Vous venez de terminer de rédiger votre livre ? Félicitations pour tout le travail accompli !

Mais avant d’envoyer votre manuscrit à l’impression, il vous faudra relire tout votre ouvrage consciencieusement et y ajouter quelques détails. Avez-vous pensé aux remerciements et à la préface ?

De nombreux livres contiennent une préface, il serait donc judicieux que le vôtre en possède une aussi. Si vous ne savez pas vraiment en quoi consiste une préface et ce qu’il faut écrire dedans, vous êtes au bon endroit.

 

Qu’est ce que la préface d’un livre ?

La préface d’un livre se situe automatiquement avant le corps principal du texte. C’est logique, car ce mot a pour racine étymologique la locution latine « pré » qui signifie « avant ».

La préface n’est pas obligatoire, mais elle est appréciée par les auteurs car elle permet de faire un avant-propos très utile.

Elle peut avoir pour but de :

  • Donner des éclaircissements et des informations sur l’histoire à venir.
  • Expliquer pourquoi et comment le livre a été écrit.
  • Laisser une autre personne parler de l’auteur.
  • Fournir des conseils au lecteur sur la manière d’appréhender l’ouvrage.
  • Se connecter au lecteur en créant une complicité.

Chaque préface est unique : rien ne sert donc de copier celles des autres auteurs ! Bien sûr, vous pouvez vous inspirer de certains écrivains pour rédiger la vôtre.

Mais au final, votre préface n’appartient qu’à vous et reflète totalement le style de votre manuscrit. Ne tombez pas non plus dans l’idéalisme en pensant que votre préface doit être un modèle d’anthologie.

Certains auteurs se mettent la pression et imaginent déjà que leur livre sera étudié en classe et disséqué par des milliers d’élèves. Rassurez-vous : il y a peu de chances que votre manuscrit devienne un fleuron de la littérature classique et fasse l’objet de dissertations en classe.

Quoique, c’est tout ce que l’on vous souhaite…

 

Quelques conseils pour rédiger une bonne préface

Même si chaque préface est différente, il est bon de s’imposer quelques limites.

Tout d’abord, soyez concis ! Votre lecteur n’a pas forcément envie de lire un prologue de trente pages avant même de commencer sa lecture… En règle générale, trois ou quatre pages suffisent largement.

Bien sûr, certains auteurs très célèbres se permettent d’avoir des préfaces beaucoup plus longues. Si vous n’avez pas leur réputation ou leur carrière, il est sage de se cantonner à un prologue suffisamment court pour ne pas ennuyer le lecteur.

 

Quelques conseils pour rédiger une bonne préface
Quelques conseils pour rédiger une bonne préface

 

Ensuite, ne tuez pas le suspense ! S’il est bon de donner quelques détails sur l’intrigue à venir, il ne s’agit pas de tout dévoiler pendant l’écriture de la préface.

Restez mystérieux et donnez envie au lecteur de lire le livre en entier pour en savoir plus, surtout si c’est un thriller.

 

Enfin, si vous confiez à quelqu’un d’autre le soin d’écrire votre préface, laissez-lui carte blanche. Pour que ce texte soit écrit du fond du cœur, il faut que vous donniez à cette personne toute la liberté dont elle a besoin pour rédiger.

Cette préface sera ainsi un témoignage parfait de l’estime que cette personne vous porte, en toute impartialité.

 

Les différents types de préfaces

Avant d’aller plus loin, revenons sur la définition de préface. Ce mot générique englobe en réalité de nombreux termes : préambule, introduction, avant-propos…

Ce lexique varié peut parfois prêter à confusion. Voici ce que recouvre chacun de ces mots, pour vous aider à trouver le type de préface qui vous correspond.

 

La préface

La préface au sens propre n’est pas écrite par l’auteur. En réalité, c’est à quelqu’un d’autre d’écrire ce texte pour le présenter au lecteur.

On voit souvent des préfaces au début des livres très célèbres, comme « Candide » de Voltaire ou « Le Petit Prince » d’Antoine de Saint-Exupéry. Dans ce cas-là, ce sont souvent des textes écrits post-mortem, après des années d’étude de l’oeuvre, qui visent à rendre hommage au génie de l’auteur.

Des romanciers actuels très connus comme Stephen King ont également droit à leur préface, souvent écrite par d’autres auteurs connus.

 

Comment trouver la personne qui va écrire votre préface ?

Vous aimeriez que quelqu’un que vous estimez écrive votre préface ? Cela peut être votre agent littéraire, votre éditeur ou un romancier qui vous connaît et vous apprécie.

Cela peut aussi être une personne qui n’a aucun rapport avec le monde de l’écriture, mais qui vous est chère, comme quelqu’un de votre famille, votre conjoint-e, un ami… Dites à cette personne que ce serait un grand honneur pour vous qu’elle écrive la préface de votre livre.

Bien sûr, si elle se sent mal à l’aide à cette idée, n’insistez pas trop. Cela doit rester un plaisir.

 

Comment trouver la personne qui va écrire votre préface

 

Le prologue

Le prologue ne s’emploie que pour les romans et autres œuvres de fiction. Il s’agit d’une manière d’apporter des éclaircissements à l’histoire à venir.

Vous pouvez par exemple présenter certains des personnages, donner un cadre historique et spatial, parler de faits qui se sont déroulés avant… Si vous avez écrit plusieurs tomes, c’est aussi un bon moyen de rappeler aux lecteurs ce qui s’est passé avant et d’instruire les lecteurs qui sont arrivés en cours de route.

Comme cela, vous n’aurez pas besoin d’insérer de nombreuses notes en bas de page ou d’imposer des flash-backs compliqués à vos personnages.

 

Le préambule

Le préambule ressemble à la préface, mais il est rédigé par l’auteur lui-même. Il a pour but de présenter l’écrivain et son oeuvre. C’est un exercice difficile, car il est toujours périlleux de parler de soi !

Pour ne pas tomber dans la fausse modestie, restez le plus objectif possible et ne vantez pas vos qualités ou vos succès. Vous pouvez expliquer votre parcours d’écriture, ce qui vous a donné l’idée de cette histoire… Un préambule peut être très intéressant et aider le lecteur à mieux comprendre la volonté de l’auteur.

 

L’introduction

L’introduction a un sens complètement différent selon qu’elle concerne un récit de fiction ou non. Dans un roman ou du moins un texte tiré de l’imagination de l’auteur, il s’agit souvent d’un court premier chapitre.

L’introduction pose l’intrigue, présente les personnages ou instaure un mystère dès les premières pages. Dans le cas d’un livre non fictionnel, il s’agit plutôt de donner des références, d’expliquer comment ont été faites les recherches, de préciser le sujet d’étude…

L’introduction incite le lecteur à en savoir plus et présente en quelque sorte le contenu du livre. On la retrouve dans des livres de cuisine, des livres documentaires, des livres photos…

 

L’avant-propos

Enfin, l’avant-propos est très semblable à une préface comme nous l’avons décrite. Il est placé en tête du récit et est écrit par une autre personne que l’ouvrage.

La distinction entre les deux, c’est plutôt le type de discours qui est tenu. L’avant-propos est souvent écrit par un chercheur ou un universitaire qui replace le récit dans un contexte scientifique, politique, philosophique…

 

« Une préface ne doit être qu’un titre plus long »

C’est généralement le résultat de sujets d’études. C’est pour cela que les avant-propos concernent surtout des auteurs post-mortem ou disposant d’une très grande carrière derrière eux. : des classiques de la littérature.

« Une préface ne doit être qu’un titre plus long »- Jean Paul, de son vrai nom Johann Paul Friedrich Richter, écrivain allemand

 

Quelle préface d’un livre selon mon genre littéraire ?

Vous vous en doutez, « Les Fleurs du mal » de Baudelaire et « Le Meilleur pâtissier » d’EnjoyPhoenix ne peuvent décemment pas contenir le même type de préface. Le genre littéraire de votre ouvrage est décisif dans l’écriture de votre préface. Passons en revue les différents types de livres et leur préface idéale.

 

La préface d’un roman

Vous avez de nombreux choix pour écrire la préface d’un roman. Vous pouvez expliquer pourquoi avoir voulu placer votre intrigue au temps de l’Antiquité ou dans le monde de l’agriculture moderne par exemple.

C’est également possible d’expliquer comment ce récit d’amour ou cette histoire de meurtre est né dans votre esprit. Confiez à votre lecteur vos sentiments profonds lorsque vous avez écrit votre manuscrit.

 

La préface d’un livre autobiographique

C’est un exercice délicat d’écrire la préface d’un livre autobiographique. Vous pouvez essayer d’expliquer vos motivations pour écrire ce récit à vos lecteurs.

C’est aussi le bon endroit pour rendre hommage à tous les gens qui apparaissent dans votre livre, ou pour préciser si certains noms ont été modifiés.

 

La préface d’une anthologie

Une anthologie a pour but de réunir les meilleurs écrits d’un auteur ou certains morceaux choisis, en vers ou en prose, tirés de différents ouvrages. La préface d’une anthologie consiste donc à expliquer pourquoi vous avez entrepris cette démarche et ce que le lecteur peut retirer de sa lecture.

 

La préface d’un livre d’or

Un livre d’or rassemble les mots écrits par des hôtes, des invités, les membres d’un groupe d’amis ou familial… Votre préface devra remercier tous ces gens et montrer ce qui les unit, que ce soit dans le cadre d’un mariage, d’une réunion de famille, d’un vernissage ou de la création d’une entreprise.

 

La préface d’un livre photo

Un livre photos est un ouvrage admirable qui rassemble les photos d’un même artiste ou des photos sur un même thème. La préface peut rendre hommage au travail du photographe ou dévoiler le lien entre toutes les images.

 

La préface d’un livre de cuisine ou de recettes

Un livre de cuisine regroupe souvent les meilleures recettes d’un chef cuisinier. La préface peut expliquer les motivations de cette personne à cuisiner et à inventer de nouveaux plats.

C’est aussi le moment de partager sa passion pour la cuisine et pour un certain type de recettes (végétariennes, exotiques, paléo…).

 

La préface d’un recueil de poèmes

Publier un recueil de poèmes est un aboutissement pour tout poète. Dans la préface, c’est l’occasion de dévoiler un pan du monde onirique dans lequel est plongé l’auteur et des raisons profondes qui le poussent à coucher ses vers sur le papier.

La préface peut aussi faire comprendre au lecteur pourquoi des poésies de plusieurs auteurs ont été rassemblées dans un même recueil.

 

La préface d’une pièce de théâtre

Les auteurs de pièces de théâtre modernes sont assez rares. C’est donc un bel exploit littéraire de publier ce type de manuscrit.

La préface servira certainement à décrire le cadre de l’intrigue, donner des indications au metteur en scène ou aux acteurs. C’est aussi le bon endroit pour expliquer au lecteur ce qui va se jouer au travers des dialogues et l’intention profonde de l’auteur dans sa pièce de théâtre.

Vous pouvez aussi citer tous les auteurs classiques et contemporains qui vous ont inspiré et ont influencé l’écriture de cette pièce.

 

« Une mauvaise préface allonge considérablement un mauvais livre ; mais ce qui est bien pensé est bien pensé, et ce qui est bien écrit est bien écrit » – Marquis Luc de Clapiers, auteur des « Réflexions et maximes »

 

Imprimez votre livre avec CoolLibri.com

Vous avez réussi à écrire ou à faire écrire votre préface ? Bravo pour avoir accompli avec succès cet exercice périlleux. Maintenant, il ne reste plus qu’à donner vie à votre ouvrage.

Pour cela, vous avez plusieurs solutions : rechercher un éditeur, vous auto-éditer, ou simplement imprimer votre livre pour votre usage personnel et celui de vos proches. Dans les deux derniers cas, recourir à une imprimerie en ligne est probablement la meilleure option.

Ainsi, vous n’avez pas besoin de vous déplacer, vous pouvez comparer facilement les différentes offres et vous accédez au meilleur rapport qualité-prix.

 

CoolLibri.com vous permet d’imprimer votre livre directement de chez vous et de recevoir vos exemplaires à domicile en quelques jours ouvrés.

Voici comment passer commande sur ce site :

  • Choisissez votre type de livre pour disposer d’un modèle prédéfini : livre photo, roman, livre de cuisine, bande dessinée…
  • Sélectionnez la reliure : dos carré collé, rembordé, spirale, agrafé…
  • Définissez le format et les dimensions de votre ouvrage : livre de poche, livre carré, livre format A5 paysage ou A5 portrait…
  • Choisissez le papier voulu : standard, doux, crème/ancien ou lisse/satiné ; 80 ou 90 grammes ; blanc ou beige…
  • Optez pour un pelliculage de couverture : brillant, mat ou soft touch
  • Précisez la quantité de pages de votre ouvrage et le nombre d’exemplaires souhaités
  • Un devis vous est donné en ligne en quelques minutes !
  • Validez votre devis et votre roman est prêt à être imprimé.

Simple, non ? Votre préface sera ainsi lue par les meilleurs des juges : les lecteurs.

6 comments

    1. Bonjour Sandrine, 🙂
      Je dirais que vous dépendez des Sciences Humaines, et des Arts Divinatoires en particulier.
      La cheminement se fait ainsi : Livre > Arts, Culture et Société > Sciences Humaines > Arts Divinatoires, Ésotérisme.

  1. Bonjour. je m’appelle Sonny, vivant en Afrique en RDC je viens de finir mon tout premier livre de 46 pages. J’aimerai savoir les alternatives, merci. J’ai toujours été passionné par la littérature mais je ne savais pas par où commencer. alors je suis ouvert à vos suggestions..

    1. Bonjour,
      Merci pour votre question et bravo pour être arrivé au bout de votre projet. 🙂
      Vous pouvez désormais choisir l’édition traditionnelle, en envoyant votre manuscrit à une maison à compte d’éditeur de préférence, les maisons à compte d’auteur vous réclamant généralement d’importantes sommes d’argent.
      D’un autre côté, il y a aussi l’autoédition qui s’offre à vous, chose que nous proposons sur notre plateforme. Il vous suffit de choisir vos finitions, votre mise en page et d’imprimer le tout avant de le proposer à la vente :
      – Sur des plateformes en ligne.
      – Dans des salons du livre ou autre.
      – En librairies, en allant directement les proposer au commerçant.
      Etc…

      C’est ici à vous de faire les différentes démarches mais cela vous permet de réaliser et de diffuser votre ouvrage rapidement. 🙂

      En espérant vous avoir aidé, n’hésitez pas à parcourir nos différents articles pour plus de conseils.
      Bonnes recherches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.