Ecrire un livre est un long parcours souvent semé d’embûches. Trouver le temps pour le rédiger, faire face aux pannes d’inspiration…

Une fois que vous avez écrit le mot « Fin », vous pensez que c’est réellement terminé ?

Eh bien non, le parcours du combattant ne fait que commencer ! Si vous voulez garder votre oeuvre pour votre usage personnel ou pour celui de votre entourage, pas de problème. Par contre, si vous voulez faire éditer un livre, c’est une autre étape qui commence.

 

Editer un livre : par où commencer

Ne nous le cachons pas, de nombreuses personnes souhaitent devenir écrivain. Elles se découvrent une passion pour l’écriture et aimeraient faire partager leur travail au monde entier.

C’est formidable car les lecteurs ont ainsi un large choix d’œuvres à découvrir. Mais pour vous, auteur en herbe, cela signifie autre chose : la concurrence va être rude ! Vous avez en réalité deux solutions pour faire éditer un livre :

  • Trouver un éditeur

D’abord, trouvez un éditeur. Ce n’est pas le plus facile : comme dit plus haut, vous n’êtes pas seul sur le marché. Le plus important est d’avoir le « cuir épais » car vous devez vous attendre à essuyer de nombreux refus.

C’est difficile à entendre mais les éditeurs écartent souvent un livre au bout d’une page ou deux. Il est donc indispensable de soigner les premières pages de votre roman. Essayez de faire en sorte qu’il accroche l’attention dès le début, qu’il soit passionnant et donne envie de lire la suite.

 

Trouver un éditeur pour éditer un livre
Il faudra présenter son livre à un éditeur. Les sélectionner est l’une des étapes.

N’ayez pas peur des critiques, si on vous demande de modifier un passage, faites-le. Vous risquez aussi de recevoir de nombreux refus mais c’est le jeu.

Acceptez de renvoyer encore et encore votre livre à des maisons d’édition jusqu’à ce qu’il finisse par convaincre quelqu’un. Rappelez-vous que J.K. Rowling, la célèbre auteur d’Harry Potter, s’est fait refuser douze fois son manuscrit ! Avant qu’il devienne le succès que l’on connaît tous…

 

  • S’auto-éditer

Lassés d’essuyer le refus des éditeurs, de nombreux auteurs décident de s’auto-éditer. De nos jours, c’est devenu simple d’éditer un livre grâce à internet.

Il est toutefois recommandé de faire appel à un éditeur professionnel, au moins au début de votre démarche. Cet expert pourra vous conseiller sur la forme et le fond de votre ouvrage pour mettre toutes les chances de votre côté.

Vous pouvez faire imprimer votre roman puis décider de le proposer à la vente à des librairies. Attention : la plupart des vendeurs de livres passent par des maisons d’édition pour trouver de nouveaux romans… Vous devrez donc être très convaincant !

N’hésitez pas aussi à publier votre écrit sur des bibliothèques en ligne. C’est un moyen simple de vous faire connaître de vos lecteurs et qui ne coûte rien. Vous pourrez ainsi devenir un peu plus célèbre et peut-être envisager de faire appel par la suite à une maison d’édition.

« Un grand livre commence longtemps avant le livre » – Christian Bobin

 éditer un livre, citation
Mais où, comment et quand commence un livre ?

 

Soigner le contenu de votre livre

Pour éditer un livre avec succès, il faut une histoire fascinante, des personnages attachants, du suspense… Mais pas que. Même si vous avez une excellente trame et que vous écrivez bien, ça ne suffit pas.

Vous devez vous assurer que votre roman est lisible pour convaincre à la fois les éditeurs et les lecteurs. Pour cela, dès que vous avez fini d’écrire, laissez votre oeuvre de côté. Prenez quelques jours ou semaines pour vous détendre et penser à autre chose.

Pourquoi ?

Il faut faire « reposer » votre écrit car vous avez le nez dedans depuis des mois. Quand vous le relirez après ce laps de temps, vous aurez beaucoup plus de recul pour le juger. Faites bien entendu aussi appel à un œil extérieur (conjoint, famille, ami…) qui vous dira honnêtement ce qu’il en pense.

 

Quelques conseils de mise en forme :

  • « Less is more » : utilisez un vocabulaire simple, sans étaler votre science.

Des phrases claires sont beaucoup plus accrocheuses pour le lecteur. Rappelez-vous que l’écriture doit s’effacer au service de l’histoire, il vaut donc mieux ne pas casser le rythme avec des mots difficiles à lire.

 

  • Contrôlez votre orthographe, même si cela paraît évident. Relisez-vous plusieurs fois et n’hésitez pas à faire appel à un correcteur professionnel, des programmes d’aide à l’écriture ou un outil en ligne. Le correcteur a pour métier de repérer les moindres erreur de syntaxe ou de grammaire, les fautes de typographie, les espaces en trop…

 

Mise en forme pour éditer un livre
Le diable se cache dans les détails même (et surtout) pour éditer un livre.
  • Lire son récit à voix haute est une bonne astuce. Cela vous aidera à repérer les phrases trop longues ou les tournures peu heureuses. Si vous n’avez pas envie de le faire ou si personne ne veut le faire pour vous, il y a des logiciels informatiques qui peuvent dicter votre texte.

 

  • Évitez les clichés dans votre histoire. Attention aux scènes trop « faciles », déjà lues dans plein d’autres romans. Pour éditer un livre avec succès, il vous faudra de l’originalité.

 

  • N’abusez pas de la ponctuation. Les points d’exclamation, les points d’interrogation et les points de suspension peuvent être lassants lorsqu’ils sont trop utilisés.

 

  • Surveillez vos tics de langage. Tout écrivain a des expressions ou des mots qu’il aime bien employer. Soyez-en conscient pour ne pas trop les écrire à répétition.

 

  • Privilégiez une mise en page classique. Il y a des règles à respecter au niveau éditorial : marges, en-têtes, pieds de page, police et taille des caractères… Si votre écrit ressemble déjà  à un vrai livre, il y a plus de chance qu’il le devienne.

« Il est facile d’écrire. Tout ce que vous avez à faire est de rayer les mauvais mots » – Mark Twain

 

Soigner l’habillage de votre livre

Pour éditer un livre, il n’y a pas que le fond qui compte : la forme est primordiale. D’innombrables choix de livres existent sur internet et dans les rayons des librairies.

Comment faire la différence ?

Il faut réussir à convaincre votre futur lecteur que le roman va l’intéresser avant même qu’il lise le résumé. Pour cela, pas de secret, vous devez attirer son attention grâce à l’aspect physique de votre livre.

 

La couverture

La couverture de votre roman est la première chose qu’un œil extérieur va voir. Il décidera en un quart de seconde, sans même en avoir conscience, si le livre l’intéresse ou non. Attachez donc une grande importance au choix des images qui vont illustrer votre première page. Vous pouvez faire appel à un illustrateur professionnel ou créer vous-même votre couverture grâce à un outil en ligne.

 

couverture et éditer un livre
La couverture est votre vitrine, faîtes ressentir ce que vous désirez le plus.

Réfléchissez bien au style de votre roman (polar, historique, drame, sentimental…) avant de choisir une illustration adaptée. Vous devez aussi penser à l’aspect du titre, du nom de l’auteur…

La 4ème de couverture est également vitale : c’est là que le lecteur pourra en savoir un peu plus sur le scénario et sur vous. Travaillez bien le résumé de l’histoire, qui doit donner envie sans pour autant tout raconter, comme pour une bande-annonce.

 

Les pages intérieures

Après avoir regardé la reliure, la deuxième chose que fera le lecteur sera de feuilleter votre ouvrage. Pour qu’il ait envie de le lire, les caractères ne doivent être écrits ni trop petits ni trop gros.

La police doit être mûrement réfléchie, ni trop banale ni trop fantaisiste. Le format du livre, facile à prendre en main, et la texture du papier peuvent aussi jouer dans le choix du lecteur. Une couverture souple est plus économique lors de la fabrication du livre et est plus facilement maniable, mais une couverture rigide donne un aspect plus qualitatif.

Veillez toujours à ne pas suivre uniquement vos goûts et préférences personnels. Il faut vous mettre à la place du lecteur et essayer de deviner ce qui le fera choisir votre livre plutôt qu’un autre.

 

Communiquer au maximum

Pas de secret : pour vous faire connaître, il faut miser sur le bouche-à-oreille. Ne soyez pas timide et parlez le plus possible de votre roman à votre entourage. Cercle familial élargi, amis d’amis, collègues de travail…

Donnez de la visibilité à votre ouvrage en faisant sa promotion sur les réseaux sociaux. Vous pouvez aussi faire appel aux services d’un professionnel qui vous aidera à médiatiser votre roman :

  • Interviews.
  • Communiqués de presse.
  • Critiques littéraires.

N’ayez pas peur d’en faire trop : collez des affiches, distribuez des flyers et créez-vous un site internet ou page Facebook.

 

CoolLibri vous aide à auto-éditer un livre

Une fois que vous avez suivi tous ces bons conseils pour augmenter vos chances, vous pouvez vous lancer dans l’édition de votre oeuvre.

CoolLibri vous propose d’imprimer votre livre en ligne très simplement et à un bon rapport qualité-prix.

Vous pourrez choisir la reliure, le papier, le format et la couverture de votre roman avant de décider en combien d’exemplaires l’imprimer.

 

publier un livre ou l'auto-éditer
L’autoédition est de plus en plus courante, découvrez l’alternative au fait de publier un livre.

CoolLibri vous offre aussi de publier gratuitement votre livre grâce à sa bibliothèque en ligne. Véritable vitrine pour votre travail, elle vous permet de vous faire connaître des internautes et vous met en relation avec vos premiers lecteurs.

A vous ensuite d’envoyer un ouvrage à votre client, vous gardez le pouvoir.

Votre roman est entre de bonnes mains pour connaître le succès !

Comment éditer un livre ?
Votez pour ce post

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.