roman. C’est juste qu’avec les études, si j’attends beaucoup, ça me sortira de la tête, et je ne serai pas sérieuse avec tout ça. Et aussi, parce que je ne suis pas patiente. Pour moi, il faut absolument que mon livre soit publié avant mes 15 ans (j’ai 12 ans et demi), et pour moi, être publiée à 15 ans, c’est tard, et ça me décevras. J’ai une différence. Il faut, de mon avis, être publiée et inspirée jeune pour avoir tout le temps de s’améliorer, peaufiner au long de sa vie, car je veux être écrivain, je sens que c’est fait pour moi. Mais, sur Internet, quelqu’un l’a dit que j’étais trop jeune pour être publiée, et qu’il y ai peu de chances qu’un éditeur me publie. Faut-il croire cette personne ? Mais je compte faire énormément de corrections, faire corriger mon manuscrit à quelqu’un, le faire lire (à un professeur de Français)…..merci de me répondre, svp. Merci ! C’est très gentil.

    1. Bonjour Faustine,
      Tout d’abord non, il n’est pas impossible d’être publiée à votre âge. 🙂 Certains éditeurs pourront effectivement se montrer plus critiques qu’ils ne le seraient pour des adultes, parce que votre style n’est pas encore assez développé ou parce qu’il leur manque certaines choses… Après comme vous dites, vous avez la vie pour vous perfectionner, et d’autres éditeurs liront volontiers vos écrits. Donc non, rien d’impossible.
      Pour le reste, je comprends que vous souhaitiez que les choses aillent vite, il faudra malheureusement compter plusieurs semaines avant d’obtenir une réponse. N’hésitez pas à multiplier les envois pour maximiser vos chances, vous tomberez peut-être sur des éditeurs qui vous apporteront une réponse rapide (je ne saurais malheureusement vous dire lesquels). Après vous avez encore le temps, cela vous fait 2 ans et demi avant d’atteindre vos 15 ans, largement de quoi réaliser votre projet.
      Conciliez l’écriture avec vos études, prenez régulièrement le temps de faire avancer votre histoire, lisez beaucoup si vous avez le temps pour vous inspirer, et menez à bien votre joli projet, d’autant plus si vous sentez que c’est fait pour vous !

  50. Merci, Carolina (si vous me permettez de vous appeler ainsi) ! Je suis capable d’attendre 3 mois et demi, je disais. Je ne souhaitais pas recevoir une réponse en 1 semaine. C’est raisonnable, pour moi. Mais merci pour votre réponse. Vous m’avez rassurée. C’est gentil. Vos conseils m’aideront. Je sens que mon histoire me plaît, ça me rend heureuse. Alors, mille merci. Pour moi, on peut écrire à tout âge. Aucune catégorie n’est fixée. Bonsoir. Faustine

  51. Bonjour,
    J’ai envoyé il y a quelques années aux éditions Vérone un manuscrit sur la violence au sein d’un couple, lequel a été accepté, mais n’y ai pas donné suite car d’une part je n’avais pas les moyens financiers de poursuivre ma demande et d’autre part cet homme étant toujours vivant, je le redoutais encore. Maintenant il n’est plus des nôtres.
    Etant une dame d’un certain âge, je désirerais publier ce témoignage qui est un peu particulier et bien qu’il date d’environ une trentaine d’années, est toujours d’actualité malheureusement, et peut-être pire à cause du mi-confinement !
    Quelle maison d’édition contacter ?
    Grand merci à vous pour l’aide que vous pourrez m’apporter.

    Cordialement,

    1. Bonjour Mireille,
      Merci pour votre question.

      J’aurais tendance à vous recommander des maisons généralistes, idéalement à compte d’éditeur et non pas d’auteur. À noter que même les maisons généralistes ont une ligne éditoriale définie et qu’il faudra voir au cas par cas ce qui est susceptible d’être accepté. Je pense notamment à Le Bruit du Temps, Les presses du Réel, Les éditions la Caravelle, Denoël, Infimes Editions, La Rémanence, Anne Carrière, Actes Sud ou bien Héloïse d’ormesson.
      Il vous sera possible d’en dénicher d’autres avec quelques recherches. 🙂

      En espérant que vous pourrez mener ce projet à terme, je vous souhaite une très bonne continuation !

  52. Bonjour,
    Je ne sais pas si ma question a sa place ici. Puis-je commencer à publier en auto-édition en attendant les réponses des maisons d’édition qui seront sollicitées ? Ou, pensez-vous que cela pourrait être un objet de refus de contrat auprès des maison d’édition ?
    Merci de vos bons conseils.

    1. Bonjour Laetitia,
      Les maisons d’édition traditionnelles faisant généralement signer un contrat d’exclusivité, j’ai effectivement peur que cela puisse jouer contre vous…
      Les délais de réponse sont longs malheureusement mais je vous conseillerais d’attendre plusieurs semaines avant d’envisager d’autres options.

      Bonne continuation à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.